Avis de tempête sur SeaFrance

1 mn

Un comité d'entreprise extraordinaire se tient ce matin chez SeaFrance à Calais, après un conseil de surveillance vendredi. Opérateur entre Calais et Douvres, la compagnie détenue à 100 % par SNCF Participations (242 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007) se prépare à un plan de redressement impliquant une réduction de 15 % à 20 % de ses effectifs (1.600 personnes) et une réduction de sa flotte (7 navires), selon nos informations.SeaFrance aurait perdu 20 millions d'euros en 2008. En décembre, selon la CFDT, SeaFrance a dû réclamer des « avances de fonds » à la SNCF pour payer les salaires. Deux mois avant, Eudes Riblier, président du directoire qui, en février 2008, avait essuyé 17 jours de grève de la quasi-totalité de son état-major « officiers », a été remplacé par Pierre Fa, administrateur de SNCF Participations. Une « reprise en main » par l'actionnaire dont Jacques Brouyer, délégué CGT, se félicite, tout en rappelant que, proche des cheminots de la SNCF, son syndicat « ne laissera pas faire n'importe quoi ». Et si ce plan de redressement préparait l'entreprise à une cession?? Ce scénario serait étudié par la SNCF, et par les rivaux de SeaFrance. Louis-Dreyfus Armateurs observerait de près ce dossier. Claire Garnie

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.