La SNCF propose maintenant le Paris-Lyon en bus à 29 euros

 |   |  228  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Capture décran du site de la SNCF)
Mercredi, la SNCF a ouvert les ventes de ses billets pour ses autocars longue distance iDBUS sur la liaison Paris-Lyon. Avec un prix de référence à 29 euros, elle cible en particulier les jeunes et les seniors soucieux de dépenser moins qu'en train.

Les autocars de la SNCF étendent progressivement leur maillage. Après avoir ouvert un deuxième hub à Lyon -après celui de Lille- en novembre dernier, iDBUS propose depuis mercredi trois allers-retours quotidiens entre Paris-Bercy et Lyon, ainsi que deux entre Paris Charles-de-Gaulle et la capitale des Gones. Prix de référence du trajet : 29 euros, précise la SNCF dans un communiqué. "Le Tarif Tribu, qui permet d'acheter quatre places pour le prix de trois, ramène ce prix à moins de 22 euros par personne", ajoute-t-elle.

Cinq heures de trajet

Avec cette offre, la SNCF espère attirer une clientèle de jeunes et de seniors soucieux de dépenser moins qu'en train, mais avec un temps de trajet bien plus long. Car s'il faut compter 2 heures pour un Paris-Lyon en TGV (dont le prix avoisine les 70 euros), le bus, lui, met cinq heures. Pour vendre cette nouvelle liaison, la SNCF argue ainsi que ses trajets s'effectuent notamment de nuit, permettant aux voyageurs d'économiser une nuit d'hôtel et de profiter de leur journée sur place.

Lancés fin juillet, peu avant les JO de Londres, pour relier la capitale anglaise, mais aussi Bruxelles et Amsterdam, en partant de Lille et Paris, iDBUS avait élargi son offre au mois de décembre. Ils permettent notamment de se rendre à Milan et Turin à partir de Lyon et Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/03/2014 à 11:50 :
bonjour oui le prix moins cher idbus nous sommes à Lyon , envie d'acheter quatre places mais vous écrivez sur le site" pour le prix de trois, ramène ce prix à moins de 22 euros par personne", mais comment réduit avec la carte d invalidité " accompagnant" =100% il y 4 personnes avec carte d invalidité ils ont envie d' aller a paris ! combien réduit prix??? un personne avec carte d invalidité accompagnement" = 100% et 3 personnes avec d carte d invalidité de 50%! comment calculez vous vous même?

merci de nous répondre Bien cordialement ammily
a écrit le 02/03/2013 à 17:02 :
Ce que je n'aime pas non plus dans cette nouvelle offre est qu'elle discrimine deux types de clientèle : les pauvres jeunes et retraités face aux riches qui voyagent rapidement et confortablement en TGV. Du point de vue social, il s'agit donc aussi d'un recul de l'offre proposée par un service public. Quelle est la mission d'un service public ?
a écrit le 02/03/2013 à 16:34 :
Quel retour en arrière digne du tiers-monde. A moins que l'objectif soit de privatiser la SNCF ?
a écrit le 24/01/2013 à 19:01 :
s'ils bossaient un peu plus, il serait à 20e. SNCF = Sur Neuf, Cinq Fainéants, halte aux cadences infernales !
a écrit le 24/01/2013 à 15:16 :
on pourrait attacher plusieurs remorques à un meme autocar: un train roulant. Il faudrait alors imperativement reserver la voie de droite pour la sncf: trop dangereux et puis risque d'embouteillage sinon
a écrit le 24/01/2013 à 14:25 :
Si c'est pour les jeunes c'est une bonne chose mais qu on le veuille ou non on est mieux dans un train que dans un bus car en principe le bus c'est pour aller d une part de la ville a une autre part et cela a un probleme c'est que cela va etre l encombrement de plus sur les routes avec des riques importants d aller dans le ravin par temps de neige et l été c'est une autre galère la chaleur car en général tous les bus ne sont pas climatisés.
Réponse de le 25/01/2013 à 7:57 :
Un peu de ponctuation SVP, j'ai du mal a comprendre. Tous les ID Bus sont climatisés. Compte tenu de la mutualisation d'espace qu'il permet, un bus occupe bien moins de place sur la chaussée que 70 voitures. Et il y a 3 IDBus par jour dans chaque sens (sur 400 kms d'autoroute). Enfin, les ravins sur l'autoroute A6...... Pour info, il y a deja des IDBUS sur Lyon/Turin qui roulent au bord de vrais ravins.
a écrit le 24/01/2013 à 14:17 :
Quand un de ces bus roulant de nuit se sera planté sur l'autoroute, il y aura des cris ...
a écrit le 24/01/2013 à 13:35 :
C'est fort de café ! inadmissible qu'ils aient même eu l'idée ! On s'efforce de transférer le trafic routier vers le ferroviaire, et le principal concerné veut faire le contraire ! En plus, la SNCF a le culot de concevoir ce projet parce que ... les tarifs du train sont (de plus en plus) élevés ! Je pense aux enfants qui partent en classe de neige en car (avec tous les dangers que cela comporte) parce que c'est moins cher que le train ! Je connais un patron d'entreprise publique qu'il faut envoyer garder les moutons dans la région de Limoges.
a écrit le 24/01/2013 à 13:04 :
En tout cas ça montre à quel point le transport ferroviaire n'est pas compétitif dès qu'on sort des liaisons urbaines ou banlieue.

Et ça montre encore plus le bénéfice qu'il y aurait à ouvrir les liaisons en bus à la concurrence (puisque pour l'instant la SNCF en a le monopole, évidemment sans cela plus personne ne prendrait le train depuis longtemps).

Pour ceux qui poussent des cris de vierges effarouchées sur la "pollution", un bus bien rempli car compétitif sur le plan tarifaire polluera toujours moins sur l'ensemble de son cycle d'exploitation qu'un train à moitié vide alimenté au nucléaire et au charbon... et qui plus est subventionné à hauteur de 50% (la moitié du CA de la SNCF est constitué de subventions publiques).
a écrit le 24/01/2013 à 12:42 :
Lyon-Paris : c' est beaucoup moins cher avec EasyJet, pourquoi s' emmerder 5 ou 6 heures en bus ?
Réponse de le 24/01/2013 à 17:53 :
Euh non pas sur, pour les vols a des horaires particuliers peut etre (Easyjet adorent les vols a 7h du mat ou a 22h...), mais sinon entre le prix pour aller a l'aéroport et en revenir, les frais de carte bancaire a émission, le bagage a payer si vous en avez un. Niveau temps c'est en plus bien plus long avec le temps d'embarquement. et enfin il y a selon les horaires des TGV Paris Lyon pour 40 euros.
a écrit le 24/01/2013 à 12:15 :
Bravo pour la polution, merci de cet exemple d'une compagnie ferroviaire... la honte !
a écrit le 24/01/2013 à 12:03 :
Encore un gadget de la SNCF pour tenter de faire diversion sur son incapacité à améliorer ses pratiques industrielles et commerciales .
Réponse de le 24/01/2013 à 14:16 :
+ 1
a écrit le 24/01/2013 à 11:13 :
Heuresuement qu'il faut favoriser le train........
Réponse de le 25/01/2013 à 9:29 :
Pour info, la SNCF est le premier transporteur routier français.
a écrit le 24/01/2013 à 11:01 :
et la pollution !!!
a écrit le 24/01/2013 à 10:18 :
à ce compte-là, mieux vaut encore faire du co-voiturage !
Réponse de le 24/01/2013 à 10:56 :
@grumpf : à 5 je veux bien que le Paris-Lyon soit rentable en voiture. A 2, mieux vos profiter de l'offre de la SNCF. Je vous invite à calculer le cout du voyage en voiture (péage, essence, "usure" de la voiture,...), on atteint vite des sommes élevé.
Réponse de le 25/01/2013 à 9:28 :
Le covoiturage ce n'est pas prendre sa voiture!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :