1119 bateaux envoyés à la casse en 2013, 16% de moins qu’en 2012

Plus d’un millier de navires démantelés, dont 92% en Asie. C’est la conclusion de l’association de protection de l’environnement Robin des Bois, qui publie chaque année depuis 2006 “A la casse”, un bulletin “d’information sur la démolition des navires”.
1119 navires ont été démantelés en 2013.
1119 navires ont été démantelés en 2013. (Crédits : REUTERS/SCANPIX/Harry Wahlvaag)

Selon l'association de défense de l'environnement Robin des Bois, "l'année 2013 confirme la bonne santé de l'activité de démolition des navires". Le nombre de bâtiments démolis a toutefois baissé de 16% par rapport à 2012, année record depuis que l'association fait le décompte. Mais 2013 "reste largement la deuxième meilleure année de l'activité depuis 2006", précise Robin des bois.

L'Inde, premier démolisseur mondial de navires

C'est l'Inde qui occupe la première place pour la démolition, "tant en nombre d'unités qu'en volume", détaille le bulletin, devant la Chine et le Bangladesh. Neuf démantèlements sur dix ont eu lieu en Asie en 2013, et ce bien que les grands pays démolisseurs (Inde, Chine Bangladesh, Turquie, Pakistan) aient connu des baisses sensibles de leur activité, à l'exception de la Chine.

Sur ces 1119 navires, 374 (33%) battaient pavillon européen ou appartenaient à des armateurs établis dans l'Union européenne ou l'Association européenne de Libre Echange.

L'association se félicite que 60% des navires démolis l'ont été pour non-conformité aux règles de sécurité internationales. "Les inspections dans les ports jouent pleinement leur rôle d'assainissement de la flotte mondiale", assure-t-elle.

Les méga porte-conteneurs prennent l'ascendant

Parmi les navires démantelés, le nombre de porte-conteneurs est en hausse, et représente désormais 16% (180 unités) du total. "La course à la productivité et aux économies d'échelle favorise les méga porte-conteneurs, poussant les unités plus petites vers la démolition", analyse Robin des bois. Les vraquier dominent le classement par catégorie, avec 387 unités, devant les marchandises diverses (245 unités), les porte-conteneurs (180 unités) et les tankers (164 unités).

Enfin, les navires partent en retraite plus jeunes, selon l'association, qui note une moyenne d'âge des navires passée de 31 ans en 2006 à 28 ans en 2013.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.