Dynamisme en berne

 |  | 656 mots
Lecture 4 min.
Le Forum économique mondial de Davos s'ouvre ce mercredi. Il se dédie à l'amélioration de l'état du monde. Copyright Reuters
Le Forum économique mondial de Davos s'ouvre ce mercredi. Il se dédie à "l'amélioration de l'état du monde". Copyright Reuters
La chronique quotidienne de la Tribune inspirée par l'actualité. Aujourd'hui, le couple franco-allemand n'est plus ce qu'il était, Davos et son programme anti-crise, Atari ne joue plus.

La célébration du cinquantième anniversaire du traité de l'Elysée par l'Allemagne et la France donne lieu à un déluge de commentaires dont on peut dégager quelques enseignements. Les deux pays, qui se sont combattus trois fois en quatre-vingts ans, ont incontestablement établi des relations de paix durables.

Toutefois, depuis la réunification de l'Allemagne, ces liens ont commencé à se distendre, les générations qui ont connu la guerre se sont retirées de la scène du pouvoir et ont laissé la place à des leaders davantage préoccupés par la mondialisation et la concurrence qui l'accompagne. La crise européenne aura montré de façon écllatante combien l'écart entre les deux rives du Rhin tendait à s'élargir, avec en Allemagne une opinion...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :