Geodis va racheter Giraud et lorgne Sernam

 |  | 262 mots
Lecture 1 min.
Pour accélérer son expansion, Geodis mise sur la croissance externe. Selon plusieurs sources, la société de logistique, filiale de la SNCF, va racheter le spécialiste des transports Giraud. Le montant de l'acquisition devrait atteindre « quelques dizaines de millions d'euros », selon un proche du dossier, alors que la société a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 450 millions d'euros.Ce rachat s'inscrit dans la stratégie de la SNCF d'investir dans ses branches logistique (dont la principale filiale est Geodis) et proximité (dont la filiale de transport urbain Keolis fait partie). Giraud a été racheté au fonds d'investissement de Walter Butler, très présent dans les transports et la logistique. L'homme d'affaires est bien connu de Geodis puisqu'il avait manifesté son intérêt pour la racheter en 2007 avant que la SNCF n'en prenne le contrôle total. Une nouvelle transaction entre les deux parties pourrait d'ailleurs avoir lieu. À la fin de l'année 2008, le patron de Geodis, Pierre Blayau, avait discuté du rachat de la Sernam, ancienne filiale de la SNCF, également détenue par Walter Butler à 55 %. À l'époque, les discussions avaient achoppé pour des raisons de prix. Mais le dossier ne semble pas avoir été refermé par Geodis, qui cherche à profiter de la baisse des valorisations pour se développer et faire des acquisitions. Et l'achat de Giraud n'empêche pas l'éventuelle acquisition de la Sernam dans la foulée. D'autant qu'une rentrée de cash aiderait Walter Butler à compenser la baisse des valorisations de certaines de ses participations. Marine Relinger et Matthieu Pechberty

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :