Pourquoi Alliance Healthcare France centralise sa distribution

 |  | 545 mots
Lecture 3 min.
Le méga entrepôt d’Alliance Healthcare permettra d’augmenter de 40% le nombre de références pharmaceutiques.
Le méga entrepôt d’Alliance Healthcare permettra d’augmenter de 40% le nombre de références pharmaceutiques. (Crédits : Reuters)
SORIGNY (37). La future plateforme logistique régionale du distributeur pharmaceutique, issue du regroupement des sites de Tours, de Blois et de Poitiers, permettra d’accroître sensiblement les volumes de références. Sans diminuer la fréquence de livraison aux officines, assure-t-on chez Alliance Healthcare France.

En cours de construction sur la zone Isoparc de Sorigny, située à une vingtaine de kilomètres au sud de Tours, la nouvelle base logistique d'Alliance Healthcare France, filiale hexagonale du géant américain Walgreens Boots Alliance, sera en principe opérationnelle courant juin. Le méga-entrepôt d'une surface totale de 8.500 m2 bénéficiera du label de haute qualité environnementale (HQE). Les installations intérieures intègreront non seulement des automates dernier cri, mais aussi une chambre froide de 200 m2 spécialement dédiée à la conservation des vaccins.

Avant même l'émergence de la nouvelle plateforme 4.0, Alliance Healthcare est mis à contribution sur ses sites actuels du Centre Val de Loire avec la conservation et la distribution des doses anti-Covid 19, notamment celles du laboratoire britannique Astrazeneca et, d'ici quelques semaines, de l'américain Johnson & Johnson. L'investissement total consenti se situe à hauteur de 7 millions d'euros, selon le groupe, qui fermera parallèlement ses trois établissements à Tours, à la Chaussée Saint Victor près de Blois, et à Poitiers. Comme eux, la future plateforme centralisée desservira quelque 700 pharmacies. L'établissement répartira aussi les outils de maintien à domicile (lits médicalisés, fauteuils roulants, matériels d'oxygénothérapie) d'Alcura Health, société sœur d'Alliance Healthcare. Avec un chiffre d'affaires consolidé de 180 millions d'euros, le Centre Val de Loire constitue l'une des places fortes d'Alliance Healthcare en France qui y détient environ 30% de parts de marché.

Plan de regroupement national

L'une des vertus principales de la future base sera de proposer un catalogue sensiblement enrichi. L'inventaire passera ainsi de 10.000 références de médicaments actuellement à 16.000 dans la future configuration. « La centralisation de la logistique à Sorigny ne pénalisera pas la fréquence des tournées de livraison quotidienne, au nombre de deux. Malgré l'augmentation de la distance, la qualité de services sera maintenue voire améliorée », assure Philippe Coatanea, président d'Alliance Healthcare Repartition. A la clé de cette équation, notamment l'optimisation de la préparation de commandes grâce aux robots Pick it easy du fabricant allemand Knapp.

La mutualisation en cours se traduira enfin par une quarantaine de recrutements sur place en Indre et Loire. « 60% seulement de la centaine de salariés des trois sites feront le choix de rejoindre la base de Sorigny », avance Philippe Coatanea.

Ce mouvement de concentration de la logistique régionale d'Alliance Healthcare France (3,5 milliards d'euros de recettes et 2.600 collaborateurs en 2020) à Sorigny s'inscrit dans un plan de rationalisation des sites du groupe engagé à l'échelle de l'Hexagone depuis 2019. Ainsi, les établissements de Lyon et de Saint-Etienne ont été regroupés en 2020 à Montagny dans l'agglomération lyonnaise. En région parisienne, le groupe fermera également l'année prochaine son siège de Gennevilliers et son implantation de Pantin pour les réunir à Drancy.

Avec un maillage réduit à 45 sites, Alliance Healthcare France table sur une amélioration sensible de sa marge et de son résultat à moyen terme, qu'il ne précise pas. Si le secteur de la distribution des médicaments est encore boosté par la crise sanitaire depuis un an, il reste fortement concurrentiel dans l'Hexagone. Ainsi à côté des groupes américain OCP et allemand Phoenix Pharmahandel, Alliance Healthcare est aussi confronté à de puissantes coopératives comme Cerp à Rouen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :