Nouveaux coups durs pour le développement de l'énergie solaire en France

Deux décrets, publiés ce vendredi, risquent de freiner les projets dans le photovoltaïque dans l'Hexagone.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

il y avait déjà eu deux baisses successives des tarifs de rachat délectricité solaire en janvier et en septembre. Les PME spécialisées dans le solaire redoutent désormais que le décret publié ce vendredi sonne le glas de la filière. Celui-ci prévoit le gel de tout nouveau projet photovotaïque pour quatre mois à partir de la date du 2 décembre, le temps de repenser le soutien financier public de la filière. Sont exclus de ce moratoire les entreprises qui ont déjà versé un premier acompte pour paiement du raccordement au réseau. Problème, un certain nombre des PME du secteur ont longtemps attendu, voire attendent encore, les propositions financières des réseaux (ERDF et RTE) préalables à leur raccordement. Des entreprises qui avaient fait leur demande auprès d'ERDF en août n'avaient toujours pas de réponses le 2 décembre. Comme elles n'ont pu verser le premier acompte, elles sont de facto concernées par ce moratoire.

« En attendant, nous avons engagé des travaux sur nos fonds propres pour nous raccorder au réseau. Nous sommes fragilisés », déplore Jean-Philippe léger, le dirigeant de la PME Osiris. « Cette rétroactivité du décret est dramatique », estime Georges Mignon, un promoteur de centrale photovoltaïque qui craint de voir, parmi ses projets, 150 MW de puissance solaire partir en fumée. Soit 10 % de celle d'un EPR. Réuni ce jeudi, le Conseil supérieur de l'énergie, dont l'avis n'est que consultatif, souhaite notamment qu'un délai supplémentaire soit accordé pour finaliser les opérations en cours afin d'éviter les injustices. Plusieurs éléments expliquent les décisions du gouvernement : les objectifs 2020 de production fixés lors du Grenelle de l'environnement sont en passe d'être atteints ; la facture d'EDF gonfle à vue d'oeil; enfin, la France fabrique pour l'instant peu de panneaux, 80 % de la production étant importés de Chine et des Etats-Unis.

La menace de coup de frein au développement du solaire en France va aussi se renforcer avec l'annonce par Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, de Christine Lagarde, ministre de l'Economie, des Finances, et de l'Industrie, et d'Eric Besson, ministre chargé de l'Industrie, de l'Energie, et de l'Economie numérique, d'un décret suspendant pendant 3 mois l'obligation pour EDF et les distributeurs non nationalisés de conclure un contrat d'achat de l'électricité photovoltaïque aux conditions tarifaires actuellement applicables. Les ministres disent l'avoir pris après l'avis du Conseil supérieur de l'énergie rendu jeudi au sujet du projet de décret suspendant temporairement l'obligation d'achat d'électricité photovoltaïque, annoncé le 2 décembre.

A noter que cette suspension ne s'applique pas aux installations dont la puissance crête est inférieure à 3 kW, aux installations pour lesquelles le porteur de projet a accepté la proposition de raccordement faite par le gestionnaire de réseau avant le 2 décembre 2010. Le bénéfice de l'obligation d'achat est alors conditionné à la réalisation de l'installation dans les 18 mois à compter en vigueur du décret lorsque la proposition de raccordement a été acceptée il y a plus de 9 mois.

Pour toutes les autres, les demandes déposées avant la date d'entrée en vigueur du décret devront faire l'objet d'une nouvelle demande de raccordement. Elles bénéficieront du cadre tarifaire qui sera décidé à la suite de la concertation actuellement en cours, engagée sur le nouveau cadre de régulation tarifaire ainsi que sur l'avenir de la filière photovoltaïque, et confiée à Jean-Michel Charpin, Inspecteur général des Finances, et Claude Trink, Ingénieur général des Mines. Une première réunion de leur groupe de réflexion est prévue le 20 décembre prochain.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 31
à écrit le 20/02/2011 à 15:11
Signaler
que c'est beau tout ces commentaires !!! que j'ai juste parcouru.. un voisin a fait installé ces derniers jours des panneaux solaires sur sa toiture...bonjour l'esthetique, je dois maintenant m'y faire; je n'ai pas le choix; J'ai acheté ma maison il ...

à écrit le 13/12/2010 à 15:15
Signaler
Qu'il est navrant de voir toutes ces interventions négatives sur le photovoltaïque. Non pas que j'interdise aux gens d'être contre le photovoltaïque, mais je leur conseille d'être contre pour de vraie raison, et non pas sur une base de ramassis d'err...

à écrit le 11/12/2010 à 22:00
Signaler
Le matériel pour l'instalation de panneaux est trop cher.Par contre on peut faire sa propre instalation chauffe eau solaire soi meme pour une centaine d'euros seulement et en été je produits aprox; 100L d'eau par heure à 37° gratuitement et ce n'est ...

à écrit le 11/12/2010 à 17:07
Signaler
je n'ai rien contre le photovoltaique,mais il serait bien aussi que les gens assument eux meme,s'ils ont la fibre écologique plutot de compter toujours sur l'état. en effet moi-meme,j'ai fait une installation pour chauffer l'eau à plus de 15000 ? da...

à écrit le 11/12/2010 à 13:15
Signaler
Après lecture des commentaires, j'en déduis que les panneaux solaires ne sont pas d'une grande productivité du fait de leur faible rendement et que les éoliennes "pourraient faire mieux". J'en conclus que la précipitation à s'équiper a pour unique bu...

à écrit le 10/12/2010 à 21:27
Signaler
La mise en place des énergies alternatives est inéluctable et leur généralisation n'est qu'une question de temps, n'en déplaise à certains. (éolien, hydrolien, solaire, géothermie, énergie osmotique, ...).Les énergies fossiles auront un déclin et ser...

à écrit le 10/12/2010 à 20:17
Signaler
C'est vrai que l'UMP n'est pas très douée en matière énergétique et qui si les Verts et tous écologistes avaient été au pouvoir depuis longtemps nous n'aurions pas un tel retard par rapport à l'ensemble des pays du Nord parmi d'autres, dans le domain...

à écrit le 10/12/2010 à 19:09
Signaler
Je voudrais bien voir des centrales EDF remplies de panneaux solaires ou d'éoliennes ... ce serait la preuve d'une certaine rentabilité de ces solutions..cherchez bien, il n'y en a pas... pour l'instant, j'en voit que chez quelques particuliers... éc...

le 10/12/2010 à 20:28
Signaler
Les centrales nucléaires d'une part vieillissent fortement et la durée de renouvellement, les coûts énormes depuis la construction, l'exploitation, le stockage, le démantèlement, la formation des équipes etc (sans parler des risques et accidents impo...

à écrit le 10/12/2010 à 18:57
Signaler
Lorsque le fric se mêle à des questions qui relèvent de la science on ne peut que lire des messages aussi pitoyables comme sur ce forum ( sauf celui de Steph ). La France a du trouver une parade énergétique lors du 1er choc pétrolier sous V.Giscard d...

à écrit le 10/12/2010 à 18:44
Signaler
Tous savaient que le Grenelle de l'environnement apportait quelques effets d'aubaines, mais cela semblait nécessaire pour rattraper un certain retard d'équipement par rapport à d'autres pays européens et lancer une industrie française dans certains d...

à écrit le 10/12/2010 à 17:17
Signaler
je trouve que cela arrive un peu tard il y en a marre que nos impôts servent les intérêts de quelques uns ; il faut que le marché de l'énergie soit réel et non faussé par des subventions

le 10/12/2010 à 21:31
Signaler
Le marché de l'énergie a toujours été faussé et subventionné comme beaucoup d'autres secteurs même si çà n'est généralement pas clairement indiqué sur une facture et peut prendre de multiples formes. Le pétrole et le gaz sont très subventionnés au pl...

à écrit le 10/12/2010 à 17:16
Signaler
Cà fait tout de même plaisir de voir que notre bon pays n'est pas peuplé que de veaux et d'aigrefins; qu'il reste quelques individus de bonne volonté, de bonne foi et plus encore de bon sens. D'accord avec Gregory et HRV ainsi que quelques autres. R...

à écrit le 10/12/2010 à 14:45
Signaler
Ces "yo-yo" dans la politique de l'énergie sont coupables; ceux qui ont imaginé puis légiféré dans ce domaine et dans tous les sens, sans se préoccuper des conséquencesb économiques, doivent être rattrapés au civil.

à écrit le 10/12/2010 à 14:07
Signaler
J'ai plusieurs connaissances qui ont installé ces panneaux solaires, et de l'avis de tous c'est très rentable de revendre l'électricité produites à EDF!!

le 10/12/2010 à 16:34
Signaler
Oui, mais si ce rachat est plus que l'energie produite par EDF cela va entrainer de facto une hausse des tarifs pour le consommateur.

à écrit le 10/12/2010 à 14:00
Signaler
Messieurs, Arrêtons là cette vaste mascarade : l'Etat et EDF travaillent de concert et se moquent éperdument de nos projets photovoltaïques et d'énergies renouvelables ! Seul compte l'argent, le profit et la protection de l'industrie nucléaire. Le...

le 10/12/2010 à 17:24
Signaler
Bien d?accord. D?autant que les produits de fission actuels retraités sont vraisemblablement les combustibles des futurs générateurs de 4° génération. On aura alors du combustible pour plusieurs centaines d?année, sans CO2. IL est urgent d?attendre ...

à écrit le 10/12/2010 à 13:32
Signaler
Si cette décision peut faire le ménage dans la profession, tant mieux. Particulier, j'ai était démarché par 5 sociétés différentes, dont la filiale d'EDF. Tous m'on proposer un avantage fiscal, une réduction d'impôts, un crédit d'impôts et en dernier...

le 10/12/2010 à 14:10
Signaler
Je suis vendeur et seuls les malhonnetes vous proposent de vendre avant le 31/12 un crédit d'impots car c'est c'est la date de pose qui fait foi pour ce crédit

à écrit le 10/12/2010 à 11:12
Signaler
Importations en moins, donc balance import/export plus favorable au PIB, donc ressources disponibles pour d'autres dépenses plus urgentes. De plus les matériels disponibles actuellement sont "primitifs". Il y a urgence à attendre un matériel plus pe...

à écrit le 10/12/2010 à 10:20
Signaler
Tant mieux !

à écrit le 10/12/2010 à 10:08
Signaler
100% d'accord avec Gregory et Recyclage. J'ajoute que nous n'avons pas les moyens de financer ces gabegies ruineuses, inefficaces (sauf sur un bateau par exemple), et écologiquement infectes et non recyclables. En outre, en fin de vie des éoliennes e...

le 10/12/2010 à 10:39
Signaler
"En outre, en fin de vie des éoliennes et des cellules photo-voltaïques, celles-ci appartiennent au propriétaire du terrain" vous sortez ça d'où ?

le 10/12/2010 à 12:32
Signaler
Vous ne connaissez rien mais vous vous permettez d'invectiver. Nous produisons deja 200 MW de panneaux par an et ca progresse, ca represente la moitie de la puissance installee. Les panneaux se recyclent tres bien : silicium, aluminium, cuivre, verre...

à écrit le 10/12/2010 à 8:02
Signaler
Cette logique centralisatrice est tres curieuse. Les energies renouvelables sont interessantes pour un consommation locale en complement de la consommation "normale". Produire pour revendre est inadequat: La rentabilite n'existe que s'il y a des sub...

le 10/12/2010 à 11:22
Signaler
tout à fait d'accord sur le principe des énergies renouvelable pour la consommation locale, le problème c'est que ce n'est pas rentable du fait du coût des équipements et des marges prises par les fabricants,importateurs et installateurs. EDF aurait ...

à écrit le 10/12/2010 à 7:43
Signaler
Perte de rendement après 10 ans.... et comment recycler tout ce silicium ?? où vont atterrir toutes ces particules polluantes ??? Ca produit peu et ca risque de polluer beaucoup.. au final !

le 10/12/2010 à 12:33
Signaler
Vous tenez sincerement a la savoir c'est juste une invective de plus ? Si oui, tapez PV-Cycle et vous aurez votre reponse.

le 14/12/2010 à 12:32
Signaler
pourquoi tu poses des questions si tu crois tout savoir ? Si seulement l'utilisation d'un ordinateur était plus compliqué on aurait moins de conneries à lire.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.