Aéroport Notre-Dame-des-Landes : l’arrêt du projet n’entraînerait pas d’économies

 |   |  441  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon la Direction générale de l'aviation civile, le maintien de l'aéroport Nantes Atlantique coûterait presque aussi cher que Notre-Dame-des-Landes en raison des coûts d'adaptation pour absorber un trafic de 9 millions de passagers.

Trop cher le futur aéroport Notre-Dame-des-Landes ? A peine plus que le maintien de l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique répond la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) dans une étude rendue publique mercredi. Son adaptation pour absorber à une hausse attendue du trafic de 4 millions, à 9 millions de passagers coûterait 825 millions d'euros . Une deuxième aérogare devrait être construite. Les bâtiments et équipements nécessaires au fonctionnement de l'aérodrome devraient tous, à l'exception de la tour de contrôle, être déplacés.

"C'est presque aussi cher qu'un aéroport neuf, a expliqué le directeur du transport aérien à la DGAC, Paul Schwach, un peu moins cher quand même que Notre-Dame-des-Landes, mais je rappelle que, pour celui-là (l'actuel aéroport, ndlr) on n'aurait qu'une seule piste avec des problèmes d'exploitation", a-t-il souligné. "Et puis surtout, on aurait toujours un aéroport très inséré dans la ville, avec beaucoup de nuisances autour, alors que le projet de Notre-Dame-des-Landes en a énormément moins".

S'il était calibré pour 9 millions de passagers (il l'est pour 4 millions à l'ouverture) Notre-Dame-des-Landes reviendrait à 807 millions d'euros, rien que pour le génie civil et la navigation aérienne, sans compter les achats de terre depuis le début du projet, qui n'ont pas été chiffrés. Les opposants contestent cependant ce montant et estiment qu'il pourrait atteindre 3 milliards d'euros en comptant les infrastructures ferroviaires. La synthèse de l'étude de la DGAC n'évoque pas Notre-Dame-des-Landes.

Piste pas conforme

La DGAC affirme que "l'état de la piste n'est pas conforme à la réglementation et aux recommandations" de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). "La planéité de la piste n'est pas satisfaisante. Son profil en long montre plusieurs creux et bosses, avec des écarts de près de trois mètres", soulignent les rédacteurs de l'étude. "La direction de la sécurité de l'aviation civile Ouest a accepté une dérogation provisoire dans l'attente du transfert prochain de l'activité aéronautique vers l'aéroport du grand ouest (nom du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ndlr)", ajoutent-t-ils.

Allongement de la piste

"Dès l'horizon de 5 millions de passagers (qui serait atteint peu après 2020, selon les projections de la DGAC, ndlr), la piste, l'ensemble des voies de circulation et des aires de stationnement des avions seront à rénover". A long terme, dans une perspective de 9 millions de passagers, "un allongement de la piste à 3.600 mètres devra être programmé" pour pouvoir accueillir tous les types d'avions. Une telle réfection impliquerait une fermeture de la piste, donc de l'aéroport de Nantes, pendant "trois à six mois", affirme la DGAC.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2013 à 10:10 :
voila tout est dans le titre, j'y suis allé un dimanche après midi j'ai vu :
pallettes entassées, canettes de bierres et bouteilles d'alcool vide, des gens avec des chiens (pas des pures races) tenu non pas en laisse mais avec des cordes, des voitures sans permis, des cabanes en bois dans les arbres, des gens pieds nus avec des dread (type bob marlay), des gens bourrés, pas rasés, plutot sal, visiblement ce petit monde ne vit que de mes impots. Vous savez le fameux rsa ! et on ose demander leur avis. Ayrault il n'a qu'a couper 2 mois le rsa et hop tout rentre dans l'ordre. Ils sont quoi , une cinquantaine, une centaine à tout casser. Et ils donnent un avis sur un futur investissement d'un aéroport de cette nature, pff, ils bossent pas et ils parlent de finance ! n'importe quoi ! allez faites un sondage combien est ce qu'il y en a qui ont une activités professionnelles parmis ces gens ?
Réponse de le 21/11/2013 à 21:09 :
vous avez raison, mais vous savez quoi ? Les medias eux, ils ne s'intéressent pas à vous ou moi, car on est des gens tout ce qu'il y a de plus normal, de prévisible, c'est trop lisse pour eux, donc ils ont monté en épingle cette petite troupe d'anarchistes, ont fait du sensationnel, ça a fait les grands titres, et ça a permis de bien vendre les journaux et faire de l'audience ! Moi je souhaite qu'un jour ces fainéasses, lassés de NDDL, aillent squatter les rédactions parisiennes, on aurait peut-être alors une petite prise de conscience (tardive) chez nos amis journalistes !
a écrit le 08/11/2013 à 14:21 :
Quel naif aurait pu penser que le rapport donne un avis différent... Quand on sait que Ysabelle et Elise Ayrault sont à la tete de la DGAC
Réponse de le 10/11/2013 à 17:24 :
Ayrault defend coute que coute le PPP signe par le gouvernement de NS et qui beneficie a Vinci.
On sait que les partenariats public-prive correspondent a une subvention par nos impots des entreprises prives ,cotes en bourse, Nos impots financent les dividendos des actionnaires prives.
Sans parler de la non pertinence du projet du point de vue economique et de la destruction des terres agricoles,
Ayrault est-il vraiment socialiste?.
Réponse de le 10/11/2013 à 17:26 :
Ayrault defend coute que coute le PPP signe par le gouvernement de NS et qui beneficie a Vinci.
On sait que les partenariats public-prive correspondent a une subvention par nos impots des entreprises prives ,cotes en bourse, Nos impots financent les dividendos des actionnaires prives.
Sans parler de la non pertinence du projet du point de vue economique et de la destruction des terres agricoles,
Ayrault est-il vraiment socialiste?.
a écrit le 08/11/2013 à 10:05 :
Pourquoi s'acharner à faire ce nouvel aéroport, alors que même à Toulouse ils y ont renoncé, avec un trafic plus important (et des besoins aéronautiques autres qu'à Nantes) ? Les "prévisions" de trafic ne sont qu'un enfumage (Isabelle Tessier a-t-elle contribué?) pour un dossier qui n'est que politique et financier. L'ouest n'a pas besoin de cet aéroport mais d'autres projets utiles à sa population.
Réponse de le 21/11/2013 à 21:15 :
Vous avez tout faux. Les prévisions de trafic se sont toutes révélées être inférieures à la réalité ! Nantes Atlantique approche les 4 millions de pax (prévu pour 2014 si pas réalisé cette année) alors que cet aéroport NDDL était calibré pour démarrer sur une base maximum de 5 millions en 2017 ! Ce qui va dire qu'il va très vite fonctionner à plein.Quant à la comparaison avec Toulouse, visiblement vous ne connaissez pas le projet. Il y a un potentiel de progression bien plus important à Nantes qu'à Toulouse, car les régions Bretagne et Pays de la Loire sont plus dynamiques en terme démographique et ne pas oublier que la zone de chalandise de Nantes, c'est 8 millions de personnes vivant à moins de 2h30 de l'aéroport. En Midi Pyrénées, c'est le désert si vous enlevez Toulouse...
a écrit le 07/11/2013 à 21:14 :
peut être trouverions nous les "Nouveaux constructeurs" dans le tour de table des entreprises retenues pour le projet ?

Pour aider la Bretagne, il faudrait plutôt le positionner sur Rennes.
Réponse de le 21/11/2013 à 21:17 :
Oui bien sûr ! Cela fait longtemps que Rennes a compris qu'elle ne rivaliserait pas avec l'aéroport de Nantes... Nantes c'est 10 fois plus de passagers que Rennes... Tout est dit. A moins que vous ne vouliez demander à 90% des clients de Nantes-Atlantique de monter jusqu'à Rennes pour prendre l'avion... ce qui n'aurait donc aucun sens !
a écrit le 07/11/2013 à 19:00 :
Pour paraitre à Nantes maintenant qu'il est rejeté de tout le reste de la Bretagne que ne ferait pas AYRAULT
a écrit le 07/11/2013 à 17:12 :
Sur ce sujet, je constate que l'on entend beaucoup plus les avis des "contre".
Mon expérience me montre aussi que ceux qui sont pour NDL sont plus mesurés et n'osent plus s'exprimer. Il y a quelques jours encore, un des mes collègues contre NDL s'est exprimé bruyamment à table en se croyant en terrain conquit. A la fin de la discussion, et après que chacun ai finalement accepté de dévoiler son avis, ce collègue était finalement le seul contre NDL en présence de 7 pour...
Il arrive un moment ou il est nécessaire de contrebalancer l'avis de cet ensemble d'idéologues en majorité résidant ailleurs qu'en Loire-Atlantique et non directement confrontés au problème de l'aéroport de Nantes Atlantique.
Oui, il faut transférer l'aéroport à NDL pour que les nuisances sonores soient déportées dans une zone avec très peu d'habitants et ainsi minimiser la gène. A ceux qui conteste ce problème de nuisance sonore, êtes vous déjà venus à Nantes? Sachez par exemple que lors de la dernière fête de la musique le passage fréquent des avions au dessus de nos têtes nous empêchait de bien entendre. Sachez aussi que nos conversations au balcon sont fréquemment couvertes par le bruit des avions.
Oui, il faut transférer l'aéroport pour libérer des terrains constructibles à l'intérieur de l'agglomération. Serait-il logique d'envoyer les nouveaux habitants en lointaine banlieue pour garder une place au cœur de l'agglo à un aéroport nuisant? C'est une approche écologique que de vouloir créer de l'habitat au cœur de la ville pour diminuer les déplacements. Quiconque avec un minimum de bon sens serait capable de comprendre cela. Le problème, c'est que nous avons ici affaire à des idéologues qui sont systématiquement "contre les pour, et pour les contres", quelque soit le sujet. Ceux la sont les perpétuels adeptes des théories des divers complots, et sont aussi contre "le système". C'est tellement plus facile de s'opposer que d'essayer de participer à la progression commune...
Réponse de le 07/11/2013 à 19:04 :
c'est vrai qu'envoyer les nuisances à la campagne a toujours été la solution de nos politiques imprévoyants qui font grossir grossir leurs agglomérations, sans penser aux infrastructures.
Le même problème se pose pour les routes et les autoroutes et le discours est toujours le même, pas chez moi, chez les voisins, parce qu'ils sont moins nombreux ! Ils seront donc moins nombreux à être gênés.
Si je vous comprend, je comprends aussi ceux à qui on veut refiler les nuisances et qui n'ont pas profité du développement de Nantes !
Réponse de le 21/11/2013 à 21:24 :
Votre commentaire montre bien que vous ne connaissez rien à la région nantaise. Il n'y a pas d'opposition entre la ville et sa proche campagne comme vous semblez le croire. Les communes autour de Nantes ont tiré profit de la croissance de l'agglomération, elles ont gagné plus d'habitants, ont pu maintenir leurs services publics et en créer d'autres, bref c'est tout l'inverse que ce que vous tentez de nous faire croire avec votre idéologie anti autoroutes, anti aéroport, bref anti développement. Demandez aux habitants des campagnes ce qu'ils pensent des autoroutes... ils en sont en général très satisfaits car cela permet de désenclaver leur région. il n'y a que les idéologues écologistes souvent habitants des villes d'ailleurs, qui se battent contre.
a écrit le 07/11/2013 à 16:37 :
Devis DGAC...devis plus que discutable... (source Les Echos).
Pour comparer le coût du projet (phase 1), cad passer la capacité de l'aéroport de Nantes à 5 millions de passagers, selon devis DGAC, le coût est de 185.2 M€.
Quelques comparaisons possibles...
Aéroport de Beauvais, construction d'un nouveau aérogare et rénovation de la piste pour seulement 23 M€.
Aéroport de Bordeaux, augmentation de capacité de 1.5 millions de passagers, coût de l'aérogare 5 M€.
Ni un pro du BTP, ni né de la dernière pluie... notre ministre du budget parlait d'économie ce matin, je crois que c'était plutôt une hallucination.
Réponse de le 07/11/2013 à 17:23 :
La réfection de la piste de Beauvais (renouvellement couche de roulement + reprise partielle de la structure sur quelques centaines de mettre), qui accueille principalement du Boeing 737 (80 tonnes) n'est pas franchement comparable avec le besoin de restructurer profondément la piste de Nantes à bout de souffle en prenant en compte un trafic plus intense et des avions de 350, 450 voire 550 tonnes (B777, B747 et A380).
Mais bon si vous êtes un expert...
a écrit le 07/11/2013 à 16:35 :
Et la Vendée, reléguée à plus d'une heure de tout aéroport, et à qui on demandera au surplus d'aller prendre le train au Nord de Nantes? Et tout cela pour envoyer le bon peuple dépenser ses sous à grands coups d'empreintes, à l'autre bout de la planète! Mais qui est AUXIETTE?
a écrit le 07/11/2013 à 15:40 :
Ce nouvel aéroport n'est qu'un prétexte financier et politique. Pour le contribuable, ce n'est qu'un gâchis supplémentaire.
Des collectifs de pilotes démentent complètement l'intérêt aéronautique de NDDL (cf. rapports commission enquête, ou reportage France 3 "le tarmac est dans le pré"), l'aéroport de Nantes actuel ne présente aucune difficulté, il est classé dans la meilleure catégorie A. En suivant leur raisonnement, chaque grande ville de province aurait alors besoin d'un nouvel aéroport. Pourquoi donc Toulouse abandonne-t-elle ce projet alors qu'elle vit de l'aéronautique, avec beaucoup plus de trafic ??
Les chiffres qui sont présentés sont biaisés et ne comparent pas l'intégralité des coûts : tout cela n'est que du maquillage de l'état/vinci pour présenter le projet comme utile.
Réponse de le 07/11/2013 à 16:56 :
A quelle 'catégorie A' faites-vous référence ?
Pour Toulouse, l'aéroport dispose déjà de 2 pistes parallèles susceptibles de permettre d'accueillir encore pas mal de trafic.... quand aux installations terminales, Toulouse n'aura pas besoin de les 'remodeler' complètement pour créer les parkings avions et aérogares supplémentaires...
Seuls le développement urbain et le bruit - et à terme l'incapacité "d'optimiser" économiquement le reste de la zone aéroport (avec d'autres entreprises qu'Airbus qui prend tout l'espace) seront les freins au développement de l'aéroport.
Nantes Atlantique nécessite un profond 'remaniement' pour pouvoir se développer encore quelques décennies.
a écrit le 07/11/2013 à 15:38 :
Ce nouvel aéroport n'est qu'un prétexte financier et politique. Pour le contribuable, ce n'est qu'un gâchis supplémentaire.
Des collectifs de pilotes démentent complètement l'intérêt aéronautique de NDDL (cf. rapports commission enquête, ou reportage France 3 "le tarmac est dans le pré"), l'aéroport de Nantes actuel ne présente aucune difficulté, il est classé dans la meilleure catégorie A. En suivant leur raisonnement, chaque grande ville de province aurait alors besoin d'un nouvel aéroport. Pourquoi donc Toulouse abandonne-t-elle ce projet alors qu'elle vit de l'aéronautique, avec beaucoup plus de trafic ??
Les chiffres qui sont présentés sont biaisés et ne comparent pas l'intégralité des coûts : tout cela n'est que du maquillage de l'état/vinci pour présenter le projet comme utile.
a écrit le 07/11/2013 à 15:23 :
Les chefs d'entreprises du grand ouest vous le laissent votre NDDL, payez-vous le si vous voulez. Nous on va à Orly et Roissy. Vendéens, Bretons, Brestois, Rennais, Angevins ou Choletais, par avion ou par TGV, on ira tjrs plus vite à Paris qu'à Nantes, et en plus vous nous refusez toujours une gare à Nantes-Atlantique, alors qu'en 2024, Orly sera sur le réseau TGV!!
Demandez donc à Henaff s'il ira à NDDL, qu'on rigole un peu!!
Réponse de le 07/11/2013 à 17:03 :
Les grands patrons rennais et bretons menacent de délocaliser leurs sièges sur Paris si l'aéroport ne voit pas le jour...
Réponse de le 02/12/2013 à 19:25 :
N'importe quoi, il n'est prévu aucun long courriers au départ de NDDL, pas la clientèle pour, NDDL ne permettra jamais à Nantes de concurrencer Roissy...
a écrit le 07/11/2013 à 14:19 :
1- sur l'aéroport actuel , il y a eu une liaison avec un Antonov 225 (le plus gros avion en masse de décollage) .
2- quand la population de cette région découvrira le coût des infrastructures routières et ferroviaires, ce ne sera plus un bocage, mais un marécage.
3- le nombre de passagers dans le futur est une perspective bien bulleuse comme les plus de 50% de la richesse mondiale qui n'est que virtuelle ( vous enlevez l'inflation et vous avez la vraie valeur).
a écrit le 07/11/2013 à 13:10 :
Ayrault valet des écolos Bobo
a écrit le 07/11/2013 à 13:05 :
Réponse à Georgio47: Les chefs d'entreprises du grand ouest, ils vous le laisse votre NDDL, payez-vous le si vous voulez. Nous on va à Orly et Roissy. Vendéens, Bretons, Brestois, Rennais, Angevins ou Choletais, par avion ou par TGV, on ira tjrs plus vite à Paris qu'à Nantes, et en plus vous nous refusez toujours une gare à Nantes-Atlantique, alors qu'en 2024, Orly sera sur le réseau TGV!!
Demandez donc à Henaff s'il ira à NDDL, qu'on rigole un peu!!
Réponse de le 21/11/2013 à 21:31 :
Jamais vu un commentaire plus stupide. Vous devez faire partie de la petite clique d'Angevins purs et durs qui sont encore frustrés que les investissements réalisés pour créer une chouette aérogare à Angers n'ont rien donné... Ben ouais là on peut parler de gaspillage d'argent public avec votre aérodrome d'Angers-Marcé qui sert à quelques centaines de passagers par an... Et dire que vous continuez à vous saigner pour y accueillir des sous-compagnies qui veuillent bien y atterrir... moyennant subventions ! Vous êtes vraiment ridicules.
a écrit le 07/11/2013 à 12:52 :
oui aussi !
a écrit le 07/11/2013 à 12:45 :
Oui à l'aéroport!!!

:)
a écrit le 07/11/2013 à 12:22 :
Se rappeler ce qu'est la DGAC...
a écrit le 07/11/2013 à 12:04 :
Bien sûr que le nouvel aéroport coutera moins cher que du bricolage sur l'actuel : déja l'aménagement de l'actuel est plus cher que le projet et ensuite ...tout le monde oubli ...que le contrat de Vinci comporte (comme tout contrat de ce genre ...)une clause d'indemnités...de plusieurs centaines de millions ...ce qui ferait pour le maintien actuel ...un cout prohibitif !(en plus des nuisances , risques des survols de Nantes etc ...
Quand a ceux qui ne croient pas a l'évolution du trafic sur la région ..ce sont les mêmes depuis 5 ans qui contestaient les prévisions qui ont été tous les ans ..dépassées !
Dernier point , il faut prendre la mesure des Enjeux ...ce n'est pas un simple transfert de Nantes ...mais c'est la création d'un aéroport moderne POUR LE GRAND OUEST . Chefs d'entreprises , nous en avons besoin pour l'avenir , pour l'export , pour l'attractivité du territoire . ! Pour une fois qu'on mutualise un projet (Bretagne -Pays de Loire ) , un partenariat PRIVE-PUBLIQUE , une anticipation qu'aujourd'hui on constate nécessaire avec les Evenements actuels en Bretagne ...et en France ! Ajoutons qu'il y a 2000 a 3000 emplois a la clef ...on s'en passe ???????? Cessons d'en faire ...un symbole ou ceux en mal de publicité profitent ...sans parler des "antis-tout et les dogmatiques"...Ce ne sont pas ceux-là qui crées des Emplois ..et se battent pour prendre des marchés a l'international !La question de l'Aeroport du Grand Ouest ne devrait plus se poser . Il doit démarrer au plus vite !
Réponse de le 07/11/2013 à 13:03 :
Les chefs d'entreprises du grand ouest, ils vous le laisse votre NDDL, payez-vous le si vous voulez. Nous on va à Orly et Roissy. Vendéens, Bretons, Brestois, Rennais, Angevins ou Choletais, par avion ou par TGV, on ira tjrs plus vite à Paris qu'à Nantes, et en plus vous nous refusez toujours une gare à Nantes-Atlantique, alors qu'en 2024, Orly sera sur le réseau TGV!!
Demandez donc à Henaff s'il ira à NDDL, qu'on rigole un peu!!
Réponse de le 07/11/2013 à 13:04 :
Les chefs d'entreprises du grand ouest, ils vous le laisse votre NDDL, payez-vous le si vous voulez. Nous on va à Orly et Roissy. Vendéens, Bretons, Brestois, Rennais, Angevins ou Choletais, par avion ou par TGV, on ira tjrs plus vite à Paris qu'à Nantes, et en plus vous nous refusez toujours une gare à Nantes-Atlantique, alors qu'en 2024, Orly sera sur le réseau TGV!!
Demandez donc à Henaff s'il ira à NDDL, qu'on rigole un peu!!
Réponse de le 07/11/2013 à 13:04 :
Les chefs d'entreprises du grand ouest, ils vous le laisse votre NDDL, payez-vous le si vous voulez. Nous on va à Orly et Roissy. Vendéens, Bretons, Brestois, Rennais, Angevins ou Choletais, par avion ou par TGV, on ira tjrs plus vite à Paris qu'à Nantes, et en plus vous nous refusez toujours une gare à Nantes-Atlantique, alors qu'en 2024, Orly sera sur le réseau TGV!!
Demandez donc à Henaff s'il ira à NDDL, qu'on rigole un peu!!
a écrit le 07/11/2013 à 11:59 :
Avec Orly accessible directement par TGV en 2024 pour tout le grand ouest, 60' depuis Angers, 90' depuis Rennes, les 9 millions de passagers, ils sont dans les nuages de la stratosphère. NDDL, c'est pour les Nantais, et que pour les Nantais. Ils sont combien les Nantais ? Et ils vont y aller comment à NDDL? En tram ? y'en a pas ! En bagnole, surement, puisque ce sont les parkings qui font la rentabilité du projet pour Vinci.
Réponse de le 21/11/2013 à 21:36 :
Je serais curieux de voir où vous avez été cherché les temps de parcours de 2024 ! Orly à 1h d'Angers... Dans vos rêves sans doute ! D'ici là dîtes vous bien que les finances publiques auront encore plus souffert et donc que votre LGV, vous allez la rêver encore longtemps ! Et même si elle se faisait... vous oubliez que peu de gens accepteront de payer le train (de plus en plus cher) plus l'avion, alors qu'on leur proposera à moins d'une heure de route ou de car de prendre l'avion directement depuis Nantes.
a écrit le 07/11/2013 à 11:46 :
même si l'objectivité de ce point de vue n'est pas certaine, même si le coût prévu des travaux dérapera, il reste que l'arrêt du projet économisera des milliers d'hectares de terres agricoles

Le monde ne se réduit pas à des montants financiers ; ou dit différemment le coût de la destruction d'espaces naturels ou agricoles est à prendre en considération
a écrit le 07/11/2013 à 10:52 :
Quand est il au sujet du survol de la ville de nantes
Réponse de le 07/11/2013 à 12:06 :
La même chose que la moitié des aéroports de la planète, sauf qu'à Nantes, il n'y aura jamais 9 millions de passagers, puisque le TGV les emmènera vers Orly et Roissy plus rapidement et plus facilement qu'à NDDL. Vous imaginez un Brestois aller à NDDL, c'est une plaisanterie! Quand aux Angevins, ils serons à 60' de Orly en TGV en 2024 alors que Nantes refuse toujours une gare TER à Nantes-Atlantique !!
a écrit le 07/11/2013 à 10:03 :
9 millions de passagers alors que la crise ne fait qu'arriver et que le coût du carburant ne peut pas baisser, car les ressources ne sont pas infinies... Cet aéroport est largement satisfaisant, le dérèglement climatique trop important pour vouloir bétonner des zones agricoles !
Réponse de le 07/11/2013 à 17:58 :
Effectivement, jamais les 9 millions de passagers seront atteint, ce projet est ubuesque en tant de crise qui va payer ? tout le monde sait que le coût des travaux est vu à la baisse et qu'au final ce seront tous les français qui paieront la grosse facture pour quoi ? pour qui ?
Ne parlons même pas des dégâts environnementaux, les Verts doivent démissionner, ils ne peuvent pas cautionner un tel projet !!
Réponse de le 21/11/2013 à 21:38 :
Eh les gars, vous savez ce que ça veut dire un projet financé par le privé ? Vous êtes hors sujet, désolé. Allez retourner faire joujou à la ZAD
a écrit le 07/11/2013 à 9:43 :
"l'état de la piste n'est pas conforme à la réglementation et aux recommandations" il a quand même été élu meilleur aéroport régional européen !
a écrit le 07/11/2013 à 9:42 :
Oui, c'est comme les centrales EPR, au début ça coûte 1 milliard et et à la fin des travaux c'est 20 milliards. Gros pipeau comme argument pour ce projet pharaonique.
a écrit le 07/11/2013 à 9:28 :
Un nouvel aeroport? Du travail pour les bretons? Ah ben non, on repassera, on fait les manif' a Rennes.
a écrit le 07/11/2013 à 9:28 :
L'aeroport de nantes voit passer 3,5 millions de passagers et on en attend 9 millions a moyen terme ! C'est une blague ?! Tousles aeroports voisins (angers, brest, rennes) ont eu aussi les yeux plus gros que le ventre. Il n'y aura jamais un tel trafic sur nantes ! Cet aeroport est un non sens economique et ecologique. Il doit etre combattu avec la plus grande fermeté. Marre de voir les sous du contribuable alimenter toujours les memes bandes de copains et de coquins !
Réponse de le 21/11/2013 à 21:42 :
3.5 millions c'était l'année dernière cher ami. Cette année c'est plus près de 4 que de 3.5 Ah au fait, Nantes progresse en 1 an l'équivalent de tout ce que Rennes fait sur une année (0.5 million). Donc vos comparaisons... Pour vous donner une idée, le trafic de Nantes représente plus des 2/3 du trafic total de l'ensemble de l'Ouest français. Donc aujourd'hui nantes ne doit pas être comparé à rennes ou brest mais plutôt Bordeaux et toulouse.
a écrit le 07/11/2013 à 9:15 :
Chez moi on disait "Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage" alors quand on veut construire un nouvel aéroport, on dit que l'autre a tous les défauts
a écrit le 07/11/2013 à 8:53 :
allez lire l'article sur les Echos.
le journaliste est plus critique et ne se contente pas de reprendre le résumé de la conférence de de presse de la DGAC...
exemple d'agrandissements d’aérogares, allongement et travaux de piste ...
a écrit le 07/11/2013 à 8:50 :
L'expérience montre que les devis de ce genre de travaux sont facilement doublés...
a écrit le 07/11/2013 à 8:34 :
mais pas de depenses supplementaires dans l immediat...seul probleme les accords avec les promoteurs immobiliers.....zone calme en peripherie....commissions...??? Qui a achete des terrains???
a écrit le 07/11/2013 à 8:32 :
L'expérience montre que les devis de ce genre de travaux sont facilement doublés...
Réponse de le 08/11/2013 à 3:30 :
cet aeroport ne verra jamais le jour
ce projet vieux inutile et obsolete doit etre enterre au plus vite
nous sommes ecoeures de voir encore une minorite continuer a mentir ainsi
vinci =profits juteux a court terme.profit ,profit
notre terre n'est est pas deja assez malade?bisous a toutes et tous les zadistes
Réponse de le 09/11/2013 à 3:49 :
cet aeroport ne verra jamais le jour
il faut enlever Auxiette des listes electorales et ne mettre que des personnes fiables
merci

jhs jmc 39800 france

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :