La SNCF vise les trois milliards de passagers TGV en 2021

 |   |  430  mots
Copyright Reuters
La SNCF a fêté ce vendredi son deux milliardième passager TGV depuis le lancement des trains à grande vitesse en 1981. S'il a fallu 22 ans pour arriver au premier milliard de passagers, il en aura fallu seulement dix ans pour arriver au deuxième milliard. Et il faudra huit atteindre le troisième milliardième selon le PDG de la SNCF Guillaume Pepy.

Alors que la SNCF a célébré ce vendredi ses deux milliards de voyageurs TGV depuis son lancement en 1981, l'entreprise ferroviaire a déjà les yeux tournés vers les trois milliards. Avec une idée assez précise du moment où ce seuil assez incroyable sera franchi. Ce sera en 2021 selon Guillaume Pepy, le président de la SNCF. "Il a fallu 22 ans pour arriver au premier milliard (de passagers), puis dix ans pour arriver au deuxième milliard et pour atteindre le troisième milliard, il faudra sans doute huit ans", a-t-il déclaré ce vendredi à la gare de Lyon en attendant les passagers du train Figueras-Montpellier-Paris dans lequel se trouvait le fameux deux milliardième voyageur que n'a d'ailleurs pas souhaité désigner la SNCF.

83% des Français ont pris le TGV
Guillaume Pepy en a profité pour rappeler les performances commerciales du TGV. « 83% des Français l'ont emprunté au moins une fois. C'est vraiment un transport populaire. Dans beaucoup d'autres pays, ce n'est pas le cas », a-t-il dit. « On reste les champions de la grande vitesse ferroviaire en Europe », a-t-il ajouté, en soulignant que la SNCF, pionnière de ces trains, avait encore plus de 50% de parts de marché sur la grande vitesse en Europe. Le TGV a fortement évolué depuis son lancement le 27 septembre 1981. A cette époque, il y a avait 26 TGV par jour qui roulaient à 260 kilomètres à l'heure, aujourd'hui il y en a presque 1.000 pendant les jours de pointe, qui circulent à une vitesse comprise entre 300 et 320 km/h. Aujourd'hui, quelque 300.000 personnes circulent chaque jour à bord de TGV, contre cinq millions dans d'autres types de trains de la SNCF.

Quatre nouvelles lignes à l'horizon 2017
Et demain ? Quatre nouvelles lignes sont prévues à l'horizon 2017. Une vers la Bretagne, qui mettra Rennes à 1h25 de Paris, une autre qui reliera Paris à Bordeaux en 2 heures, une troisième (une extension du TGV Est) qui permettra de voyager de Paris à Strasbourg en 2 heures, et enfin le prolongement du TGV Méditerranée vers Montpellier. « D'ici là, on continuera au Royaume-Unis, en Belgique, en Suisse, en Italie, en Espagne », a indiqué Guillaume Pepy. « Prochainement, nous irons plus loin en Espagne vers Barcelone et Madrid », a-t-il précisé. Aujourd'hui le TGV va jusqu'à Figueras. Autre opportunité, au Brésil, puisque la SNCF devrait postuler avec Alstom pour l'appel d'offres de la ligne Rio-Sao Paulo. Car, pour l'heure,  en France, la priorité de la SNCF est le réseau existant, les trains du quotidien et l'Île-de-France qui font l'objet de travaux énormes. En Île-de-France, le volume des travaux 2007-2012 sera doublé d'ici à 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :