PS4 Pro : Sony donne-t-il le coup de pouce qui manquait à la 4K ?

 |   |  922  mots
Les ventes de téléviseurs 4K n'ont pas décollé en France en 2015 avec seulement 570.000 unités vendues.
Les ventes de téléviseurs 4K n'ont pas décollé en France en 2015 avec seulement 570.000 unités vendues. (Crédits : Reuters)
Sony a annoncé mercredi deux nouvelles versions de sa console de salon PlayStation 4, une « Slim » et une « Pro ». Cette dernière offre une nouvelle compatibilité avec les téléviseurs ultra haute définition (4K) promesse d'une image toujours plus belle. Dans un marché de la 4K encore en développement, cette sortie pourrait être une nouvelle étape vers la démocratisation.

Le keynote d'Apple n'était cette semaine pas le seul rendez-vous pour les férus de nouvelles technologies. Sony a présenté une nouvelle version de sa console de salon PlayStation affublée du sigle « Pro ». La vraie nouveauté réside dans la capacité de la machine à afficher sur les téléviseurs compatibles, du contenu (jeux, films, séries) en Ultra HD ou 4K, une définition d'image quatre fois plus détaillée que le Full HD. C'est la technologie qui porte actuellement le secteur des téléviseurs après l'abandon de la 3D par les deux leaders du marché, Samsung et LG. Leader sur le marché des consoles de salon face à Microsoft et Nintendo, avec un parc installé de 43 millions de PlayStation 4, Sony pourrait donner l'impulsion nécessaire à cette technologie qui n'a pas encore totalement été adoptée par le grand public.

LIRE AUSSI : Ultra HD : huit millions de pixels en vue, mais démarrage prudent en France

2016, année charnière pour la vente des TV 4K

Les ventes de téléviseurs 4K en France représentaient 570.000 unités selon GFK sur 5.4 millions de téléviseurs vendus en 2015 soit seulement 9%. Cette année devrait être un tremplin pour les ventes de TV Ultra HD. Les diffusions de l'Euro 2016 et des JO de Rio, furent de formidables exemples d'objets télévisuels diffusés en très haute définition cet été. Il y a également eu en avril dernier le passage à la TNT HD, pouvant inciter ceux qui n'avaient jusque-là pas investi dans la (très) haute définition à le faire. Les prévisions tablent sur 1.3 millions de ventes pour les TV 4K en France cette année selon GFK. Ainsi les écrans vendus en France sont de plus en plus chers mais également de plus en plus grands grâce/à cause de l'effet « 4K ».

LIRE AUSSI : La télévision traditionnelle attaquée de toutes parts

Une offre de contenus 4K encore discrète

Seulement pour motiver un foyer à investir entre 500 et 2.500 euros dans un nouveau téléviseur, il faudrait un nombre de contenus compatibles et disponibles important. Les têtes d'affiches de contenus en 4K restent Netflix - pas accessible directement sur toutes les box -, Youtube et certains services de vidéo à la demande. Pour la télévision en direct, ce n'est pas encore ça. Même si les opérateurs commencent à sortir des box 4K comme la Freebox mini 4K, Orange avec la Livebox et également SFR, il faudra attendre encore un ou deux ans pour pouvoir regarder TF1, France 2 ou M6 en direct et en Ultra HD. Sony mise donc sur un effet « PlayStation » pour promouvoir encore un peu plus la 4K.

LIRE AUSSI : Ultra HD : bientôt le grand décollage ?

Le jeu vidéo, outil de démocratisation des technologies

La guerre entre deux consoles de jeux vidéo peut aboutir sur l'adoption d'une technologie au détriment d'une autre par l'ensemble d'une industrie. En 2005/2006, Sony et Microsoft parient tous deux sur un support de disque différent pour leur console, le Blu-ray disc pour Sony et le HD DVD pour Microsoft. Victoire écrasante de la marque japonaise sur l'américaine avec une démocratisation du Blu-ray disc dans les années suivantes et une disparition totale du HD DVD. On peut également citer l'exemple d'Oculus Rift - casque de réalité virtuelle d'Oculus VR, société rachetée par Facebook en 2014 pour 2 milliards d'euros - dont l'usage est destiné à s'étendre au-delà de la simple pratique vidéo-ludique. C'est pourquoi l'achat d'une console de jeux peut être lié à l'investissement dans une nouvelle technologie (4K) ou un nouveau support (Blu-ray) et ne profitera pas qu'aux « gamers » de la famille.

PS4 Pro et 4K, le rendez-vous manqué ?

Annoncée comme plus puissante, la nouvelle console de Sony prépare également le terrain de la réalité virtuelle (gourmande en terme de performance) et promet donc une qualité graphique encore jamais atteinte pour ses futurs jeux, tous 4K compatibles. Seulement, un élément de poids manque à l'appel - pour un produit dont le concept marketing repose entièrement sur la 4K -, c'est un lecteur Blu-ray 4K. Sony, pourtant propriétaire du format fait l'impasse sur celui-ci alors que la Xbox One S (concurrente de la PS4 Slim annoncée en même temps que la Pro) possède un lecteur de ce type. Cette bizarrerie s'explique selon Sony par la volonté de se concentrer sur « le streaming 4K et les jeux », alors qu'un lecteur Blu-ray 4K aurait été un élément d'appel de plus pour les « casual » gamers (par opposition aux hardcore gamers). Cela montre surtout une volonté de la part de Sony de miser sur la dématérialisation de ses contenus 4K et de favoriser l'essor des applications 4K compatibles, téléchargeables sur sa console.

Notre sentiment est que si les médias physiques sont toujours très ancrés dans l'industrie du jeu vidéo, le dématérialisé est la nouvelle mode. C'est la seconde utilisation chez notre communauté, nous mettons donc l'accent sur ce point. Andrew House, PDG de Sony Interactive Entertainment.

Peu de nouveautés en soi pour cette nouvelle console (disponible le 10 novembre) vendue au prix de la PlayStation 4 classique (399 euros) et un pari peu risqué sur une technologie en cours de démocratisation. Au Japon, on parle déjà de la 8K avec comme objectif la diffusion, dans cette définition d'image, des Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2016 à 15:39 :
"l'abandon de la 3D par les deux leaders du marché, Samsung et LG. "
Encore un journaliste qui ne fait pas correctement son travail et qui tombe dans le sensationnel.
Ce 2 marques n'ont jamais abandonné la 3D. Ils la destinent à leur TV haut de gamme,... le temps de sortir de la TV 3D sans lunettes. Il faut bien lire les communiqués de presse.
Mais avant cette révolution technologique ( 3D sans lunettes) les constructeurs comptent bien récupérer d'abord leurs investissements sur la techno 4K. C'est pour ça, chers consommateurs, achetés en masse et rapidement des TV 4K pour que les TV3D sans lunettes arrivent plus rapidement sur le marché.
a écrit le 09/09/2016 à 19:58 :
J'ai mes doutes quand même, 4,20 TFlops ça me semble tomber un peu court. Ca risque d'être surtout une résolution intermédiaire mise à l'échelle. Et pas de lecteur Blu-Ray 4K.

Je pense qu'il va falloir attendre la PS4 Pro 2 qui va inévitablement sortir dans 2/3 ans maximum, où alors la PS4 Pro 1.5 avec Blu-Ray 4K.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :