Des compteurs très indiscrets

 |   |  116  mots

Les « smart meters » seraient-ils trop intelligents ? Capables d'analyser dans le détail la consommation d'énergie d'un foyer, les compteurs intelligents sont dans le collimateur de plusieurs organisations qui s'inquiètent d'éventuelles répercussions sur la vie privée. À Bruxelles par exemple, le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) est monté au créneau pour inciter les fabricants de ces nouveaux compteurs high-tech à inclure des « technologies améliorant le respect de la confidentialité ». Mais c'est aux Pays-Bas que les critiques ont été les plus vives. Au printemps 2009, le gouvernement avait dû renoncer, sous la pression de l'opinion, à un projet de loi rendant obligatoire l'installation des compteurs intelligents dans les foyers bataves. S. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :