Quand on est PDG, mieux vaut être débarqué de Groupama que d'Air France-KLM

 |   |  288  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Reuters)
Ecartés tous deux en octobre 2011, Jean Azéma et Pierre-Henri Gourgeon ont perçu respectivement 3 et 1,5 millions d'euros d'indemnités de départ.

Jean Azéma et Pierre-Henri Gourgeon, les anciens patrons de Groupama et d'Air France-KLM ont été écartés à peu près au même moment, en octobre 2011, pour plus ou moins les mêmes motifs, la situation catastrophique de leur société et un conflit avec des hommes clés dans la gouvernance (les caisses régionales pour Jean Azéma, le président du conseil d'administration Jean-Cyril Spinetta pour Pierre-Henri Gourgeon). Mais ils n'ont pas touché les mêmes indemnités de départ puisque l'ancien directeur général de l'assureur mutualiste a reçu environ 3 millions d'euros d'indemnités, deux fois plus que le directeur général d'Air France-KLM, 1,5 millions selon les documents de référence disponibles lundi 30 avril sur les sites internet. Pour rappel, Groupama pèse 14 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 10 milliards de moins qu'Air France-KLM.

Au total, Jean Azéma a perçu 4,383 million en 2011

Jean Azéma a ainsi perçu 1,469 million au titre d'indemnités de rupture de contrat et le même montant au titre d'une indemnité de non concurrence. De son côté Pierre-Henri Gourgeon a touché un complément de rémunération de 1,125 million d'euros (moins d'une année de rémunération fixe et variable), accompagné d'un chèque de 400.000 euros en contrepartie d'un engagement de non-concurrence d'une durée de trois ans.Au total, au cours de l'exercice 2011 (qui pour Pierre-Henri Gourgeon court du 1er avril au 17 octobre), l'ancien directeur général d'Air France-KLM aura perçu 2,7 millions d'euros (dont 562 500 euros au titre de l'exercice précédent). Une coquette somme pour six mois d'activité, mais qui reste deux fois moins élevée que les 4,383 millions versés à Jean Azéma.

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2012 à 10:52 :
Le bon point c'est que ca remplit les caisses de l'Etat.
a écrit le 02/05/2012 à 20:38 :
Et le pire tout cela avec le copinage de SARKO le Nain , Minc le "Devin", et les conseils d'économistes soit disant libres et intègres (qui n'en sont pas puisque affiliés et payés pardes banques ou des sociétés du cAC40) Donc qui ne conseillent que pour les capitalistes. Donc toute une bande de brigands!!!! Lisez donc "les imposteurs de l'Economie" de Laurent Mauduit et vous aurez tout compris.
a écrit le 02/05/2012 à 20:30 :
En réponse à pNv6wY: Le pire que tout cela est fait avec l'approbation des directeurs de Caisses régionales et des présidents des Caisses régionales, qui sont d'office membres de la caisse Centrale des Ass. Mutuelles Agricoles (ou idem pour le Credit Agricoles).
Pour GROUPAMA ces hommes avaient donnés les pleins pouvoirs à Mr AZEMA! ET oui c'est incroyable, mais c'est la pure vérité, je peux vous en parler en connaissance de cause car je suis salarié d'une caisse régionale GROUPAMA.
a écrit le 02/05/2012 à 16:48 :
Je ne suis pas mutualiste mais quelle aberration de faire d'une mutuelle une société capitaliste !!! que ce soit groupama ou le crédit agricole et d'autres encore contre l'avis des caisses régionales ( proches des clients et assez bien gérées) elles ont créé des SA ayant pour mission d'investir et spéculer sur les marchés financiers ce qui est contraire à l'esprit mutualiste et bien éloigné de ces principes de base..
a écrit le 02/05/2012 à 16:40 :
Ces derniers les salariés de groupama ont fait grève pour ne pas avoir perçus de primes d'interessement du fait des pertes de 2011 .Mais curieusement ceux qui sont sont à l'origine de ces déboires ont touchés 1,7 millions en jetons de présence pour les administrateurs et 4.6 m pour le DG qui a orchestré cette déroute !!!! cherchez l'erreur
a écrit le 02/05/2012 à 13:40 :
AZEMA doit respondre a une mauvaise gestion du patrimone, mais seulement la justice . Voici la question !!!! qu'il a travaille non seulement. Ses collaborateurs sont dans des positions fortes, payes correctement.
Hello what do you say ??? nothing for nothing
a écrit le 02/05/2012 à 11:15 :
NICOLAS SARKOZY n'avait il pas dit en 2007 que cela cesserait s'il était élu ? scandaleux.... aujourd'hui GROUPAMA affiche officiellement des pertes d'1,8 milliard des salariés en paient déjà les conséquences : suicide, licenciements en vue, déjà formulés par des ruptures conventionnelles !!!! ASSEZ !!!!!!!
a écrit le 02/05/2012 à 8:55 :
HELAS, DE TELLES INDEMNITES SONT INTOLERABLES... D.AUTANT PLUS QU.ELLES SONT VERSEES...pour "RECOMPENSER" des erreurs!..subies par
les "sociétaires-clients".C'est le mutualisme version moderne.
mais QUE DIRE des 4,3 Millions d'indemnités dit de "licenciement abusif" réclamées par le D.G. d'une autre "mutuelle", le CREDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE. A 63 ans, l'âge de départ pour tous, et après avoir touché de biens grosses indemnités de départ, il OSE
ATTAQUER son ancien employeur pour licenciement abusif.C'esr ça aussi
le mutualisme version actuelle, ce sont ces comportements que les
clients, sociétaires, voir le citoyen, ne peut plus accepter.
a écrit le 01/05/2012 à 19:20 :
Mais peut-être aussi vaut-il être moins payé et pouvoir se regarder dans le miroir... Chacun son trip, me direz-vous.
a écrit le 01/05/2012 à 18:24 :
toutes sociétés ou le rapport de salaire est supérieur de 1 à 20 n'est pas justifié sauf
quand le patron est propriétaire de son entreprise
Réponse de le 01/05/2012 à 18:44 :
Ah ah c'est intelligent ca comme proposition...

Et si je suis proprietaire de l'entreprise et que je nomme quelqu'un pour la gerer, je n'ai pas le droit de payer mon DG plus que cela si je le souhaite? Par contre si je reste moi-meme aux commandes je peux faire exploser mon salaire? Dans votre betise, restez au moins coherent...
Réponse de le 02/05/2012 à 1:11 :
Mon pauvre Tyler, visiblement vous n'avez jamais travaillé à la tête d'une entreprise. La direction générale joue certes un rôle important dans son succès, mais faut pas non plus exagérer. Surpayer les CEO n'apporte rien - la plupart ne sont pas des génies qui tirent réellement toute l'organisation vers le haut (et qui peuvent ainsi défendre leur niveau de rémunération), comme par ex. S. Jobs.
En l'occurence, si vous êtes vous même propriétaire de l'entreprise, libre à vous de jeter l'argent par les fenêtres, mais surpayer votre administrateur n'est pas la meilleure décision.
Réponse de le 02/05/2012 à 10:14 :
@ Burp
Vous ne semblez pas avoir compris mon propos. Je ne peux que vous inviter a relire attentivement le commentaire de cocotte, puis le mien, le plus objectivement possible en essayant de faire abstraction de vos parti pris... (en particulier, mon commentaire ne portait pas sur l'estimation du "salaire juste" d'un dirigeant/l'interet de remunerer un administrateur a telle ou telle hauteur, mais sur l'absurdite de chercher a reglementer cela, en tout cas comme le suggerait cocotte)...

a écrit le 01/05/2012 à 13:52 :
A cocotte. Entièrement d accord. Pas de prime à l echec. C est contraire à la méritocratie francaise
a écrit le 01/05/2012 à 13:16 :
Seulement 1,5 millions, le pauvre je ne voudrai pas être à sa place! il va avoir du mal à payer son loyer!
a écrit le 01/05/2012 à 11:15 :
Je comprends que les politiques soient jaloux. Quand ils voient que des gens qui coulent une entreprise partent avec un tel chèque, ils méritent beaucoup plus pour avoir réussi à couler un pays !!!
a écrit le 01/05/2012 à 11:10 :
et a part cela, on demande aux salaries de se serrer la ceinture
a écrit le 01/05/2012 à 10:39 :
Et pas de participation ni d' intéressement pour nous les salariés
a écrit le 01/05/2012 à 9:56 :
Groupama Gan en 2011 : 1,76 milliard d'euros de pertes. Jean Azema, 4,383 millions d'euros de gains. Cherchez l'erreur !
a écrit le 01/05/2012 à 9:50 :
Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi on ne pourrait pas taxer à 75% un type qui touche 370 000? par mois? J'ai toujours pas compris...
Réponse de le 01/05/2012 à 10:51 :
Parce que pour que ce soit un minimum efficient il vaudrait mieux que cette taxe soit implantee partout dans le monde... Donc la ca ne rapporterait pas grand chose a l'Etat (voir meme aboutirait a un rendement negatif)... Deuxiemement, et surtout, deja qu'on a pas l'image d'un pays qui encourage la prise de risque et la creation de richesse (je sais que vous allez me repondre que ces deux PDG en l'occurrence, ne donnent pas vraiment l'impression de prendre des risques, mais voyez plus large, ce n'est pas si simple...), mais alors si on commence a stigmatiser encore plus ces niveaux de revenu avec une taxe punitive ideologique...

Bref, IMHO, tres mauvaise idee que ce que vous suggerez la...
Réponse de le 01/05/2012 à 11:19 :
Tout simplement parce que vous pourriez donner des idées aux millions de gens de par le monde qui trouvent que les salaires des occidentaux sont démesurés et qu'on devrait les plafonner à 500 Euros, ce qui est déjà énorme pour quelqu'un qui gagne 10 euros par mois !
On est toujours le "jaloux moralisateur" de quelqu'un d'autre et la délocalisation ce n'est rien d'autre que de la justice sociale, NON ?
Réponse de le 01/05/2012 à 11:37 :
"la délocalisation ce n'est rien d'autre que de la justice sociale"

Assez provocateur, mais j'aime bien la formule...
Réponse de le 01/05/2012 à 13:37 :
la valeur d'un grand dirigeant doit être juger au résultat en cas d'échec rien sinon
c'est une prime au mauvais que l'on donne pour rien
Réponse de le 01/05/2012 à 13:57 :
Sauf que le grand dirigeant en question est recrute pour ce poste, les actionnaires le "veulent". C'est lui qui exige cette clause dans son contrat pour compenser la prise de risque (passer d'une boite qu'il dirige vraisemblablement suffisamment bien pour qu'on s'interesse a lui, a une boite qu'il n'a jamais dirigee). Dans le cas ou ca se passe mal, un mandataire social n'a evidemment pas droit aux indemnites de chomage et ne retrouvera probablement jamais la situation qu'il avait auparavant (en terme de poste et de remuneration), sa reputation etant atteinte. C'est pourquoi il se couvre de cette maniere. Jamais un dirigeant ne bougera d'un poste ou tout se passe bien sans incitation (soit un gros welcome bonus, soit une plus maigre indemnite (tjr bien consequente) en cas de licenciement). Si les actionnaires ne veulent pas de cette clause, ils n'ont qu'a la refuser/a embaucher qq'un d'autre pour le job! En tout cas, meme si je concois que moralement ces indemnites puissent paraitre choquantes a certains, lorsqu'on y regarde de plus pres cela ne concerne que le dirigeant en question et les proprietaires de l'entreprise...
Réponse de le 01/05/2012 à 14:45 :
C est vrai mais dans le cas de gourgeon, c est un homme qui l à mis à ce poste et qui l à impose aux actionnaires
Réponse de le 01/05/2012 à 15:03 :
@ Bill
Il a tout de meme fait une bonne partie de sa carriere chez Air France... Pouvez-vous expliciter?
Réponse de le 01/05/2012 à 19:43 :
oui en tant que DG délégué. C'est Spinetta qui l'a ensuite mis seul aux manettes le 1er janvier 2009 (il est resté chairman) et c'est encore lui qui l'a à nouveau imposé en 2011 pour un deuxième mandat alors que la majorité du CA voulait un changement
a écrit le 01/05/2012 à 9:38 :
tout ca pour partir en suisse planquer de l'argant avant les nouvelles elections??????
a écrit le 01/05/2012 à 9:18 :
mais nous sommes toujours aux temps des seigneurs qui laissaient mourir les petites gens ce ne sont tout simplement que les seigneurs de notre époque et le pire c' est que malgré toutes ces diffusions cela continue sans aucun etat d'ame pour ceux ci qu'ils meditent " je n'ai jamais vu un coffre fort suivre un corbillard"
a écrit le 01/05/2012 à 8:07 :
ils ont tout fait, pour être dans les " débarqués de 2012 " ???!!!

Merci de nous dire, de quel " tendance" politique, ils sont tous deux... portefeuille à droite, coeur à gauche ???
Réponse de le 01/05/2012 à 8:39 :
Combien de collaborateurs de Groupama-Gan ont été virés sans la moindre indemnité ? Combien ont du passer par la voie juridique pour récupèrer quelques sous, dans le meilleur des cas...Azema, au delà d'avoir été un tres mauvais chef d'entreprise, a institué volontairement dans son groupe un management brutal, inhumain. Il a brisé la carrière de nombreux cadres sans aucun état d'âme.... Et ce type, dont le salaire dépassait les 2 millions d'euros va tranquillement vivre une retraite de nabab, alors que Groupama, à cause de lui risque de disparaître d'ici la fin de l'année. Quelle injustice !! Ces comportements font le terreau de la révolution ....Merci Azema !!!
a écrit le 01/05/2012 à 5:47 :
il faut rappeler que les indemnités sont bien souvent précisées dans le contrat de travail, mais c'est également ce que veulent payer les propriétaires de la société pour se débarrasser de quelqu'un.
par ailleurs, on ne doit pas s'insurger contre ceci, car nous ne connaissons pas les VRAIS raisons de ces versements.
et ce n'est pas parce qu'untel n'aurait pas reçu une grosse somme d'argent que la société en question l'aurait donnée à une autre personne !
a écrit le 30/04/2012 à 22:06 :
Gourgeon n'a jamais été PDG d'Air France mais DG
'



Réponse de le 30/04/2012 à 22:31 :
ben oui, c'est ce qui est écrit. Mais peu importe quand on voit les dégâts que ces deux gars ont causé et qu'ils touchent de telles sommes, y a vraiment de quoi s'interroger sur ces indemnités
a écrit le 30/04/2012 à 22:01 :
horizon 8 2002 le hold up du siecle par Groupama + de 78 % illions d'euros volés aux clients sur ce fond la.Sarko alors qu'est ce tu fais et les parachutes dorés ça existe toujours non.
Et bé moi dimanche je n'irai pas voter.Salutatios
Réponse de le 30/04/2012 à 22:13 :
TU PARLES DE QUOI?
HOLD UP DE QUI?

TU ES VAGUE DE PLUS TU NE VOTES PAS? TU ES DONC SOUMIS ET TU DONNES TA VOIX A UN AUTRE
Réponse de le 01/05/2012 à 8:08 :
surtout,ne vote pas.
Réponse de le 01/05/2012 à 8:08 :
Surtout ne vote pas
Réponse de le 01/05/2012 à 10:59 :
Ceux qui ne votent pas doivent se taire.
Réponse de le 01/05/2012 à 13:48 :
Non, sauf a considérer que tu places tout l'avenir du pays ds les mains du président et qu'il va tout changer...
Mais comme on est pas (encore) communiste et qu'il ne fera rien, les non votants peuvent s'exprimer sans honte !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :