France Champignon poursuit ses restructurations

Le premier producteur européen de champignons fermera au printemps prochain ses trois dernières caves traditionnelles, ainsi que la centrale de compostage qui les alimente, ce qui entraînera la suppression de 127 emplois sur 1.500 salariés (dont 150 en Pologne). Toute la production de champignons frais sera désormais réalisée dans la maison de culture construite à Longué-Jumelles (Maine-et-Loire) en 2007, d'une capacité de 30.000 tonnes. Alain Chamla, président du directoire, assure qu'il s'agit « de la dernière étape du processus de modernisation » lancée depuis la reprise du groupe saumurois par Butler Capital Partners en 2004. Il annonce pour 2009 une baisse des ventes d'environ 10 % (230 millions d'euros en 2008).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.