Stif : la polémique enfle autour de la délocalisation du service client

La délocalisation au Maroc du centre d'appel du Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France) annoncée par Jean-Paul Huchon suscite l'hostilité dans l'opposition où plusieurs responsables politiques dénoncent la suppression de 80 emplois en France.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Les réactions politiques vont bon train depuis la décision du Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France) de délocaliser sa plateforme téléphonique au Maroc pour des raisons de coût. La rupture de contrat avec l'entreprise française Webhelp, jusqu'ici opératrice téléphonique pour le Stif menacerait 80 emplois dans l'Hexagone. Un symbole qui fait du bruit.

Haro sur les socialistes

Du côté de la droite, du FN à l'UMP, les politiciens dénoncent ainsi l'incapacité du gouvernement socialiste à préserver le marché du travail en France.

Pour Valérie Pécresse, députée UMP des Yvelines, la gauche est prise en "flagrant délit de contradiction". Elle rappelle dans un communiqué que les socialistes avaient voté à l'unanimité en faveur de la délocalisation lors du conseil d'administration du Stif début juillet. "L'UMP demande à nouveau à Jean-Paul Huchon de prendre toutes ses responsabilités et d'étudier immédiatement toutes les voies de droit pour relancer ce marché avec pour objectif de préserver l'emploi en France qui doit être la première priorité", a t-elle ajouté.

Même reproche pour Geoffroy Didier, conseiller régional d'Ile-de-France et secrétaire national de l'UMP, qui dénonce "le reflet de l'hypocrisie du nouveau pouvoir socialiste", ajoutant que "François Hollande multiplie les intentions, ses amis ne font, eux, qu'accumuler les contradictions".

Du côté du Front national, les mots ne sont guère plus tendres. "Les socialistes plongent dans l'obscénité", titre le secrétaire général du FN, Steeve Briois, dans un communiqué. "Alors que des plans sociaux sont annoncés chaque jour et que des dizaines de milliers de salariés sont dans l'incertitude, les socialistes franciliens ont décidé de donner un signal fort en délocalisant des services du Conseil Régional d'Ile de France... au Maroc", ajoute le responsable du FN. Le parti de Marine Le Pen demande à ce que la Région Ile-de-France "fasse machine arrière sur le dossier et exprime "toute sa solidarité" avec les employés de Webhelp.

Embarras à gauche

A gauche, l'embarras est palpable. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a promis de faire en sorte que Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, revienne sur cette décision. Invité aux micros d'Europe 1, il s'est offusqué par la décision du Stif. "Nous nous battons pour les [les entreprises] relocaliser, ce n'est pas pour accepter qu'on les délocalise", a t-il martelé. Il appelle Jean-Paul Huchon à reconsidérer sa décision et à "remettre l'offre sur le métier". Ironie de la situation, en juin dernier, Arnaud Montebourg avait déclaré vouloir rapatrier en France toutes les hotlines délocalisées en France.

Pour François Hollande, l'heure est à l'apaisement. En marge d'une visiste chez Valeo dans les Yvelines, le président de la République a affirmé que "les règles avaient été respectés" par le Stif. Et d'ajouter qu'il n'était "pas favorable à une surenchère protectionniste". Toutefois, il appelle tous les acteurs publics à la responsabilité pour favoriser le marché français.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 40
à écrit le 29/07/2012 à 14:18
Signaler
Comment ne pas avoir le bon sens de comprendre en cette période qu une décision conduisant à une délocalisation serait sensible ? Les explications de mr Huchon et consorts sont lamentables et pitoyables. Quel homme politique ! Signé: un sympathisa...

le 29/07/2012 à 21:30
Signaler
Et ce n est que le début ! Vous n avez pas vu le reste! Je vous promet que d ici quelques mois vous serez vacciné pour les 25 prochaines années!

à écrit le 28/07/2012 à 11:18
Signaler
Contrairement à ce que dit Hollande, on a la la preuve que le coût du travail est élevé en France et que cela pose un réel problème.

le 29/07/2012 à 21:31
Signaler
Mais quels crédules croient encore ce que dit notre cher président ????

à écrit le 28/07/2012 à 10:30
Signaler
C'est comme les uniformes de la marine du coté de Toulon qui doivent etre delocalisé chez les chinois!! Les appels d'offre de l'administration ne devraient etre ouvert qu'au marche francais!!!!!

à écrit le 28/07/2012 à 9:02
Signaler
Bah 80 personnes Au chômage sur 2 ans d aide en partant sur un coût mensuel pour l état de 1 500 euros de moyenne ça fait un peu moins de 3 millions , rien d exceptionnel pour la gauche ... Ça vaut même pas la peine de créer une nouvelle taxe ... Par...

le 28/07/2012 à 9:27
Signaler
Oui, mais les français ont voulu Hollande! Ils ont donc ce qu'ils voulaient et pour 5 ans, et ils sont heureux: c'était une promesse du candidat!

le 28/07/2012 à 18:12
Signaler
Elle est super cette métaphore du vaccin et de la gauche!

à écrit le 28/07/2012 à 8:40
Signaler
resumons .. honteux pour la democratie liberale socialiste !!!

à écrit le 28/07/2012 à 7:26
Signaler
Ça va être terrible à la rentrée ! Les français dans la rue et l euro en live!

le 28/07/2012 à 10:05
Signaler
Premiers mots de la Marseillaise : "Aux armes citoyens ...", un presage ?

à écrit le 28/07/2012 à 7:22
Signaler
Quelle honte ! Les socialistes pris la main dans le sac! Mais à leur décharge il faut dire qu en France il n y a plus de bakchich !!! Alors le Maroc c est bien pratique.... Quand aux 80 français au chômage il ne manqueront pas de voter hollande! Les...

le 28/07/2012 à 10:27
Signaler
Les 80 francais aux chomages vont toucher leurs allocations aux frais de la collectivité, moralité la collectivité paie 2 fois , le contrat avec le maroc et nos chomeurs! excellent calcul du responsable de la region ile de france , socialiste si je n...

à écrit le 28/07/2012 à 6:29
Signaler
Nous ne sommes plus dans le village du gaulois Astérix il y a la libre concurrence et la mondialisation ! nous même en cette période de crise en bon gestionnaire nous regardons le prix le moins cher à qualité égale quand nous faisons appel à un artis...

le 28/07/2012 à 7:47
Signaler
Pensez vous que 80 personnes à indemniser ne coûte rien a l état? Et que in fine il n y pas de répercutions sur l impôt?

le 29/07/2012 à 21:14
Signaler
La mondialisation ne veut pas dire tout et n importe quoi,lorsque vous parlez de produits à qualité égale je ne veux pas croire que vous englobez les produits chinois, bien souvent le " le pas cher se révèle trop cher "de plus lorsque vous faites app...

à écrit le 27/07/2012 à 20:47
Signaler
La politique sait donner des leçons au monde : Faites ce que je dis, pas ce que je fais...

à écrit le 27/07/2012 à 20:22
Signaler
Quand M Huchon se réfugie derrière le Code des Marchés Publics pour ne pas prendre ses responsabilités! Chercher derrière la société retenue l'Ami ou le Fianncier pour lequel le prix n'est qu'un mauvais prétexte!!!!!! Il faudra des actes désespérés ...

à écrit le 27/07/2012 à 19:20
Signaler
Une polémique sans intérêt pour 80 emplois quand il y a plus de 5 millions de chômeurs. Encore une fois, les politiques font dans le symbolique pendant que la France se vide de ses forces.

le 27/07/2012 à 22:37
Signaler
Vous anticipez les résultats de la Gauche. Avec un peu moins de 3 millions de chômeurs ce n'est déjà pas si mal.

le 28/07/2012 à 7:48
Signaler
4,5 millions

le 28/07/2012 à 13:57
Signaler
Le nombre de chômeurs a augmenté en juin, en France. Soit une hausse de 0,8%, pour approcher le seuil des trois millions, le niveau le plus élevé depuis 1999.

à écrit le 27/07/2012 à 18:45
Signaler
Ok 25 % de réduction du prix moyen pour le STIF (Région Ile de France). Oui, peut-être, mais que va coûter à la collectivité les pertes d'emplois ?

le 28/07/2012 à 7:49
Signaler
Beaucoup plus cher Des gens qui ne savent compter...

à écrit le 27/07/2012 à 17:22
Signaler
Les socialistes sous leur vrai visage.

à écrit le 27/07/2012 à 16:24
Signaler
Si Huchon délocalise, qu'on appelle Ségolène qui disait qu'elle allait faire revenir les entreprises... et le pouvoir d'achat tintin, les retraites tintin, en place de la TVA compétitivité, on aura a CSG compétitivité. Alors, où est le coq?

à écrit le 27/07/2012 à 15:49
Signaler
Le service client et la « hotline » du STIF (Région Ile de France) délocalisés au Maroc? Oui et alors ? http://www.en-contact.com/le-service-client-la-hot-line-du-stif-region-ile-de-france-delocalises-au-maroc-oui-alors/

le 27/07/2012 à 21:32
Signaler
et alors c'est un peu génant.seront incapables de répondre au téléphone,tous sous l'emprise du hashish.c'est cela que vous voulez?

à écrit le 27/07/2012 à 15:10
Signaler
Jean-Paul Huchon a encore frappé : C?est lui qui (avec Anne-Marie Idrac) avait attribué l'énorme contrat de renouvellement des trains d'Ile-de-France au canadien Bombardier au détriment de Alstom. Les contribuables qui avaient aidé à renflouer Alsto...

le 27/07/2012 à 15:29
Signaler
A noter tout de même que Bombardier dispose d'une usine en France.

à écrit le 27/07/2012 à 14:50
Signaler
Webhelp avait la possibilité de faire appel de la décision, non ? Pourquoi ils se sentent obligé de menacer de fermer deux centres d'appels, alors que 80 personnes ça n'en fait même pas un ? Ils chercheraient pas à se donner bonne conscience et à pas...

à écrit le 27/07/2012 à 14:13
Signaler
et des centres d'appel de plus en plus efficaces :" oui, bonjour monsieur !! vous vous trouvez où en ce moment ?? ah!! c'est à l'est ou à l'ouest ? à l'ouest de Paris ? c'est où ça Paris :-)))

le 27/07/2012 à 17:21
Signaler
c'est plutot : "votre prenom? albert? pouvez vous m'epelez svp?"

le 27/07/2012 à 19:05
Signaler
@letroll: Paris, c'est à côté du 93 pardi :-) tu comprends mieux cette fois :-)

à écrit le 27/07/2012 à 14:11
Signaler
et si on délocalisait les élus dans des pays à bas coûts ? ça nous ferait des sacrées économies et le résultat ne pourrait pas être plus mauvais :-))

à écrit le 27/07/2012 à 14:05
Signaler
c'est désastreux! car il s'agit de données 'sensibles' (droits sociaux, renseignement individuel et personnel, ... ) or pratiquement tous ces plateaux sont infiltrés par des agents étrangers officiants? par ailleurs. la France et les Français sont do...

à écrit le 27/07/2012 à 13:28
Signaler
M. Montebourg n'a qu'à faire passer un décret ou une loi pour interdire les attributions de marchés publics pour les centres d'appels auprès de prestataires officiant à l'étranger et menaçant l'emploi français. Au lieu de blablater, il faut agir ! Ma...

le 27/07/2012 à 13:57
Signaler
Ou tout simplement faire passer une loi interdisant a toute entreprise public de signer des contrats avec des prestataires non européens.... C'etais une idée de N. Sarkozy il me semble...

le 27/07/2012 à 16:47
Signaler
Alors il est normal que Hollande fasse le contraire !

le 28/07/2012 à 19:28
Signaler
que les franciliens qui ont voté Huchon payent et non toute la France

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.