Virus mutant et blocus : comment débloquer la frontière entre la France et le Royaume-Uni

À cause de l'apparition d'une variante britannique du coronavirus, les "ponts" sont coupés avec le continent depuis dimanche soir: quelque 650 camions sont actuellement bloqués sur l'autoroute menant de Londres au port de Douvres, le principal port transmanche fermé au trafic sortant et plus de 800 poids-lourds de plus sont stationnés sur un ancien aéroport voisin. Paris et Londres discutent de la possibilité de tester les chauffeurs routiers pour débloquer la situation.

2 mn

À Douvres, en Angleterre, lundi 21 décembre, le transport de marchandises est bloqué, les camions doivent débarquer des ferries qui ont interdiction de franchir la Manche depuis la rupture des liaisons avec le continent à cause de l'aggravation de l'épidémie au Royaume-Uni.
À Douvres, en Angleterre, lundi 21 décembre, le transport de marchandises est bloqué, les camions doivent débarquer des ferries qui ont interdiction de franchir la Manche depuis la rupture des liaisons avec le continent à cause de l'aggravation de l'épidémie au Royaume-Uni. (Crédits : Reuters)

Le gouvernement britannique a indiqué mardi envisager des tests pour les routiers dans les discussions avec les autorités françaises pour permettre une reprise du trafic de marchandises, interrompu en raison de la propagation d'une variante du coronavirus.

Dépistage envisagé dans les ports

Un dépistage dans les ports "fait absolument partie de la discussion", "nous envisageons tout", a déclaré mardi matin la ministre britannique de l'Intérieur Priti Patel sur la chaîne Sky News.

Après la décision prise dimanche soir par la France de suspendre pour 48 heures toutes les arrivées en provenance du Royaume-Uni - particulièrement touché par une souche plus contagieuse du coronavirus, qui a entraîné un troisième confinement pour Londres et certaines parties du sud-est de l'Angleterre - les discussions entre Paris et Londres doivent se poursuivre mardi pour permettre une reprise du trafic.

"Nous sommes en discussion avec nos homologues français", "nous trouverons une solution", a assuré la ministre de l'Intérieur.

Des centaines de camions bloqués

Selon elle, quelque 650 camions sont actuellement bloqués sur l'autoroute menant de Londres au port de Douvres, le principal port transmanche fermé au trafic sortant depuis dimanche soir. Plus de 800 poids-lourds de plus sont stationnés sur un ancien aéroport voisin.

Lors d'une conférence de presse lundi en fin de journée, le Premier ministre britannique Boris Johnson a précisé avoir discuté de la situation avec le président français Emmanuel Macron qui, selon lui, a dit vouloir "régler la situation dans les prochaines heures".

Le chef du gouvernement, critiqué pour sa gestion de la pandémie qui a fait près de 68.000 morts, l'un des plus lourds bilans en Europe, a soutenu que les risques de transmission par les chauffeurs routiers sont "vraiment très faibles".

Selon l'Organisation mondiale de la Santé, la transmission cette nouvelle variante est de 40% à 70% plus importante. Les scientifiques britanniques qui conseillent le gouvernement britannique observent, quant à eux, une plus forte transmission chez les enfants par rapport aux autres souches et travaillent sur cette hypothèse pour expliquer sa forte propagation.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 22/12/2020 à 18:39
Signaler
" les risques de transmission par les chauffeurs routiers sont "vraiment très faibles". Comme quoi, la contamination ne vient pas des restaurants : Le 4 novembre, sous la pression des syndicats de conducteurs routiers et des organisations de tr...

à écrit le 22/12/2020 à 17:25
Signaler
Sauf à donner un avant goût aux Anglais de ce que pourrait être le Brexit ( s'ils ne font pas de concessions sur la pêche), un tel blocage n'a aucun sens sanitaire.

à écrit le 22/12/2020 à 11:20
Signaler
Des routiers évoquent un test à 300€ !

à écrit le 22/12/2020 à 10:57
Signaler
"les risques de transmission par les chauffeurs routiers sont "vraiment très faibles"" Tout va dépendre desquels on parle surtout parce qu'il ya des pratiques chez certains chauffeurs routiers qui sont peu sanitaires.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.