Les salariés allemands sont ceux qui craignent le plus pour leur emploi

 |   |  590  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Aussi surprenant que cela puisse paraître, en Europe, les salariés Allemands sont ceux qui craindraient le plus pour leur emploi, selon le baromètre Edenred-Ipsos. Paradoxalement, ils seraient aussi les moins fidèles à leur entreprise.

Touche pas à mon poste. Tel est le message qui pourrait caractériser les salariés allemands, à en croire la 8e édition du Baromètre Edenred-Ipsos étudiant le bien-être et la motivation des salariés en Europe. Selon cette étude basée sur les données récoltées au sein de six pays: Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Royaume-Uni, les Allemands seraient en effet ceux qui craignent le plus pour leur emploi en Europe.

Le constat peut surprendre étant donné que l'Allemagne est le pays qui connaît le taux de chômage le plus faible parmi les pays étudiés. Un taux de 5,4%, bien inférieur au taux de chômage moyen de 10,9% qui sévit dans l'Union européenne, selon les chiffres...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/10/2013 à 8:00 :
courage les allemands , bientot ce sont les britanniques avec leurs 30 heures gratuites pour les chomeurs de longue durée qui vont avoir le moral en berne quand cette mesure aura fait son effet de tirage vers le bas : "t'es pas content de ton salaire ? t'as vu les mecs a zero livre pour 30h par semaine? ca te dit de les rejoindre? non ? donc on est d'accord , pour ton salaire, on verra cela quand on aura le temps de voir cela ! "

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :