La Cour des comptes épingle gentiment l'Élysée

 |   |  99  mots
Après la polémique lancée par le député René Dosière, la Cour des comptes présentait hier les résultats du premier contrôle jamais mené dans les services de la présidence. Les sages de la rue Cambon saluent des progrès significatifs dans la gestion de ce budget de 110 millions d'euros mais pointent quelques anomalies allant de la faible mise en concurrence des prestataires ? notamment pour la traditionnelle réception du 14-Juillet ? au règlement de dépenses privées sur des fonds publics pour un montant depuis lors remboursé de 14.000 euros. page 4

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :