Perquisition dans les bureaux d'Openskies (British Airways) à Paris

 |   |  143  mots
(Crédits : Quentin Douchet)
Selon nos informations, la gendarmerie du transport aérien a perquisitionné ce mercredi et ce jeudi dans les bureaux de la filiale française de British Airlways à Paris dans le but de trouver des pièces pouvant faire état d'une éventuelle dissimulation d'activité concernant une partie des hôtesses et stewards.

Semaine mouvementée pour Openskies, la filiale française de British Airways. Selon nos informations, la gendarmerie du transport aérien (GTA) a perquisitionné mercredi 20 janvier les bureaux de la compagnie à Orly pendant plus de 10 heures. La perquisition aurait même continué ce jeudi 21 janvier. Interrogé la compagnie a confirmé l'existence « d'une investigation en cours » sans en préciser la nature et a assuré qu'elle « collaborait avec les autorités ».

Dissimulation

Selon nos sources, la GTA cherchait des pièces permettant de déterminer si une partie du personnel navigant commercial (PNC) était basée aux Etats-Uni avec des contrats de droit américain et non français. Et si oui, s'ils étaient ou pas rattachés à une coquille vide basée au Royaume-Uni, laquelle détacherait le PNC concernés aux Etats-Unis. Ce qui pourrait constituer une dissimulation d'activité selon certains observateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :