Le Stif délocalise son service client au Maroc : 80 emplois seraient menacés

 |   |  432  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Le syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), qui avait confié jusqu'à présent sa relation client à un centre d'appel français Webhelp, a décidé de travailler désormais avec un prestataire disposant d'une plate-forme téléphonique au Maroc. Une décision qui pourrait conduire à la suppression de 80 emplois, selon le co-président de Webhelp. Et sur laquelle Arnaud Montebourg a demandé au Stif de revenir.

Le Stif (syndicat des transports d'Ile-de-France) a choisi de changer de partenaire pour sa relation client. Il abandonne Webhelp, pour un prestataire disposant d'une plate-forme téléphonique au Maroc. Résultat : 80 emplois seraient menacés en France, a dénoncé jeudi un dirigeant de Webhelp. "C'est la première fois qu'un marché public de relation client va partir à l'étranger, à l'heure où le gouvernement essaie de rapatrier les opérateurs télécoms en France", a dit Frédéric Jousset, co-président de Webhelp, à l'AFP. En prenant sa décision le 11 juillet, le conseil d'administratif du Stif a "suivi l'avis d'une commission technique de donner le marché à un confrère plus avantageux sur le prix", a-t-il précisé. Cette entreprise a positionné un centre d'appel au Maroc où les coûts sont deux fois moins élevés qu'en France, souligne-t-il.

80 emplois menacés

Cette société, qui emploie 10.000 personnes, dont 3.000 en France, travaillait depuis 2006 pour le Stif dans le cadre d'un marché public de trois ans, renouvelé en 2009. Elle possède deux centres téléphoniques employant 80 personnes assurant les relations avec les clients ayant droit à des réductions ou à la gratuité des transports en Ile-de-France via un numéro azur. Ces centres sont situés à Saint-Avold (Moselle) et Fontenay-le-Comte (Vendée), deux villes de moins de 20.000 habitants.

Arnaud Montebourg demande à la région de revoir sa copie

"Si la décision du Stif est confirmée, nous n'aurons pas d'autre choix que de faire un plan de sauvegarde de l'emploi" (PSE), a poursuivi Frédéric Jousset qui a écrit au président du Stif, au président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, ainsi qu'au ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. Le ministre du Redressement productif a indiqué vendredi avoir demandé au président de la Région Ile-de-France de "reconsidérer la décision" d'accorder à un prestataire disposant d'une plate-forme au Maroc le marché des relation clients jusqu'ici assuré en France. "J'ai dit à M. Huchon qu'il était utile de reconsidérer la décision en remettant l'appel d'offre sur le métier", a expliqué M. Montebourg sur Europe 1.

Le marché passé par Webhelp avec le Stif prend fin au 1er février 2014. "Je confirme que le marché a été pris en application du code des marchés publics", a déclaré à l'AFP un élu administrateur du Stif, Philippe Sainsard (PS). "Un débat a eu lieu en commission, mais aucun élément ne nous permet de revenir sur cette décision", a-t-il précisé en ajoutant : "Nous avons alerté les services de l'Etat sur cette situation".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2012 à 18:46 :
Délocalisons les français au Maroc ! Toutes les boites du CAC 40 délocalisent. Ma boite a déjà délocalisée plus de 400 emploies sur 2 ans dans la France entière, tout en douceur. Avec plein de paillettes dans les yeux, de communication interne.... Mais sans de réel reclassement (dépression en série et des tentatives de suicides toujours réfutées et dissipées dans un marasme juridique.) Pourtant... Je ne suis pas contre la mondialisation, au contraire. Mais une mondialisation respectueuse de l'humain. Trop d'argent est inutile. Je veux juste vivre décemment. Je suis économe, je cultive mon petit potager, je prends les transports en commun, juste 1 abonnement portable free, et c'est tout ! Et j'ai vraiment du mal financièrement.
a écrit le 28/07/2012 à 18:12 :
Arrêtez le nationalisme ridicule. Le monde est globalisé.
Le Maroc vient de accepter l'offre de Alsthom pour construire le TGV.
Ils peuvent très bien au lieu de cela choisir le TGV Coréen ou Allemand
Il y a Vinci aussi qui fait des projets la bas. Pour des milliards de euros
C'est ridicule se disputer pour un centre d'appel de 80 personnes
Réponse de le 09/08/2012 à 10:35 :
Quand ce sera votre job qui disparaitra ,on verra si vous pensez la même chose.Vous oubliez un peu vite que ce sont vos emplois qui permettent à tous d'avoir une sécurité sociale, un service public hôpitaux etc ... c'est ce qui s'appelle la solidarité , c'est un principe qui à été instauré après la victoire de 1945 par le CNR , grâce à cela que vous aurez une retraite , et ce ne sont pas les petits chinois ou le bon patron du cac 40 qui vous la paieront.Tout a un prix même le confort, et personnellement je préfère payer plus cher un service en France que de cotiser pour des RSA ou des caisses chômages et de voir des indigents dormir dans la rue.
a écrit le 28/07/2012 à 18:09 :
Ceux qui crient haro sur cette délocalisation, se posent-ils la question de qui va payer?
Sans doute le contribuable ou l'usager.
Plutôt que d'interdire les délocalisations, il faudrait mieux se demander pourquoi on en est là?
Evidemment, on peut toujours fermer les frontières, ne plus commercer avec nos voisins...mais que deviendront les 25% de français qui travaillent pour l'exportation?
Un peu moins d'idéologie et un peu (beaucoup) plus d'analyse de la réalité ne nous ferait pas de mal.
a écrit le 27/07/2012 à 20:12 :
mais peut-on attendre mieux d'un élu qui roule avec excés de vitesse en SAAB véhicule payé par le contribuable de la Région mais n'est ce pas aussi le même monarque régional qui a eu des soucis sur certains appel d'offres une affaire familliale????? je ne sais pas si cela été jugé.
a écrit le 27/07/2012 à 19:54 :
L'Etat français choisit systématiquement le moins-disant, c'est-à-dire le moins cher et tant pis pour la qualité. Ils ne s'en cachent même pas : voici la réponse que j'ai obtenue de la responsable du pôle valorisation et communication de l'Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies suite à mon offre très raisonnable : "merci de nous avoir adressé ces propositions; nous n'avons cependant pas retenu votre proposition en ayant sélectionné une autre mieux-disante."
J'ai demandé si la qualité n'était donc pas un critère de sélection et je n'ai jamais obtenu de réponse. Quelle honte. Et ces gens-là sont financés avec nos impôts !

Lire l'article + commentaires ici : http://www.leblogdelamirabelle.net/38/les-meandres-du-sous-titrage.
Notamment "Le choix du prestataire : un enjeu politique" (bas de page). Eclairant !
a écrit le 27/07/2012 à 17:43 :
Purement scandaleux !
Ne prendre comme critère principal que le prix conduit à tout faire faire à l'étranger.
Qui n'a jamais eu affaire à un centre d'appel "délocalisé" qui fournit presque toujours une réponse approximative dès lors que l'on sort des questions faciles dont on nous récite les réponses ?
Quant au coût, si l'on ajoute au coût payé au prestataire le coût du chômage pour les personnes ayant perdu leur emploi, on s'aperçoit qu'un centre d'appel en France revient nettement moins cher à la collectivité nationale;
Dire que Jean-Paul Huchon a été PDG dans de nombreuses entreprises privées d'importance !
a écrit le 27/07/2012 à 17:21 :
tralala lalère ! vive les socialistes donneurs de leçons! vive jean paul qui défend l'emploi! vive arnaud qui est très productif dans son job! ne reste plus qu'à emmanuel à délocaliser quelques immigrés pour tenir les emplois et alors pas besoin de les naturaliser. Vous verrez on fermera l'état civil dans les mairies.
a écrit le 27/07/2012 à 16:34 :
Certain commentaire me laisse sans voix. Je ne sais pas si tout le monde se rend compte c est quand meme un service client aide aux transports pour des personnes zn situation precaire qu on delocalise. la prochaine etape c est quoi le tresor publique qu on envoi au Maroc. C est l etat qui se delocalise et le pauvre contribiable qui paye.
a écrit le 27/07/2012 à 16:09 :
D'après un autre article, cette société a aussi des télé-assistants au Maroc, mais pour les entreprises privées qui ont des contraintes de coût. Le Stif peut augmenter le prix des tickets, la région augmenter les impôts, ... pour continuer à avoir les télé-assistants de France, pas de concurrence donc libre de son choix.
a écrit le 27/07/2012 à 15:12 :
Des emplois artificiels et subventionnés par nos impôts ça s'appelle du fonctionnariat, que vous payez le guichetier de la préf ou la téléphoniste d'un centre d'appel, c'est kif kif pour alourdir la dette publique.
a écrit le 27/07/2012 à 14:34 :
Ce qui me fait rire est le statut du donneur d'ordre... des salariés si protégés et prompts à la grêve ;-)
Mais bon leurs délégués CGT doivent rouler coréen, s'habiller chinois, boire australien, etc...
Quelle incohérence...
a écrit le 27/07/2012 à 14:26 :
Le Huchon c'est le même qui a acheté ses trains au Canada. Il est bon pour l'emploi en France celui là.... Dans son calcul il a compté les indemnités chomage pour les emplois perdus ici. Le code des marchés publics devrait peut être aussi préciser qu'il est interdit de prendre des décisions débiles. En plus des étrangers à qui on demande d'expliquer les avantages de notre pays , ..... !!
Réponse de le 27/07/2012 à 16:59 :
Il applique le code des marchés publics en prenant le moins ou mieux disant ! C'est de la bonne gestion.

La société Webhelp doit se positionner sur d'autres types de prestation à plus forte valeur ajoutée. Pas question de subventionner des prestataires moins efficaces en augmentant discrètement le prix des tickets.
a écrit le 27/07/2012 à 13:59 :
mieux vaut envoyer du travail dans un pays qui en a encore plus besoin qe nous, que de l'argent pour aide au développement.
a écrit le 27/07/2012 à 13:40 :
Avec 500 ? à Casablanca c'est exactement pareil que 1500 ? à Paname. En plus la drague et les filles sont très faciles au Maroc, à l'inverse de celles de nos cités.
a écrit le 27/07/2012 à 13:05 :
Le jour ou on baissera les charges (pas les salaires bruts...), quitte à augmenter la TVA, tout en diminuant le train de vis de notre mille feuilles remplis de couteux incapables, la question ne se posera plus ! Il est vrai que cette dernière préoccupation n'est absolument pas à l'ordre du jour ! Il y a toute une petite cour qu'il faut entretenir !
Réponse de le 27/07/2012 à 17:10 :
exact mais en FRANCE les copains d abord....
a écrit le 27/07/2012 à 13:00 :
Tout ceci ressemble à un coup monté par une entreprise publique socialiste pour faire mousser le non moins socialiste Montebourre. Arnaque ?
a écrit le 27/07/2012 à 12:56 :
Nos chers élus pourraient prévoir dans les clauses de leurs marchés publics un volet sur l'emploi en France (idéalement en IDF pour la STIF). C'est tout bonnement scandaleux, d'autant plus qu'à l'étranger le développement de l'emploi local est systématiquement demandé dans les appels d'offres. Nous sommes nos propres bourreaux (économiquement parlant)!
a écrit le 27/07/2012 à 12:23 :
Ou est il le Zorro ?
a écrit le 27/07/2012 à 11:56 :
Les joies de la mondialisation imposées par l'U.E. ! Moins cher, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'emplois en France et que nous crevions tous la gueule ouverte. Bel avenir ...
Réponse de le 27/07/2012 à 14:18 :
Au contraire, nous devrions etre fiers de nous, non? Il s'agit de justice social et d'un transfert de richesses/re-equilibrage, mais au niveau mondial, pas juste au sein de la France...
a écrit le 27/07/2012 à 10:55 :
Quand il faut choisir un nouveau prestataire, quand l'échéance arrive, souvent c'est le moins disant qui est pris. Une logique comme une autre (certains préfèrent l'avant dernier, car pas certain que le moins disant n'ait pas "bradé" son offre avec des résultats pas garantis) ! Ça permet de diminuer les frais de l'entreprise.
Peut-être proposer d'augmenter le prix du ticket SNCF/RATP de 20 centimes pour permettre au centre d'appel de rester en France ?
Réponse de le 27/07/2012 à 11:23 :
Ah Monsieur, le moins disant ....!
Réponse de le 27/07/2012 à 11:47 :
@photo:peut etre baisser les confortables salaires du stif plutot?
Réponse de le 27/07/2012 à 12:54 :
je propose de faire la même chose aux prochaines élections, on délocalise nos élus au Maroc et c'est le moins disant qui l'emporte :-)) ça peut être pire que ce que l'on a actuellement
Réponse de le 27/07/2012 à 13:28 :
Super idée letroll ! De toute façon lorsque l'on voit le taux de présence de nos élus à l'Assemblée et au Sénat ils ne nous manqueront pas beaucoup !!!!
Réponse de le 27/07/2012 à 15:49 :
surtout qu'avec le scrutin majoritaire, l'assemblée nationale n'est qu'une simple salle d'enregistrement des lois par la majoritée en place. Une dizaine de député devrait suffire.
a écrit le 27/07/2012 à 10:54 :
Si meme les syndicalistes se mettent à délocaliser ......
Dans le genre dfaites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais, ils sont forts.
a écrit le 27/07/2012 à 10:16 :
On critique la Grèce la Sicile et les autres pays d'avoir trop de fonctionnaires qui ne travaillent pas, se font pointer au travail par d'autres mais que font les élus en France si ce n'est la même chose. Hier un sénateur Vert devait voter pour 12 personnes, n'a même pas su le faire et cela ne pose pas de problèmes déontologiques. Et bien moi cela m'en pose et j'aimerais bien que l'on délocalise tous ces bons à rien qui nous nous volent au Bangladesh. J'ai voté blanc aux législatives et j'ai bien fait.
Réponse de le 27/07/2012 à 13:31 :
Pas besoin d'aller en Grèce et en Sicile, j'ai connu des fonctionnaires qui faisaient la même chose en France (pointer pour d'autres) et cela ne date pas d'hier...
a écrit le 27/07/2012 à 10:01 :
je ne vois pas de quoi M montebourd s'occupe, je comprends les societes francaises
ouvrir au maroc deja est un moyen d' eviter l'emigration de ces gens fort sympa puisque nous y vivons. les salaires sont ple avantageus, les syndicats ne sont pas au milieu, il ne faut pas oublie que les syndicats c'est la gangraine de la france, ils font la pluie et le beau temps dans les societes. si tu n'a pas la bonne carte c' est pas bon pour toi, j' ai vu des nullite passer cadre grace a cela, et les rallonges n'en parle pas. c'est discriminatoire au possible
la oui Montebourg devrait intervenir, c'est du harcellement syndical.
neammoins, je suis d'accord avec ces societes qui viennent au maroc, de plus en zone franche, cela coute moins cher.
quand tous les francais auront compris qu nous ne ne sommes plus competitifs parce que trop cher, greve pour un oui pour un non. alors on pourra relever la tete.
et surtout que les francais arretent de se plaindre tout le temps.
si tout le monde en avait autant le monde serait heureux.
a écrit le 27/07/2012 à 9:46 :
Ils envoyent le travail de france au maroc,et ils font rentré les marocains en france,elle est pas belle la vie,les français ont le résultat de leur vote.
Réponse de le 27/07/2012 à 10:09 :
pas d' accord avec tout le respect que je vous dois, les marocains rentre tres peu france,
il faudrait encore qu'ils puissent sortir.
et je trouve tres bien que certaines societes viennent leur porter du travail ici a tanger ou a casa. cela n' a rien avoir ni avec la gauche ni avec la droite ni avec l' immigration
le travail en france est trop cher.
les paysans vendent fruits et legumes une misere, a cause des grandes surfaces qui s' en mettent plein les poches. il faut tout reprendre depuis le depart. alors il faut refaire le monde
quand a la gauche, pour ceux qui vivent en france aie aie aie
Réponse de le 27/07/2012 à 12:28 :
Ecoline je ne sais pas si c'est monsieur,madame,ou mademoiselle, je vous aime bien,mais cause toujours tu m'intérrésses,c'est ça la démocratie en france,ce que je vois c'est que les marocains vont chercher des femmes dans leur pays et les raménent en france les engrossent et se marie avec ou pas et que ces femmes se retrouvent avec des papiers français et ainsi de suite,elle est pas belle la vie,enfin pas trop pour nous.
Réponse de le 27/07/2012 à 14:25 :
"ce que je vois c'est que les marocains vont chercher des femmes dans leur pays et les raménent en france les engrossent et se marie avec ou pas" Que c'est delicieusement poetique... Si vous en redemandez: http://www.poesie-francaise.fr/les-plus-beaux-poemes-damour/
Réponse de le 27/07/2012 à 14:57 :
Tyler pour la poésie on vérra ça quand les jours seront meilleurs,pour l'instant ya du boulot pour redrésser la france,la poésie dans ce cas de figure passe aprés.
Réponse de le 27/07/2012 à 15:13 :
"on verra ca quand les jours eront meilleurs", mais enfin, qu'attendez-vous? Sortez donc, mettez-vous en terrasse a l'ombre d'un olivier... L'air est chaud, les femmes sont belles et delicieusement appretees, profitez un peu de la vie que diable!
a écrit le 27/07/2012 à 9:40 :
Y en a vraiment marre de ces délocalisations de service clients dans en Afrique. Quand on à besoin d'appeler, ça devient vite insupportable... Ils ne comprennent rien à ce qu'on demande et se contente de lire une fiche. Si vous avez le malheur de parler d'un truc qui n'est pas sur la fiche, les pauvres, ils sont perdus... Bref, appeler ne vous apportera au final aucune aide...
Réponse de le 27/07/2012 à 10:01 :
Tiens seules les délocalisations en Afrique vous gênent, mais pas celles en Roumanie ou en Inde ou en Chine qui sont pourtant un million de fois plus nombreuses. Bizarre bizarre.
Réponse de le 27/07/2012 à 11:03 :
En fat que le service client soit en Roumanie en Chine ou au Kenya,le problème est que les personnes de ces services malgrè toute leur bonne volonté, ne comprennent pas ce qu'on leur demande et surtout ne savent pas répondre. En fait c'est un moyen détourner pour ces sociétés française de dire à ses clients qu'elles n'ont rien à faire de leur problèmes. Autant de pas avoir de service client dans ces cas..l'économe sera complète..Le plus judicieux pour nous serait de juger une société d'après son service client avant de s'abonner..mais dans le cas du Stif c'eest impossible : monopole = abus de pouvoir !!
Réponse de le 27/07/2012 à 11:19 :
Le moins disant n'est pas forcément le meilleur et garder des emplois en France est plus rentable que des chomeurs qu'il faudra de toute façon indemniser.
Réponse de le 27/07/2012 à 13:54 :
en roumanie c'est plutot bien, ça reste en europe. Pour les autres localisations effectivement il n'y a pas de différence.
Réponse de le 27/07/2012 à 14:07 :
Bof votre amour de l?Europe, ça commence a gaver surtout que ce ne sont pas nécessairement nos amis, allez a Londres ou en Pologne, vous verrez s'ils aiment les français. Plutôt le contraire, et tant pis pour vous si vous êtes maso.
Réponse de le 27/07/2012 à 14:56 :
ce n'est pas une question d'amour, d'amis, et encore moins de masochisme. Seulement les européens qu'on le souhaite ou non sont sur le meme bateau(galere pour certains?).
Réponse de le 27/07/2012 à 16:23 :
Le bateau européen, on l'a construit tout seul, et on a invité les grecs, et voila le résultat hihi. Je ne dis pas que le nationalisme c'est mieux attention. Mais l'UE aurait du avoir plus de contrôles et de sévérité, y a eut trop de gentillesse et de naïveté.
a écrit le 27/07/2012 à 9:31 :
@ Cavaliere : Desole de vous contredire, rien a voir avec l'immigration ! C'est la stupidité de nos élus locaux qui est en jeu. Une personne au chômage en Francre coûte plus que son salaire: indemnités plus formation plus pas de consommation plus pas de taxes sur son salaire !.....
a écrit le 27/07/2012 à 9:30 :
Nos politiciens sont très forts pour nous harceler de taxes et empocher de grosses et grasses indemnités, et en plus ils nous jouent du pipeau à longueur de journée
a écrit le 27/07/2012 à 9:26 :
Un seul moyen démocratique ! Ne plus voter pour ces élus qui prennent leurs concitoyens pour des abrutis, en particulier, ce "bon" P. Sainsard qui verra aussi qu'il n'y aura rien d'anormal à se faire renvoyer dans ses foyers. Idem pour ce "gentil" Mr Huchon. Il faudra bien qu'un jour ces Messieurs comprennent ce qu'est le chômage.
a écrit le 27/07/2012 à 9:12 :
Immigration ou délocalisation, à vous de choisir..
a écrit le 27/07/2012 à 9:06 :
Rien ne sert à créer de l'emploi artificiel sous qualifié et sous payer, à moins qu'ils créent leur centre à la Courneuve avec des emplois subventionnés qui coûteront plus chers aux contribuables, le problème n'est pas le manque d'emploi en Ile de France mais l'extrême cherté pour s'y loger, vaut toujours mieux toucher le RSA à Charleville Mézières que d'avoir un boulot à 1500 ? en petite couronne.
a écrit le 27/07/2012 à 8:57 :
C'est une honte, Nous devons réduire le salaire et les frais que s'accorde tous les élus; président de région, et très hauts fonctionnaires, députés, sénateurs.Produire Français, on donne des leçons et ils ne sont incapable de conduire une véritable politique de l'emploi en France.
Supprimer toutes les réceptions et certains investissements qui ne servent à rien.
a écrit le 27/07/2012 à 8:35 :
La région dirigée par des Socialistes. Arnaud va être furieux. Cela permettra à Huchon de continuer à rouler en Saab lui qui a donné des conseils concernant PSA.
a écrit le 27/07/2012 à 8:25 :
Pour réaliser des économies , il suffit de réduire le train de vie pharaonique du Président de la Région Ile de France et de ses obligés...
Réponse de le 27/07/2012 à 8:44 :
La délocalisation au Maghreb est plus logique qu'en Chine parce qu'une grande partie de la population francilienne parle de toute façon mieux l'arabe que le français :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :