Pas de « grande » réforme fiscale, selon Lamassoure

Le gouvernement ne pourra pas aller aussi loin qu'il le souhaitait dans ses projets de réforme fiscale en 1996, par manque de « marge de manoeuvre suffisante » sur le plan économique, déclare aujourd'hui Alain Lamassoure, porte-parole du gouvernement et ministre du Budget, dans une interview au Figaro. « Une bonne réforme fiscale est celle qui permet d'alléger l'impôt payé par certains sans préjudice pour les autres. Cela n'est possible que lorsque l'économie dégage chaque année une marge de manoeuvre suffisante. Il est à craindre qu'en 1996 cette condition ne soit pas remplie », constate Alain Lamassoure, en précisant « Cela ne nous empêchera pas dès 1996 de poser les jalons d'une vraie réforme fiscale, de commencer à mettre en oeuvre certains éléments importants, en particulier tout ce qui est directement lié à la réforme de la Sécurité sociale, à son financement. »

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.