Perquisition dans les bureaux d'Openskies (British Airways) à Paris

Selon nos informations, la gendarmerie du transport aérien a perquisitionné ce mercredi et ce jeudi dans les bureaux de la filiale française de British Airlways à Paris dans le but de trouver des pièces pouvant faire état d'une éventuelle dissimulation d'activité concernant une partie des hôtesses et stewards.
Fabrice Gliszczynski
(Crédits : Quentin Douchet)

Semaine mouvementée pour Openskies, la filiale française de British Airways. Selon nos informations, la gendarmerie du transport aérien (GTA) a perquisitionné mercredi 20 janvier les bureaux de la compagnie à Orly pendant plus de 10 heures. La perquisition aurait même continué ce jeudi 21 janvier. Interrogé la compagnie a confirmé l'existence « d'une investigation en cours » sans en préciser la nature et a assuré qu'elle « collaborait avec les autorités ».

Dissimulation

Selon nos sources, la GTA cherchait des pièces permettant de déterminer si une partie du personnel navigant commercial (PNC) était basée aux Etats-Uni avec des contrats de droit américain et non français. Et si oui, s'ils étaient ou pas rattachés à une coquille vide basée au Royaume-Uni, laquelle détacherait le PNC concernés aux Etats-Unis. Ce qui pourrait constituer une dissimulation d'activité selon certains observateurs.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.