La Grèce va privatiser l'opérateur ferroviaire Trainose

 |   |  301  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministère grec du Développement a annoncé lundi le lancement de la procédure de privatisation de l'opérateur ferroviaire Trainose, censée être conclue d'ici début 2014

Le ministère grec du Développement a annoncé lundi le lancement de la procédure de privatisation de l'opérateur ferroviaire Trainose, censée être conclue d'ici début 2014, après un appel d'offres d'ici fin juin. Cité dans un communiqué, le ministre Costas Hatzidakis a annoncé le transfert des actions de Trainose, détenu à 100 % par l'Etat, à l'Agence grecque chargée des privatisations (HRADF). Il a souligné qu'à l'issue d'une longue procédure d'assainissement et de scission de la société publique des chemins de fer OSE, Trainose, qui assure la gestion du réseau ferroviaire, avait réalisé "pour la première fois un bénéfice marginal" en 2012. L'appel d'offres doit être lancé d'ici fin juin, soit dans les délais requis par la dernière feuille de route mise au point par les bailleurs de fonds UE et FMI, a souligné le directeur de l'Agence Ioannis Emiris.

Athènes veut conclure l'opération fin 2013, début 2014

"Nous comptons conclure cette très importante privatisation d'ici la fin de l'année ou le début de la prochaine", a averti Ioannis Emiris. Le gouvernement compte aussi "faire avancer" la privatisation d'une autre ex-filiale d'OSE, la société de maintenance Rosco. Selon le gouvernement grec, des groupes chinois et français sont notamment intéressés par Trainose. Dans un pays ayant négligé le rail pendant des années, Trainose vient notamment d'inaugurer une jonction ferroviaire reliant au réseau national et européen le port du Pirée, en plein développement, sous l'impulsion du groupe chinois Cosco qui en gère une partie des installations. La cession au privé de cette société avait au départ été prévue pour courant 2010, mais retardée comme l'ensemble du programme de privatisations par l'aggravation de la crise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2013 à 19:53 :
est ce que les grecs payent leurs billets de train comme leurs billets de metro?
Réponse de le 02/04/2013 à 9:46 :
Alors contrairement à ce que vous pensez, les grecs payent leurs tickets de Métro mais ceux qui ont des revenus très limités... On ne peut pas en dire autant des expatriés et des touristes....
Réponse de le 05/04/2013 à 12:07 :
C'est quoi c'est préjuger Mr Churchill.... ?
a écrit le 01/04/2013 à 16:00 :
La bulle financière dollar continue à récolter les fruits bon marché de la crise.qu'elle a provoquée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :