Les impayés minent

2 mn

Le taux de crédits douteux et impayés continue à grimper en Espagne. Comme le reflètent les chiffres de la Banque d'Espagne, ils ont enregistré, en novembre, leur dix-septième hausse mensuelle consécutive, atteignant 3,2 % du volume total de crédits, le taux le plus élevé depuis douze ans. C'est surtout la vitesse de son évolution qui préoccupe. En un mois à peine, alors que le volume total de crédits du système financier n'augmentait que de 0,4 %, celui des crédits douteux et impayés grimpait de 10,3 %. Calculés sur un an, ces mêmes pourcentages atteignent respectivement 6,9 % et? 298 % !Certes, on est encore loin du niveau atteint au sortir de la crise de 1992-1993. Mais si cette évolution défavorable se poursuit au même rythme, la situation pourrait devenir délicate, alors que le système financier espagnol a jusqu'ici mieux résisté que celui des pays voisins à la crise née des subprimes. Les plus vulnérables sont les « cajas », les caisses d'épargne, dont le taux d'impayés et de crédits douteux atteint désormais 3,63 %, face aux 2,61 % des banques. Les caisses d'épargne sont, il est vrai, particulièrement exposées au secteur immobilier, qui est au c?ur de la crise en Espagne : pas moins de 67,4 % du total des crédits des « cajas » ont une garantie hypothécaire, contre 47,7 % dans le cas des banques. Les facteurs qui expliquent cette progression rapide des mauvais payeurs sont évidents : les dépôts de bilan successifs de nombre de promoteurs et de compagnies immobilières font désormais sentir pleinement leurs effets sur leurs créanciers. Les sous-traitants du secteur de l'automobile connaissent le même sort alors que le marché espagnol s'est véritablement écroulé. S'ajoute à tout cela l'explosion du nombre de chômeurs qui, en décembre, a augmenté en moyenne de 4.500? par jour ! Quant à la baisse de l'Euribor, qui devrait théoriquement contribuer à desserrer l'étreinte financière pour nombre de débiteurs, elle n'avait pas encore été répercutée, en novembre, sur les crédits en cours. Thierry Maliniak, à Madrid texte d'exergue habillé et appliquer sur-lignage exergue colfine

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.