ABRF compte sur la réforme du fret SNCF

(Crédits : AFP)

Le seul constructeur européen de wagons porte-autos et porte-conteneurs, basé à Châteaubriant, compte sur la reconfiguration du fret ferroviaire de la SNCF pour booster son activité en France. De fait, l'essentiel de sa production (400 wagons par an) est destiné au marché allemand et à l'Europe centrale. « Les acteurs français restent frileux », constate Jean-Luc Rémondeau, le PDG du groupe AORF constitué de ABRF Industries, SDH Ferroviaire (Loiret) et Sambre-et-Meuse (Nord) dont il vient d'acquéreur la majorité du capital. Le groupe a levé 4 millions d'euros auprès d'Uni Expansion Ouest et Synergie Finance pour financer ses investissements de 5 millions chez ABRH et 3 millions chez SDH.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.