la montagne : les épiceries rurales désertent l'Auvergne

Plus de 53 % des communes auvergnates n'ont pas ou plus de commerce alimentaire, constate le quotidien de Clermont-Ferrand qui précise : en sept ans, le nombre de ces magasins s'est réduit de plus de 11 % dans la région. « Une vraie hémorragie », se désole « La Montagne ».

La crise a aussi affecté ces salariés qui travaillent pendant que la France est en vacances, affirme le quotidien nordiste qui consacrait un dossier de deux pages à ce thème : « Les offres d'emploi ont chuté de 47 % cette année, il y a moins d'embauches et les temps partiels se multiplient. » Les quatre secteurs qui embauchent le plus de saisonniers sont le commerce de détail, l'industrie alimentairej, l'hôtellerie- restauration et l'agriculture, rappelle « La Voix du Nord ».

Un an et demi après l'entrée en vigueur de l'interdiction totale de fumer dans les lieux publics, le quotidien de Nancy a enquêté dans les bars tabacs. Constat : les buralistes mosellans ont vu leurs ventes remonter depuis le début de l'année, du fait de la crise, à des différentiels de prix moindres avec le Luxembourg, au coût de l'essence et à « un gros travail des Douanes ». En revanche, les consommations de bar ont baissé de 10 % à 20 % pour certains établissements.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.