Lufthansa comptait supprimer 22.000 postes. Ce sera beaucoup plus

 |  | 299 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Kai Pfaffenbach)
Alors que le trafic aérien ne repart pas, le groupe allemand pourrait supprimer non pas 22.000 postes comme il le prévoyait jusqu'ici mais 27.000.

Le groupe Lufthansa prévoyait jusqu'ici de supprimer 22.000 postes, soit 17% de ses effectifs. Ce sera hélas plus pour les salariés. Peut-être 27.000 selon un proche du dossier cité par l'AFP. La faute à une nouvelle réduction de la flotte à cause de la crise que traverse le transport aérien. Le groupe qui exploite 763 avions va se séparer de 150 appareils et non...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2020 à 17:01 :
Pendant ce temps :


Sillonner le ciel, sans autre but que celui de profiter de ce plaisir ressenti par certains, quelque peu mis à mal par l'épidémie de coronavirus. Le 10 octobre prochain, la compagnie aérienne australienne Qantas a programmé un vol un peu particulier : un voyage « panoramique » au départ et à destination de Sydney, destiné à ceux qui « veulent simplement s'envoler » et à qui les « voyages en avion manquent ».
a écrit le 21/09/2020 à 19:29 :
Ben vu le peu d'avions qu'il y a dans le ciel on se demande ce que peuvent bien faire les salariés du coup. Après on peut toujours avoir des idées innovantes et génératrices d'effets économiques
afin d'utiliser tout ces employés mais on en a pas entendu parler.
a écrit le 21/09/2020 à 19:21 :
d'un autre cote plus aucun avion ne vole, si?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :