Les entreprises campent sur de belles réserves financières

liquiditésNos grands fleurons nationaux seraient plus riches qu'on ne le pense. Du moins si l'on se rapporte à une étude publiée par Ernst & Young. Selon les experts, les 2.000 plus grandes entreprises européennes et américaines pourraient être, « sans le savoir, assises sur un tas d'or ». Mille milliards de dollars exactement. Soit 6 % du chiffre d'affaires généré par l'échantillon. Les spécialistes ont focalisé leur attention sur les économies potentiellement réalisables sur le BFR (besoin en fonds de roulement). En clair, l'argent nécessaire pour financer le cycle d'exploitation. Le cabinet de conseil a calculé des possibilités de gains de trésorerie en comparant le BFR des groupes « avec celui de la moyenne et du premier quartile de son industrie (?benchmarking?)». Tel que le souligne Thibaud de Moucheron, directeur associé de l'activité « restructurations » chez Ernst & Young, le montant d'argent récupérable est déterminé en fonction des meilleures pratiques sectorielles en la matière. «?forte tension?»Même si les entreprises sont parvenues, en 2008, à améliorer leur autofinancement de 6 % à 7 %, « une part importante de ces résultats s'explique par la baisse des ventes au dernier trimestre 2008 et non par une optimisation du BFR ». D'ailleurs, au cours des trois derniers mois de l'année dernière, leurs besoins ont crû de 3 % à 7 %. « Sur les délais fournisseurs, il existe une forte tension due à une concurrence conjoncturelle plus acharnée » estime Thibaud de Moucheron. Du côté des clients, « les enjeux portent moins sur les délais que sur l'insolvabilit頻. Pour autant, les économies attendues, grâce notamment à une gestion plus fine des stocks, sont conséquentes. 22 à 47 milliards de dollars pour le domaine pharmaceutique, 11 à 18 milliards pour la sphère des télécoms ou encore 15 à 29 milliards pour 23 groupes de grande consommation. De quoi réfléchir avant de succomber à la facilité de l'augmentation de capital. Fabio Marquetty

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.