Tourisme industriel

 |   |  244  mots
(Crédits : AFP)

Bienvenue dans nos entreprises, ?welcome to our companies? ! » Le Comité de liaison interconsulaire de Basse-Normandie (CLIC) édite une petite brochure en français et en anglais qui recense les entreprises artisanales, agricoles ou industrielles susceptibles d'accueillir des visiteurs toute l'année en Normandie. L'opération associe le réseau consulaire, les régions de Haute et Basse-Normandie, l'État et les fonds européens du Feder. Les entreprises sont au nombre de 96 cette année à ouvrir ainsi leurs portes, auxquelles il faut ajouter celles n'accueillant que des groupes. Mais elles n'étaient que 9 ? dont Guy Degrenne à Vire (Calvados) ? lorsque deux cadres de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Caen, Chantal Sablerie et Philippe Dupuis, ont initié ce projet il y a vingt ans avec les « visites du jeudi ». Responsable du service tourisme à la CCI de Caen, Chantal Sablerie continue à militer pour ce type de tourisme ? « ce sont des musées vivants, non subventionnés » ? qu'elle préfère appeler « tourisme de découverte d'entreprise ». Elle a identifié les principales motivations des entreprises qui ouvrent leurs portes : la promotion de leurs produits ou de leur image, la volonté de se réconcilier avec le public (comme les Ciments Calcia ou les agriculteurs), la communication interne ou la promotion du savoir-faire auprès des scolaires. À écouter Chantal Sablerie, la demande du public pour ce type de visite est très forte et « dépasse largement l'offre ». Explication : « On ne bronze plus idiot ! » Claire Garnier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :