La SNCF commande des TER... trop larges pour entrer dans 1200 gares !

 |   |  527  mots
(Crédits : reuters.com)
La SNCF a commandé près de 2.000 rames pour ses futurs trains express régionaux (TER) mais les quais les plus anciens sont trop étroits pour les accueillir, écrit le Canard enchaîné. 1.200 quais sont trop proches des voies pour laisser passer les trains. Il faut les raboter.

En 2005, il y avait eu la commande de Boeing 777 d'Air France destinés à assurer la desserte des Antilles au départ d'Orly, lequel ne pouvait pas accueillir, à l'époque, de tels appareils. Aujourd'hui, la SNCF fait au moins aussi bien dans le « comique dramatique » selon l'expression du secrétaire des Transports Frédéric Cuvillier.

Selon le Canard Enchaîné, la société ferroviaire a en effet commandé près de 2.000 rames pour ses futurs trains express régionaux (TER) trop larges pour les quais les plus anciens.

Réseau Ferré de France (RFF), le gestionnaire du réseau, a débloqué d'urgence 80 millions d'euros et a déjà raboté 300 quais de gare, notamment dans la région Midi-Pyrénées, mais il reste 900 voies à élargir.

Raboter les quais

Selon le Canard Enchaîné, la SNCF a interrogé RFF pour savoir si ses trains pouvaient rouler sur le réseau, mais RFF aurait transmis ses mesures réglementaires datant d'une trentaine d'années, alors que la plupart des 1.200 quais hexagonaux ont été construits il y a plus de 50 ans. 

Les 182 rames TER Regiolis d'Alstom et les 159 Regio 2N de Bombardier, qui vont entrer en service progressivement jusqu'à fin 2016, sont plus larges que leurs prédécesseurs, et vont donc nécessiter de raboter certains quais, de façon plus ou moins importante, ont confirmé à l'AFP la SNCF et RFF.

Les régions voient rouge

"Nous refusons de verser un seul centime sur cette réparation. On ne va pas, quand même, être à la fois pigeons et financeurs. Les régions ne sont pas des pigeons"", a déclaré Alain Rousset, le président de l'association des régions de France (ARF), avant un rendez-vous à l'Elysée avec François Hollande. Pour lui, c'est à RFF de payer la facture. "Nous refusons de verser un seul centime sur cette réparation. On ne va pas, quand même, être à la fois pigeon et Qui est responsable de cette situation? "Il faut le demander à celles et ceux qui ont fait la commande », a-t-il dit.

Alain Rousset a profité de cette bévue pour justifier la demande des Régions d'être propriétaire des trains. C'est pour ça que nous on veut reprendre en main ces commandes. On paie 100% des TER, c'est à nous d'en assurer la commande, la propriété", a jugé M. Rousset. Selon lui, "il faut que les régions soient vraiment des autorités organisatrices, qu'elles aient la capacité de déterminer le tarif, les services, la maintenance".

Réforme ferroviaire

De son côté, Frédéric Cuvillier utilise la situation pour justifier la nécessité de mettre en place son projet de réforme ferroviaire, lequel doit être examiné le 16 juin par l'Assemblée nationale. La réforme prévoit de regrouper l'actuel Réseau ferré de France (RFF) et la SNCF en un grand groupe public. Lorsqu'on sépare la gestion des rails (RFF) de l'utilisateur, c'est-à-dire la SNCF, ça ne fonctionne pas", a-t-il déclaré sur BFM TV. "L'enjeu de la réforme ferroviaire prend tout son sens quand on constate l'état du dysfonctionnement du ferroviaire en France", a-t-il souligné.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/06/2014 à 11:15 :
Des erreurs de conception, il y en a un paquet et tous les jours au niveau local ... mais ici cela prend une ampleur plus importante puisque c'est à un niveau national.
La réalité c'est que si on prend le problème à l'envers, il aurait selon certains fallu adapter les trains aux anciennes gares. Sauf que si vous les adaptez aux anciennes gares, ils ne sont pas lus adaptés aux nouvelles ... il suffit juste de réfléchir deux minutes.
Or ici les nouveaux trains sont adaptés aux gares les plus récentes mais pas au plus vétustes : ce qui apparaît beaucoup plus logique dans le raisonnement .... l'inverse aurait, lui été absurde ....
Conclusion : quelle que soit la situation, il aurait fallu faire des travaux et le coût aurait sûrement été le même dans un sens comme dans l'autre.
Polémique stérile une fois de plus.
a écrit le 22/05/2014 à 8:34 :
Si Pepy est viré , peu probable pour un énarque de gauche, il deviendra consultant! Une aubaine pour les PME qui veulent être bien gérées!
a écrit le 21/05/2014 à 17:03 :
je suis totalement d accord avec vous ; ce n est pas la faute du (des ?) constructeur mais des rédacteurs des clauses techniques du cahier des charges. Et encore peut être même pas. Et si c étaient les quai qui n étaient pas (ou plus si elles ont évoluées) aux normes?
Il serait très étonnant qu il n y ait pas de normes officielles pour le matériel ferroviaire surtout maintenant que l on va avoir des sociétés étrangères qui vont pouvoir utiliser notre réseau. Je doute donc que ce soit une erreur.
a écrit le 21/05/2014 à 15:56 :
Avant toute chose ,il serait utile de lire l'appel d'offres concerné,que le(s) constructeur ne connaisse pas les normes françaises (si Bombardier) par contre pour Alstom là c'est un peu gros,mais je doute fort que le marché n'est pas mentionné dans les clauses techniques le respect des normes de calibrage de voies.Une fois le marché passé,l'essai de la première rame aurait dû mettre le problème en avant.On faisait dire à André Pousse dans un film la remarque suivante :"La connerie à ce niveau là cela en devient gênant" .C'est la conclusion qui s'impose.
a écrit le 21/05/2014 à 14:30 :
La SNCF, en son immense sagesse, savait très bien ce qu'elle faisait, et a justement opté pour la marque Bombardier, qui ne craindra pas et saura venir a bout facilement des quais récalcitrants.
a écrit le 21/05/2014 à 14:26 :
En fait, je ne partage pas les ricanements des commentateurs. dans un grand programme industriel, il y a toujours des boulettes. ces trains et les suivants seront plus spacieux. Mais ce serait une bonne occasion de virer Pépy qui a planté la SNCF pour des motifs autrement plus graves : le fret qui s'est effondré au point que la SNCF est en voie d'être éjectée du marché ; yield management appliqué sans souplesse au train à l'heure du covoiturage ; aveuglement sur le TGV qui a gravement endette le système ferroviaire alors que Pépy croyait encore il y a trois ans que c'était une macine à cash et le RER, la banlieue ....
a écrit le 21/05/2014 à 13:03 :
Les responsables doivent être licenciés sur le champ pour incompétence , mais comme par hasard Pepy ne fera rien
Réponse de le 21/05/2014 à 14:33 :
Sisi, ca va venir. Mais pour l'instant, il n'y a plus de place de Secrétaire d'Etat disponible, Désir a piqué la dernière. Donc il va leur falloir attendre encore quelques mois dans des postes de direction, avant que les chaises musicales ne repartent...
a écrit le 21/05/2014 à 11:45 :
Comme dirait ma femme,2cm ça fait toute la différence et elle n'est pas ingénieur.
a écrit le 21/05/2014 à 11:41 :
Quand j'achète quelque chose ou je me suis trompé,je le revends sur le bon coin à 50%
donc il sufit de revendre les rames ,on les transforme en fast food aux coins des rues
a écrit le 21/05/2014 à 11:40 :
inscrire les politiques et les fonctionnaires ... comme nuisibles .... à la constitution y compris Marine !
a écrit le 21/05/2014 à 11:37 :
Il faut engager des chômeurs pour raboter tous les quais de gare.
Réponse de le 21/05/2014 à 11:44 :
.... SURTOUT virer les incapables !!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 21/05/2014 à 11:13 :
c'est chouette la séparation des métiers pour, soit disant en passant, plus d'efficacité.
Reste à la SNCF pour embêter RFF d'exiger le contournement de ce milliers de gares procès à la clé.
a écrit le 21/05/2014 à 10:04 :
Les contribuables paieront... En plus, ils ont une patience infinie. Il est possible de tout leur demander.
a écrit le 21/05/2014 à 9:53 :
C'est vrai les caisses d'argent public sont pleines .... pas de soucis !
a écrit le 21/05/2014 à 9:42 :
super ,mais c'est pas facile de mesurer les trains canadiens(Bombardier) on pourrait acheter français chez Alstom ,ils plus rien à faire. merci Montebourg
Réponse de le 21/05/2014 à 10:16 :
Wai mais avec les 35H c'est trop cher !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 21/05/2014 à 10:18 :
petite précision qui manque à votre argumentaire : BOMBARDIER est installé , entre autre, dans la région de Valenciennes et emploie quelques milliers de salariés.Marque étrangère installée en France signifie également emplois en France !Sinon ,achetez une voiture de marque Française fabriquée ... à l'étranger !!! (twingo par exemple)
Réponse de le 21/05/2014 à 10:29 :
Merci pour cette précision !
a écrit le 21/05/2014 à 9:34 :
Les bourdes de la SNCF sont à l'image de nos politiques !
a écrit le 21/05/2014 à 9:33 :
C'est quoi ça, une blague belge ? :-))))
a écrit le 21/05/2014 à 9:31 :
ce serait risible .... si l'on ne demandait pas aux contribuables de payer ces conneries là !
a écrit le 21/05/2014 à 9:23 :
Prochaine étape ... une commande de roues carrées !
a écrit le 21/05/2014 à 9:02 :
Va de nouveau apparaître l'art de l'administration de noyer les responsabilités dans un système.
Probablement, cela sera du à un manque de moyens.
a écrit le 21/05/2014 à 8:37 :
En bonne entreprise publique la sncf fait la démonstration de son management archaïque et du gaspillage récurent de l'argent des contribuables un simple copie-coller des bêtises que font les autres ratp, edf... et Areva qui fait la une actuellement des médias pour sa mauvaise gestion... Vive la privatisation en 2015 de la sncf et serait pleinement heureux qu'elle fasse comme la sncm de Marseille sabordage définitivement avec un grand ouf pour le portefeuille de la société civile.
Réponse de le 21/05/2014 à 9:06 :
RFF et SNCF avec leurs cheminots travaillent avec un m'en foutisme généralisé depuis 70 ans...............
a écrit le 21/05/2014 à 8:06 :
Si les normes européennes sont dans le coup, on voit la finalité d'un tel processus car je ne crois pas que cela vienne de gens mal intentionné a part ceux qui désire la privatisation!
a écrit le 21/05/2014 à 7:58 :
virer les responsables pour faute grave sans indemnites ni droi ta la retraite
Réponse de le 21/05/2014 à 9:55 :
Oui, enfin des lampistes, pas Pépy quand même, lui n'est responsable de rien puisqu'il a été parachuté là alors qu'il n'y connaissait rien.
a écrit le 21/05/2014 à 7:55 :
SNCF = entreprise publique = monopole = pas de concurrence = prix imposés quelles que soient les offres ou pseudo promotions.

Avion = concurrence = choix de prix et transporteur. Arrêtez de vous plaindre et prenez l'avion au lieu de demander une gare TGV à chaque pas de porte en France!
a écrit le 21/05/2014 à 7:44 :
Chapeau ! les ingénieurs !! et , c'est QUI , qui va payer???!
a écrit le 21/05/2014 à 7:37 :
Cela mériterait quelques licenciements pour insuffisance professionnelle ! Mais ne rêvons pas...
a écrit le 21/05/2014 à 7:34 :
Et comme d hab...aucun responsable, aucune sanction...peut etre meme une promotion...
a écrit le 21/05/2014 à 5:49 :
Vive le made ni France, heureusement je n'achète jamais les marques françaises.
Réponse de le 21/05/2014 à 9:46 :
ça fait longtemps qu'on roule dans des trains Bombardier qui sont canadiens.Alstom sait vendre ses trains à la Chine ou à la Corée mais plus vraiment à la France.
résultats: ils se cassent la gueule et vont etre vendus.vive la France
a écrit le 21/05/2014 à 5:25 :
Pas responsable pas coupable juste fonctionnaire à vie ,avec retraite à 55ans basée sur 6 dernier mois de salaire ,pas de jour de carence ,augmentation au non mérite assuree,et les français qui eux travaillent ou pointent à pôle emploi financent mon salaire et la retraite
Signe un SNCF heureux mais je vous quitte il faut que j'aille manifester pour es conditions de travail afin de défendre le service public
a écrit le 21/05/2014 à 1:50 :
En matière de transport ferroviaire, on fait n'importe quoi depuis 20 ans pour tenter de satisfaire la CGT tout en se conformant à la règlementation européenne. La façon dont les responsabilités ont été partagées entre le gestionnaire du réseau et l'exploitant était un défi au bon sens, avec des facturations croisées ineptes - la SNCF ayant conservé le personnel chargé du réseau facturait cette prestation à RFF, lequel facturait à la SNCF un péage pour l'utilisation du réseau, chacun essayant de gagner de l'argent sur le dos de l'autre afin de combler son déficit. Un sommet dans l'art du n'importe quoi. L'arrivée des régions en tant qu'organisatrice de transport a été la touche finale pour rendre cette usine à gaz ingouvernable, il suffit d'essayer de faire un trajet entre Bordeaux et Grenoble pour s'en rendre compte. Revenir à la case départ ne fera qu'empirer les choses. Il faut transférer à RFF le personnel effectivement en charge du réseau, en gardant à cette structure un statut d'EPIC, de façon à ce que l'Etat conserve un contrôle réel de cette infrastructure vitale (au contraire de ce qui a été fait pour les autoroutes), et permettre une véritable ouverture à la concurrence. Mais la CGT n'acceptera jamais, et les gouvernements de droite et de gauche se garderont bien de la contrarier - jusqu'à ce que le système s'effondre, comme dans le cas de la SNCM ou des activités portuaires. Qu'il était beau, mon TGV, et qu'il allait vite... presque aussi vite que le Concorde... dans le mur.
Réponse de le 21/05/2014 à 7:57 :
Bordeaux-Grenoble, perso, je prendrais l'avion
a écrit le 21/05/2014 à 0:44 :
Il me semble que c'était prévu depuis longtemps tout comme les travaux. C'est un peu comme dire l'A380 est trop gros pour les aéroports, les compagnies aériennes sont des buses il va falloir adapter pleins d'aéroports! Et bien non il faut parfois adapter les infrastructures pour avoir des matériels plus performants et plus confortables. Les gares concernés avaient des quais aux normes des trains d'il y a 50 ans. Cette modernisation est donc bienvenue!
Réponse de le 21/05/2014 à 5:52 :
Pas mal votre idée si on enlevait les portes des toilettes ce serait une bonne idée. Si on construisait des canalisations sans amener l'eau ce serait super. Vous devez être un sacré bricoleur. Chez vous il doit y avoir des portes sans poignée.
a écrit le 21/05/2014 à 0:33 :
Evidemment c'est le contribuable qui paye et les guignols responsables de cette triste farce ne seront jamais identifiés ou sanctionnés. Vive la fonction publique!
a écrit le 20/05/2014 à 23:31 :
Montebourg va les refiler à Siemens !
a écrit le 20/05/2014 à 22:26 :
Alstom construit les meilleurs trains du monde, donc c'est normale que les gares doivent s'adapter.
Réponse de le 21/05/2014 à 1:52 :
Bouygues construit les plus belles gares du monde, donc...............

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :