Alstom dans le rouge, plombé par l'amende aux États-Unis

 |   |  543  mots
Au cours de l'exercice précédent, le groupe, en cours de cession de sa branche énergie à General Electric, avait dégagé un bénéfice net de 556 millions d'euros.
Au cours de l'exercice précédent, le groupe, en cours de cession de sa branche énergie à General Electric, avait dégagé un bénéfice net de 556 millions d'euros. (Crédits : reuters.com)
Le spécialiste français des équipements électriques et ferroviaires a annoncé mercredi des commandes record et un résultat opérationnel en hausse au titre de l'exercice 2014-2015, marqué toutefois par une perte nette de 719 millions d'euros.

Alstom fait les frais de son amende pour corruption en Indonésie. Le groupe français a annoncé mercredi 6 mai avoir accusé une perte nette de 719 millions d'euros au cours de son exercice décalé 2014-2015, affecté par des éléments exceptionnels, "en particulier l'accord avec le département américain de la Justice (DOJ) et des dépréciations d'actifs en Russie". Des éléments exceptionnels qui viennent effacer une bonne année pour le spécialiste des équipements électriques et ferroviaires, dont la vente du pôle Energie à l'américain General Electric est en cours.

Au terme d'un accord conclu en décembre avec le département américain de la Justice le groupe a écopé d'une amende de 772 millions de dollars. Il explique par ailleurs que la valeur de ses participations dans les sociétés mises en équivalence a été réduite de moitié, à 363 millions d'euros contre 705 millions, en raison "principalement des incertitudes portant sur les perspectives des activités situées en Russie en tenant compte de la crise actuelle et des hypothèses de reprise économique".

Au cours de l'exercice précédent, le groupe, en cours de cession de sa branche énergie à General Electric, avait dégagé un bénéfice net de 556 millions d'euros.

Prises de commandes record

Alstom souligne toutefois que son carnet de commandes a progressé de 24% sur l'année, pour atteindre 28,39 milliards d'euros, grâce à des prises de commandes record au cours de l'exercice avec en particulier un contrat de 4 milliards en Afrique du Sud, de quelque 10 milliards d'euros, soit 63% de plus que lors de l'exercice précédent.

Le groupe a enregistré en 2014-2015 un résultat opérationnel de 318 millions (+19%) et un chiffre d'affaires de 6.163 millions (+8%). Sa marge opérationnelle atteint ainsi 5,2% contre 4,7% en 2013-2014, soutenue par la bonne exécution des contrats et la mise en oeuvre d'un plan de réduction de coûts. Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat opérationnel de 247 millions et un chiffre d'affaires de 6.288 millions. Le flux de trésorerie disponible d'Alstom s'est établi à -429 millions d'euros en 2014-2015, malgré un chiffre positif au deuxième semestre.

La cession du pôle énergie clôturée "dans les mois à venir"

Les activités en cours de cession "ainsi que certains coûts de structure" ne sont plus inclus dans les commandes reçues, le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel. Elles ont dégagé un bénéfice net de 104 millions d'euros, contre 396 millions un an plus tôt.

"General Electric et Alstom travaillent activement pour finaliser le processus afin de permettre la clôture de cette opération dans les mois à venir", souligne le groupe, ajoutant qu'une partie du produit de la cession de sa branche énergie sera reversée aux actionnaires, "par le biais envisagé d'une offre publique de rachat d'actions".

Par ailleurs, si Alstom a annoncé aussi qu'il ne distribuera pas de dividende cette année, il a confirmé viser "pour le moyen terme" une croissance organique de plus de 5% de son chiffre d'affaires et une amélioration graduelle de sa marge opérationnelle dans une fourchette comprise entre 5% et 7%, contre 5,2% en 2014-2015.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2015 à 10:23 :
Un contrat de 4 milliards de quelques 10 milliards d'Euros....Charabia ,....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :