Avez-vous testé les logiciels de demain ?

 |  | 560 mots
Lecture 3 min.
Les outils informatiques qui permettent de développer le travail collaboratif sont désormais matures. Ils permettent aux entreprises, quelle que soit leur taille ou leur spécialité, de se jouer des distances géographiques et des fuseaux horaires, de bâtir une culture commune et de partager les savoirs et les savoir-faire. Les éditeurs de logiciels en ont fait un axe stratégique de conquête.

Il y a une véritable accélération dans l'adoption de pratiques collaboratives, nous sommes en train de le ressentir avec la crise », déclare Patrice Fontaine, responsable des solutions Lotus pour IBM France. Selon une étude, réalisée par Forrester pour le compte d'Adobe en février dernier, 99 % des entreprises européennes interrogées déclaraient travailler en équipe et 81 % faire collaborer des gens distants géographiquement et sur des fuseaux horaires différents. Le travail en commun, la collaboration, est un axe stratégique pour les entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d'activité. « Auparavant, les outils de travail collaboratif n'étaient pas vraiment matures et, surtout, il n'y avait pas une nécessité impérieuse de faire mieux avec des ressources similaires ou moindres à disposition », poursuit Patrice Fontaine. « Depuis trois ans, les besoins de nouveaux outils collaboratifs ont explosé après une prise de conscience de mauvaises pratiques, comme l'utilisation intensive du e-mail qui peut parfois être assimilé à du spam interne », renchérit Karim Manar, responsable SharePoint chez Microsoft France. « Il y a une volonté de rationaliser les outils et les pratiques », soutient Karim Manar.

Approche stratégique

Les éditeurs de logiciels axent désormais leur offre sur le travail collaboratif, avec des différences dans l'approche stratégique. Ainsi, Microsoft a fait de SharePoint son cheval de bataille en l'incluant dès le départ dans son offre Windows Server, mettant ainsi un pied dans l'entreprise. Depuis 2003, SharePoint est le produit ayant enregistré le plus gros succès avec 1 milliard de dollars de chiffre d'affaire en six ans. « C'est notre best-seller », se réjouit Karim Manar. IBM, de son côté, se veut le champion des communications unifiées (messagerie instantanée, vidéoconférence, partage de documents, web-conférence, etc.) basées sur son offre collaborative Lotus. Adobe, après un an de gratuité de sa plate-forme Acrobat. com, orientée collaboration en ligne, y a adjoint en juin une fonctionnalité équivalente à PowerPoint et passe au modèle payant, avec plus de services. Oracle annonçait, pour sa part, en mai dernier la nouvelle version de plate-forme collaborative Beehive avec des fonctionnalités web 2.0 (wiki, flux RSS...) et une politique tarifaire beaucoup plus agressive, 50 dollars annuels pour une licence contre 120 dollars pour la précédente version, et seulement 10 dollars pour une utilisation en ligne, en mode SaaS.

Les offres s'étoffent

S'imposer dans l'entreprise, multiplie les annonces de nouveaux outils en ligne sur le modèle SaaS. Ainsi, fin mai, il annonçait le lancement de Google Wave, une plate-forme de communication totalement intégrée dans le navigateur Web et permettant l'échange et la production commune de documents en temps réel. « L'informatique s'invente dans le privé, observe Patrice Fontaine. Les gens veulent retrouver, sur leur poste de travail, les outils qu'ils utilisent à la maison. » C'est pourquoi les offres des éditeurs s'étoffent de fonctionnalités plébiscitées par le grand public. Ainsi, l'éditeur français Jalios, comptant de solides références dans le domaine de la gestion de contenu, vient de compléter son offre avec des fonctionnalités de réseau social. Bluekiwi, un autre éditeur français, spécialisé dans les logiciels de réseaux sociaux professionnels, vient de lever 4,7 millions d'euros. Un domaine où Microsoft est très attendu pour SharePoint 2010.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une solution SaaS 100% Française : http://www.clicfacture.fr

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :