Climat : 93 parlementaires soutiennent les vols domestiques

Dans une tribune au Journal du Dimanche, ils insistent sur la nécessité de ces vols pour éviter l'"isolement mortifère" de certains territoires.
Ces députes s'insurgent contre des initiatives de députés de gauche et LREM qui avaient tenté en vain de faire adopter des mesures visant à taxer le transport aérien durant l'examen du projet de loi sur les mobilités.
Ces députes s'insurgent contre des initiatives de députés de gauche et LREM qui avaient tenté en vain de faire adopter des mesures visant à taxer le transport aérien durant l'examen du projet de loi sur les mobilités. (Crédits : Eric Gaillard)

"Ne jetons pas l'anathème" sur les vols domestiques: 93 parlementaires de divers bords politiques défendent ce mode de transport qu'ils considèrent comme "une nécessité vitale" pour certains territoires "éloignés des métropoles", dans une tribune au Journal du Dimanche.

"Certains de nos territoires sont en effet victimes d'un enclavement qui handicape leur développement. Les lignes aériennes interrégionales, en particulier celles qui les relient à Paris, sont souvent le seul moyen de leur éviter un isolement mortifère, faute de dessertes routières et ferroviaires adaptées à notre époque", écrivent ces élus de gauche, de droite, du centre et de la majorité.

Ils s'insurgent contre des initiatives de députés de gauche et LREM qui avaient tenté en vain de faire adopter des mesures visant à taxer le transport aérien durant l'examen du projet de loi sur les mobilités, approuvé par l'Assemblée nationale mardi en première lecture. Approuvé auparavant par le Sénat, le texte doit faire l'objet courant juillet d'une tentative de conciliation entre les deux chambres en vue d'adopter une version commune.

"Nous privilégions l'écologie incitative plutôt que punitive"

"Honte de prendre l'avion (« flygskam »), amendement à la loi d'orientation des mobilités prévoyant d'augmenter la taxe sur le kérosène et le taux de TVA sur les billets d'avion, proposition de loi visant à interdire les vols domestiques lorsqu'il est possible de prendre le train avec un temps supplémentaire de deux heures et demie ou moins... Ces dernières semaines, nous assistons, interloqués, à une multiplication des attaques contre l'avion", affirment les parlementaires.

"Qu'il n'y ait pas de méprise, nous ne sommes les représentants d'aucun lobby. Nous avons conscience de l'importance de changer nos modes de transport et de consommation pour lutter contre le réchauffement climatique... mais privilégions l'écologie incitative plutôt que punitive", poursuivent-ils.

Ces députés et sénateurs suggèrent plutôt d'aider le secteur aérien "à adopter une stratégie bas carbone en développant la recherche sur l'hydrogène et le biokérosène".

Lire aussi: La France veut obliger les compagnies aériennes à utiliser des biocarburants

"C'est précisément à ces fins qu'une mission d'information parlementaire sur le transport aérien et l'aménagement des territoires a été lancée en mai dernier", soulignent-ils.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 24/06/2019 à 13:00
Signaler
Vouloir taxer le kérosene : l'esprit gagne petit français. Une taxe sur le kérosene entrainera une augmentation du prix des billets qui remplira les poches des fiances étatiques et n'aura aucune conséquence sur le trafic. En plus ça fera surtout un ...

à écrit le 24/06/2019 à 9:03
Signaler
L'avion est condamné plus rapidement que prévu pour plusieurs raisons. 1- les tensions internationales vont faire grimper le prix du pétrole à des niveaux insoutenables. 2- les réserves de pétrole "prouvées" ne permettent pas de dépasser les 30/40a...

le 24/06/2019 à 10:46
Signaler
2- les réserves de pétrole "prouvées" ne permettent pas de dépasser les 30/40ans à venir : on disait déjà la même chose dans les années 70 Les réserves existantes seront difficilement exploitables techniquement et à coûts prohibitifs : les huiles de...

à écrit le 23/06/2019 à 17:29
Signaler
Discours inaudible à l'aune d'une grave canicule qui risque de dépasser des records pour un mois de juin, le tout matiné d'une situation préoccupante des nappes phréatiques du fait d'une forte sécheresse... A un moment donné, l'écologie punitive ...

à écrit le 23/06/2019 à 17:19
Signaler
Une SNCF et R.F.F surendettés incapables de desservir rapidement les territoires, et d'irriguer leur économie. Mal gérés et bien trop chers, et bien trop lents pour les territoires ruraux. 65% de Taxes Carbur pour l'Etat Cigale : mais rien con...

à écrit le 23/06/2019 à 16:59
Signaler
je demande à voir la supression des lignes Paris /Nice , Paris /Biarritz , Paris/Bordeaux ........

à écrit le 23/06/2019 à 16:26
Signaler
"Qu'il n'y ait pas de méprise, nous ne sommes les représentants d'aucun lobby. ",disent les 93 députés,pour aussitôt demander des recherches sur l'hydrogène(avec la explosion récente d'une station de service en Norvège, l'utilisation de l'hydrogène ...

à écrit le 23/06/2019 à 16:24
Signaler
Normal que ces mêmes députés défendent un mode transport energivore et de plus complètement dépendant du pétrole : c'est celui qu'ils affectionnent toutes les semaines avec l'argent du contribuable puisque ne payant pas l'avion ! Avec de telles initi...

à écrit le 23/06/2019 à 14:30
Signaler
On comprend maintenant pourquoi la lutte contre le réchauffement climatique n’avance pas en France. Le transport aérien ne paye pas de taxe sur le kérosène de manière à concurrencer le train et après on s’etonne que les lignes ferroviaires disparaiss...

à écrit le 23/06/2019 à 14:15
Signaler
La dernière phobie à la mode est la phobie anti transport aérien. C'est bien la preuve du cruel échec des incitations à économiser l'énergie et à lutter contre le réchauffement climatique car les politiques consistant à inonder d'argent public des lo...

le 23/06/2019 à 20:19
Signaler
Par définition, la phobie est une peur irrationnelle, l'opposition au développement du transport aérien n'est pas irrationnelle, elle se base sur des considération scientifiques, techniques et on n'est pas dans le registre de la peur. Après, il en...

à écrit le 23/06/2019 à 14:09
Signaler
Je me demande quels sont le point de vue de ces parlementaires sur «  une fin de vie digne´ . Car, à n’en point douté, on a affaire là à des esprits dont l’ego, tellement développé, souffrirait toute infidélité à leurs sentiments, leurs pensées. Je d...

à écrit le 23/06/2019 à 13:30
Signaler
Fillon quand il était premier ministre ,prenait l'avion pour faire Paris-Le Mans:et la droite ose maintenant nous parler de taxe carbone?Non mais ALLO QUOI!

à écrit le 23/06/2019 à 12:42
Signaler
Ont-il tenté de vivre 25 ans sous un axe de piste d'atterrissage d'Orly, comme je le fis, stressé et complètement asphyxié..., car sans avions hybrides électriques au décollage et à l'atterrissage toujours pas imposés mondialement ? ______________C'e...

à écrit le 23/06/2019 à 12:06
Signaler
Ces 93 parlementaires européistes ne représentent qu'eux même et non les citoyens qui demande que l'on lance un référendum! Voilà qui nous évitera de manifester dans la rue avec les risques encourues!

à écrit le 23/06/2019 à 11:05
Signaler
Suite à une remarque d'une amie qui travaille à Air France et auprès de laquelle, je me plaignais de l'arrêt de la desserte Toulouse-Nice, utile à tout plein d'industriels des secteurs de l'informatique, du spatial, de l'aéronautique entre autres, ce...

à écrit le 23/06/2019 à 10:08
Signaler
Toujours la meme réthorique ! Le particulier qui prend l'avion pour un Lyon-Paris défend son petit confort et le parlementaire conseillé par le lobby aérien nous agite la question vitale pour les régions enclavées. Ce qui est vital, chers parle...

le 23/06/2019 à 11:01
Signaler
Un Lyon Paris est un non sens qui ne permet même pas de gagner du temps par rapport au TGV. Il ne faut pourtant pas l'interdire, le marché se chargera de l'éliminer. Par contre un Nantes Toulouse ou un Marseille Brest en avion a tout son sens. Il ne ...

à écrit le 23/06/2019 à 9:17
Signaler
Combien ils prennent pour soutenir quelque chose svp ? Parce que j'aurais des trucs à "soutenir" moi aussi... Aberrant mais qu'attendre de ces gens là totalement compromis avec les milieux de l'argent ?

à écrit le 23/06/2019 à 9:14
Signaler
La croissance toujours..., ça n'avance pas !!!???

à écrit le 23/06/2019 à 9:09
Signaler
POURQUOI encore une injustice PAS de taxe pour celui qui a les moyens de prendre l'avion les autres paieront à sa place ;pas de taxe sur les heures sup les autres paieront à leur place ; un auto entrepreneur ne redonne pas la tva les autes paieront ...

le 23/06/2019 à 10:26
Signaler
Mon dernier achat de billets d'avion : 147% de taxes !!! qui dit mieux ? ........ NB: je tiens ma facture à votre disposition si vous souhaitez prendre les taxes à votre charge !

le 23/06/2019 à 12:03
Signaler
Un autoentrepreneur ne redonne pas la TVA... mais il ne peut pas non plus la récupérer sur ses achats...Et malheureusement le niveau de dépense publique et sociale en France implique une fiscalité très lourde (et qui ne suffit même pas à assurer l'éq...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.