Un bon point pour les convertibles

 |   |  148  mots
Les Sicav d'obligations convertibles enregistrent un bon premier semestre grâce aux effets conjugués de la baisse des taux et de la hausse des actions. L'indice Exane Financial Convertible (EFCI) termine le semestre sur un gain proche de 6 %. Là comme ailleurs, les écarts de performances entre Sicav sont toutefois importants. Ils s'expliquent par le fait que beaucoup d'obligations convertibles n'ont pas bénéficié dans les mêmes proportions de la hausse de leur sous-jacent. C'est le cas, par exemple, des convertibles de type taux Schneider et Dassault Electronique qui ne gagnent respectivement que 6 % et 16 %, contre 57 % et 131 % aux convertibles de type actions. La Sicav Pasquier Convertibles domine ce compartiment sur la partie française grâce à son très bon premier trimestre. Un bon point, aussi, pour Cyril Convertible (Cyril Finance) à l'origine d'un bon parcours sur longue période. Sur cinq ans, sa progression dépasse les 60 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :