Nuage de cendres : nouvelles perturbations en Europe

 |   |  217  mots
(Crédits : Reuters)
L'aéroport de Londres Heathrow a été brièvement menacé ce lundi matin. Plusieurs aéroports britanniques et irlandais ont été fermés depuis dimanche en raison du nuage de cendres volcaniques qui a déjà paralysé le trafic aérien européen le mois dernier.

Nouvelles perturbations dans le ciel européen. L'espace aérien de l'Irlande (du nord et du sud), de l'Ecosse et de l'Angleterre a partiellement été fermé dimanche en raison du nuage de cendres issus de l'éruption début avril du volcan Eyjafjöll en Islande. Etaient notamment concernés les aéroports de Dublin, de Manchester et de Liverpool.

Epargnés dimanche, ceux de Londres ont été brièvement touchés ce lundi matin avec notamment la menace de fermeture d'Heathrow, le plus grand aéroport d'Europe, et de son voisin Gatwick avant que les autorités ne constatent que les vents avaient modifié la trajectoire du nuage et permis la réouverture des aéroports londoniens aux heures prévues.

Samedi, le ministre britannique des Transports avait indiqué que ces perturbations pourraient durer jusqu'à mardi matin. "Pendant cette période de temps, différentes parties de l'espace aérien, notamment dans le sud-est, sont susceptibles d'être fermées temporairement", avait précisé le ministère.

L'éruption du volcan Eyjafjöll avait paralysé le trafic aérien en Europe pendant près d'une semaine mi-avril. Le nuage de cendres continue périodiquement de perturber l'espace aérien. Plusieurs aéroports français,  allemands, autrichiens et espagnols avaient ainsi dû fermer la semaine dernière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :