La fusion Veolia Transport/Transdev va faire l'objet d'un examen approfondi en France

 |   |  159  mots
En août dernier, la Commission européenne avait autorisé partiellement le rapprochement entre les deux entreprises mais avait renvoyé à l'Autorité de la concurrence l'examen de l'impact de l'opération sur le marché français.

L'Autorité de la concurrence française a annoncé lundi l'ouverture d'une phase d'examen approfondi du projet de fusion entre Veolia Transport et Transdev.

En août dernier, la Commission européenne avait autorisé partiellement le rapprochement entre les deux entreprises mais avait renvoyé à l'Autorité de la concurrence l'examen de l'impact de l'opération sur le marché français.

Il s'agira notamment de déterminer si l'opération "est de nature à porter atteinte à la concurrence notamment dans le secteur des transports urbains et interurbains de passagers", explique l'Autorité de la concurrence dans un communiqué.

Cet examen s'effectue en principe dans un délai de 65 jours ouvrés à compter de l'ouverture de l'enquête approfondie, ce délai pouvant être allongé si nécessaire.

En mai dernier, la Caisse des dépôts (CDC) et Veolia Environnement avaient annoncé leur accord pour rapprocher leurs filiales respectives Transdev et Veolia Transport pour créer un leader mondial du transport collectif de voyageurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2010 à 18:42 :
veolia transport
a écrit le 08/12/2010 à 18:42 :
veolia transport
a écrit le 08/12/2010 à 18:42 :
veolia transport

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :