EDF et Enel finalisent leurs accords

1 mn

Tandis que le patron d'EDF faisait visiter samedi Flamanville au ministre italien du Développement économique, accompagné des dirigeants d'Enel et d'Edison, la négociation des accords d'échange de participations entre son groupe et Enel avance. Selon nos informations, le groupe énergétique italien doit obtenir 30 % à 40 % de deux centrales à cycle combiné en projet en France et devant produire chacune environ 450 mégawatts (MW) d'électricité. Enel disposera de 250 à 300 MW de capacité de production supplémentaire en France. En contrepartie, EDF obtiendra des participations dans des centrales à gaz ou à charbon d'Enel " en Europe ". Ce dernier est très présent en Italie ainsi qu'en Espagne, depuis le rachat d'Endesa, en Europe centrale (Slovaquie, Bulgarie, Roumanie) et en Russie. Pour des raisons techniques, ces discussions dureront encore plusieurs mois. Par ailleurs, une cinquantaine d'ingénieurs d'Enel travaillent sur le chantier du nouveau réacteur nucléaire EPR de Flamanville, dont l'italien détient 12,5 %.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.