L'exercice du LSE sauvé par les appels au marché

 |   |  143  mots
Les montants levés sur les marchés du groupe LSE, qui regroupe les Bourses de Londres et Milan, ont atteint 84 milliards de livres (90 milliards d'euros), sur les 11 premiers mois de l'exercice, soit une hausse de 86 %. Mais ce bilan, dû aux augmentations de capital des banques en difficultés, coexiste avec une piètre performance sur le front des introductions en Bourse : 149 introductions nouvelles à Londres et 8 en Italie, contre respectivement 365 et 31 l'année précédente, soit un repli de 60 %. Les segments les plus touchés étant l'AIM (? 66 %) et la Bourse italienne (? 74 %). Globalement, le nombre d'entreprises cotées a baissé de 7 %, à 3.352. Les échanges sur le LSE ont pour leur part connu une très nette poussée d'activité, liée également à la crise, augmentant de 17 %, à 735.000 en moyenne par jour sur le service électronique. En revanche, leur nombre a reculé de 12 % à Milan à 253.000 par jour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :