Si vous voulez être sûr d'embarquer, ne critiquez pas Easyjet sur Twitter

Un Britannique s'étant plaint du retard avec lequel il embarquait sur un vol mardi soir a été interpellé par des membres du personnel d'Easyjet. Ils lui ont signifié qu'il n'était plus le bienvenu à bord. L'affaire fait du buzz sur la toile.
Easyjet a été vivement critiqué sur Twitter depuis le témoignage de Mark Leiser sur la toile.
Easyjet a été vivement critiqué sur Twitter depuis le témoignage de Mark Leiser sur la toile. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Critiquer ouvertement le service de transport tout en l'utilisant, une manière de faire que la compagnie aérienne à bas coût Easyjet n'apprécie guère.  Des employés de la compagnie aurait menacé un passager qui avait eu l'audace de se plaindre du retard d'un vol sur Twitter de ne pas le prendre à bord.

Ce malheureux voyageur se prénomme Mark Leiser. Il est professeur de droit en Grande Bretagne et malheureusement pour la compagnie aérienne, il a plus de 2.600 "followers" sur Twitter… Résultat : 162 retweets. Un bien mauvais coup de pub pour Easyjet. Mais l'affaire va plus loin qu'un simple témoignage d'insatisfaction sur la toile. La compagnie a repéré le tweet et a immédiatement refusé l'embarquement à Mark Leiser. Offusqué, il s'empresse d'en faire part sur son réseau social favori :

 

Puis deux minutes plus tard…

"Vous êtes juriste. Vous savez que vous n'êtes pas autorisé à tweeter ce genre de propos en espérant embarquer sur un vol Easyjet" lui aurait-on déclamé. Mark Leiser ralate les détails de ses échanges avec les membres du personnel d'Easyjet dans un billet posté sur le site The Drum.

Ce n'est que lorsque le voyageur lui parle de liberté d'expression que le responsable auquel il a à faire reconsidère la situation, réalisant qu'il a en face de lui un enseignant en droit de l'université écossaise Strathclyde (Glasgow).

Mark Leiser a finalement pu prendre son vol et la compagnie s'est même fendu d'un tweet dans lequel elle invite le passager à la contacter directement pour régler ce différend, qualifiant l'incident de "malheureux", tout en réaffirmant qu'un commentaire sur Twitter n'engendre pas de refus d'embarquer. Par ailleurs, la compagnie s'est justifiée auprès de la Tribune.fr :

"EasyJet n'a jamais refusé l'accès à bord de ses avions en raison de commentaires émis sur les réseaux sociaux. Dans les rares cas où la compagnie refuse l'accès à bord de l'un de ses appareils, une telle décision s'explique par un comportement perturbateur de la part du passager qui pourrait mettre en cause la sécurité à bord".

Malgré cela, depuis la survenue de l'incident mardi soir, Easyjet fait l'objet de vives critiques. L'aventure de Mark Leiser a largement été partagée sur les réseaux sociaux.

Une leçon à retenir peut-être pour d'autres compagnies de transports… En France, la SNCF semble s'efforcer de répondre aux mécontents directement sur le réseau : mercredi soir par exemple :

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 27/09/2013 à 8:03
Signaler
Ces histoires contre les low cost...nouvelle pub pour les autres...???? Lecteur pigeon?

à écrit le 27/09/2013 à 6:48
Signaler
Cela s'appelle un refus de vente, passible de sanctions pénales. Décidément ces compagnies "fagouilles" ne doutent de rien !

le 27/09/2013 à 13:45
Signaler
Ah bon, la personne ayant tweeté semble passablement énervée ... la laisser monter à bord pourrait porter atteinte à la sécurité du vol ... hop (Pas celui d'AF) le commandant de bord décide de la faire débarquer. Où est le refus de vente?

le 27/09/2013 à 18:33
Signaler
"passablement énervée" ? Apparemment, vous n'avez jamais vu quelqu'un de vraiment énervé. Et à en croire l'article, la décision de refus d'embarquer ne venait absolument pas du commandant, mais d'employés et d'un "manager" de 3e catégorie. Cette hist...

à écrit le 26/09/2013 à 22:27
Signaler
La personne est indemne... ...mais le train, j'vous dis pas ! :-))) Quand c'est pas ça c'est le coup du "une personne en tentative de suicide sur les voies"... Enfin , vaut mieux ça que l'histoire des éclisses !

le 27/09/2013 à 13:47
Signaler
Nous en Belgique on a aussi des champions du monde. Quand ce n'est pas suite à une arrivée tardive du personnel de ce train ... c'est suite à une réaffectation des wagons et le top est quand même "suite à la forte densité du trafic..." genre ....

à écrit le 26/09/2013 à 16:33
Signaler
ah, cette companie est moins chère d'un point de vue facial et chère si on ajoute tous les services. J'évite d'utiliser mais je suis obligé des fois..face au personnel et dans un petit espace, comment se faire entendre si on n'a pas de twitter ou aut...

à écrit le 26/09/2013 à 14:29
Signaler
En même temps critiquer et ensuite revenir utiliser, c'est aimer tendre le baton, pour ma part quand un truc me plait pas : Je boycott

le 26/09/2013 à 22:30
Signaler
Je pensais exactement la même chose. C'est peut-être congénital aux juristes et assimilés : mourir oui, mais dans son droit !

à écrit le 26/09/2013 à 13:03
Signaler
c'est du Easytrash ! il va falloir repeindre les avions !

à écrit le 26/09/2013 à 13:01
Signaler
C'est curieux... L'article a été publié à 8h49 et aucun des râleurs habituels de ce site n'a trouvé à redire sur cette affaire, pourtant scandaleuse et inacceptable. Peur de ne pas pouvoir embarquer sur votre prochain vol Easyjet ? Rassurez-vous, ici...

le 26/09/2013 à 13:13
Signaler
En dehors de ce fait .... ça prouve à quel point nous sommes fliqué !

le 26/09/2013 à 13:17
Signaler
ouf ! je ne l'empreinte jamais ! ;o))))))))))))))

le 26/09/2013 à 13:23
Signaler
" L'article a été publié à 8h49 et aucun des râleurs habituels de ce site n'a trouvé à redire sur cette affaire" ben ... normal ils s'ont pas l'vés !

le 26/09/2013 à 13:26
Signaler
Je n'utilise jamais "facile jeté" : ça m'évite de râler... mais leur nom a quelque chose de prémonitoire. Non ?

le 26/09/2013 à 16:23
Signaler
Rien à foutre de cette compagnie de m.... Je ne la prend pas et je préfère prendre un pédalo avec comme capitaine Flamby 1er. Cette soit disant compagnie est juste bonne pour transporter des patates.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.