Contrat de Performance Energétique : il faut agir ensemble

 |  | 879 mots
Lecture 5 min.
Paris Porte de Montreuil : Nexity (mandataire), ENGIE, Crédit Agricole Immobilier (promoteurs), Atelier georges; Tatiana Bilbao Estudio; Serie architects; Bond Society (Architectes)
Paris Porte de Montreuil : Nexity (mandataire), ENGIE, Crédit Agricole Immobilier (promoteurs), Atelier georges; Tatiana Bilbao Estudio; Serie architects; Bond Society (Architectes) (Crédits : DR)
Une décarbonation réussie est une décarbonation avec une gouvernance harmonieuse. Miser sur la confiance et la transparence sont les maîtres mots d’un avenir neutre en carbone. Décryptage.

Si la société toute entière doit se réinventer rapidement, le secteur du bâtiment doit aussi réinventer ses pratiques de fond en comble ! Pour cela, les intérêts contradictoires doivent être dépassés au profit d'une feuille de route commune qui implique chaque partie prenante dans la réussite vers la neutralité carbone. Du bureau d'études à l'utilisateur final du bâtiment, chacun doit s'engager dans une démarche éco responsable qui nécessite de faire évoluer ses repères, ses habitudes et ses logiques économiques.

Changer les habitudes

Sur le terrain, les exploitants constatent encore trop souvent des problèmes de maintenabilité qui auraient pu être anticipés, alors que le bâtiment vient d'être livré ou rénové. Loin d'être anecdotiques, ces situations sont symptomatiques d'un système qui dissocie les travaux de construction ou de rénovation de la maintenance d'un bâtiment. C'est pourquoi il est urgent de changer les habitudes et de se réunir autour de la table dès le lancement d'un projet de manière confiante et constructive.

Lire aussi : Utilisons les bâtiments autrement

Depuis 10 ans, les contrats de performance énergétique donnent le cadre à une relation de confiance et de transparence entre les maîtres d'ouvrage et les opérateurs en charge de la réduction énergétique du bâti. Ils permettent de réaliser un diagnostic complet de la situation, de mesurer et de chiffrer les performances à réaliser et d'établir un plan d'action sur-mesure. Économiquement, ils assurent la réussite du projet en prévoyant un remboursement des pertes par l'opérateur si l'objectif n'est pas atteint, et facilitent les investissements par la prise en charge du montage financier et le cofinancement des travaux et du renouvellement des équipements.

Lire aussi : Optimisons nos consommations énergétiques

Bien plus que des mesures contractuelles, les contrats de performance énergétique et les contrats globaux de performance (associant conception, réalisation, exploitation et maintenance) posent les bases d'une relation de confiance entre les parties prenantes. Pour accélérer la transition vers la neutralité carbone, nous devons plus que jamais allier nos forces et avancer ensemble !

LES SOLUTIONS

40/ MISER SUR LA TRANSPARENCE

Comment réussir à mettre en place une stratégie de décarbonation commune lorsque les parties prenantes agissent à court terme dans leur propre intérêt ? À l'échelle du bâtiment, tous les exemples de réduction d'énergie fossile réussis ont un point commun : tous les acteurs du projet ont travaillé en confiance en partageant la même conviction sincère.

La transition vers le bâtiment neutre en carbone est une démarche qui crée de l'emploi et améliore la qualité de vie des usagers. Elle nécessite peut-être de bouleverser un peu les habitudes professionnelles de chaque corps de métier, mais cette évolution est nécessaire pour sortir d'un système qui ne fonctionne plus.

C'est pourquoi nous sommes persuadés qu'il est impératif de mettre de la transparence dans les processus. Il est également indispensable de conjuguer tous nos efforts pour parvenir à atteindre les objectifs... et même à les dépasser !

Lire aussi : Changeons de modèle

41/ ÉTABLIR UNE RELATION DE CONFIANCE GRÂCE AUX BONUS MALUS

Pour mettre à l'épreuve la transparence et la confiance nécessaires à la mise en application de la performance énergétique, il existe un outil qui a fait ses preuves : les bonus malus. Que ce soit dans le cadre d'un contrat de performance énergétique (CPE), d'un marché global de performance (MGP) ou d'un marché de partenariat de performance énergétique (MPPE), le principe est le même : le maître d'ouvrage ou la collectivité confie l'optimisation des performances à un opérateur qui s'engage à une réduction d'énergie sur plusieurs années. Si l'objectif n'est pas atteint, l'opérateur doit indemniser le maître d'ouvrage sur la base de l'écart constaté entre la consommation réelle et l'objet garanti. À l'inverse, si l'objectif est dépassé, l'économie réalisée est partagée entre le maître d'ouvrage et l'opérateur.

Lire aussi : Agissons pour le climat !

42/ ABORDER LE FINANCEMENT DIFFÉREMMENT

Nous en sommes convaincus : en plus d'être éco responsable, la trajectoire vers la neutralité carbone est logique et rentable économiquement. C'est pourquoi les entreprises et les collectivités qui s'engagent sur la voie de la décarbonation peuvent choisir des solutions clefs en main, afin d'atteindre leurs objectifs sans mettre en danger leurs finances. Dans le cadre de solutions « as a service », le maître d'ouvrage confie à un opérateur (société de services d'efficacité énergétique) l'ensemble de sa stratégie de performances énergétiques (réduction des consommations finales et des émissions de gaz à effet de serre), qui peut inclure le montage financier, la recherche de subventions, les travaux sur le bâti, le renouvellement des équipements et enfin leur gestion dans la durée. Moteur de la transition vers la neutralité carbone, cette nouvelle logique économique doit maintenant devenir un réflexe pour tous les maîtres d'ouvrage !

Pour télécharger le Livre Blanc, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le bâtiment bas carbone, contacter les équipes d'Engie Solutions, cliquez ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2020 à 21:36 :
Ce article est écrit par un doux rêveur. Dans notre monde, il y a que l'argent qui compte. Notre gouvernement qui soit disant offre beaucoup de primes pour la rénovation énergétique les a réduit à peau de chagrin pour beaucoup de contribuables et les profiteurs sont toujours pendus au téléphone.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :