Ve-Hotech dope les télés

 |   |  251  mots
Son boîtier permet d'enregistrer 18 chaînes simultanément.

Créée en mars 2008 par deux anciens ingénieurs de Philips, la start-up angevine vient de prendre une belle longueur d'avance dans le domaine de l'enregistrement numérique. Sa première solution avait été très remarquée : un serveur permettant via le wi-fi de distribuer de la vidéo dans tous les appareils de la maison (ordinateurs, télés, mobiles, etc.). « L'idée consiste à pouvoir stocker automatiquement et en permanence les documents numériques accumulés par les familles (photos, films, documents) afin de les rendre accessibles à tous les écrans du foyer et surtout les sécuriser », souligne Vincent Hottier, président fondateur avec Nicolas Burley de ATH Finance, la société diffusant la marque Ve-Hotech (*). En fait, il s'agit d'appliquer aux usages domestiques les solutions de stockage des entreprises.

La dernière innovation de Ve-Hotech élargit les fonctionnalités de ce serveur au petit écran. Le boîtier doté de quatre tuners TNT HD permet de regarder et d'enregistrer 18 chaînes simultanément, de suivre des programmes en différé et sur différents postes ou écrans de la maison, d'enregistrer à distance, etc. ! Après un modeste chiffre d'affaires de 80.000 euros au 30 septembre 2009, Ve-Hotech (14 salariés) table sur 400.000 euros de vente pour l'exercice en cours et prévoit déjà de lancer ses produits en Grande-Bretagne et en Suisse.

Fabienne Proux, à Angers

(*) Le capital de ATH Finance est réparti entre Vincent Hottier (51 %), Nicolas Burley (6 %), Surcouf (33 %) dans le cadre d'un partenariat, des business angels (4 %) et Anjou amorçage (2,5 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :