pilotage automatique des risques

La plupart des contrats d'assurance-vie comportent aujourd'hui toute une batterie d'options d'arbitrages automatiques afin de faciliter la gestion du contrat et les prises de décision.Les « investissements progressifs » sont les plus courus dans des marchés agités, car ils permettent d'investir dans un premier temps dans un fonds en euros, puis de basculer par petites touches sur des supports en actions, afin d'éviter l'investissement unique à un mauvais moment.Les investisseurs les plus prudents peuvent choisir l'écrêtement des gains : l'épargne est investie dans le fonds en euros, et les intérêts sont, au fur et à mesure, investis dans les supports en actions. La valeur initiale du capital placé est ainsi garantie. Et seuls les « bonus » sont exposés au risque. Il faut cependant attendre quelques années pour profiter réellement des évolutions des marchés, car la montée en puissance est très lente.Pour conserver au fil du temps une allocation d'actifs identique entre différents supports (par exemple un fonds en euros et un ou plusieurs fonds en actions), c'est l'option de « rééquilibrage automatique » qui s'impose. À intervalles réguliers, l'assureur vend une partie des fonds qui ont le plus monté pour verser l'argent dégagé sur les fonds qui ont baissé ou moins progressé. C'est une technique qui permet de prendre régulièrement ses bénéfices quand la Bourse monte et de se renforcer sur les actions en profitant ainsi des phases de recul.Enfin, les investisseurs qui craignent d'être emportés par une bourrasque peuvent retenir une option « stop loss » (arrêt des pertes), qui fait vendre automatiquement un support dès que la baisse de sa valeur atteint un certain niveau, par exemple 5 % ou 10 %. Reste ensuite à réinvestir à bon escient?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.