Hillary Clinton signe un accord de défense en Inde

 |  | 198 mots
Lecture 1 min.
diplomatieL'Inde et les États-Unis ont signé hier à New Delhi un accord de défense pour doper les ventes d'armements américains et sont convenus de deux sites en Inde pour implanter des centrales nucléaires civiles américaines.Hillary Clinton, qui rencontrait hier à l'occasion du quatrième jour de sa visite en Inde son homologue S.M. Krishna, a déclaré que les deux pays s'étaient « entendus sur un accord de surveillance de l'utilisation finale » des armes américaines et de leurs technologies qui seraient vendues à l'Inde. Cet accord « ouvre la voie à une plus grande coopération en matière de défense entre nos deux pays », s'est félicitée la secrétaire d'État américaine. New Delhi s'engage en effet à se conformer à une législation américaine concernant les ventes d'armements.deux sitesDans le nucléaire civil, la responsable de la diplomatie des États-Unis a indiqué que deux sites en Inde avaient été « approuvés » pour y construire des centrales américaines. Les deux pays sont liés depuis octobre 2008, à la fin de la présidence de George W. Bush, par un accord politique de coopération dans le nucléaire civil. E. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :