Plainte en vue contre les compagnies du Golfe

1 mn

AérienÀ l'étude depuis des années, une action juridique contre les transporteurs du golfe Persique prend forme. Selon nos informations, l'association des compagnies aériennes européennes (AEA), dont est membre Air France-KLM, s'apprête à déposer plainte auprès de la Commission européenne contre leurs concurrentes du Golfe (Emirates, Qatar Airways, Etihad?) pour distorsion de concurrence, en raison des aides étatiques dont elles bénéficieraient. « L'AEA déposera sa plainte fin 2009 », assure un proche du dossier, qui précise qu'Air France-KLM et Lufthansa poussent en ce sens.Dumping dur à prouverLes compagnies vont s'appuyer sur le règlement communautaire 868-2004 qui les protège « contre les subventions et les pratiques tarifaires des compagnies émanant des pays tiers ». Les subventions sont difficiles à démontrer, notamment pour Emirates. Des enquêtes de l'AEA il y a quelques années sur la compagnie de Dubaï n'avaient d'ailleurs rien donné, contrairement à Qatar Airways ou Etihad. Un dumping est aussi difficile à prouver, et l'AEA cherche aussi à établir le lien entre les aides d'État et le maintien de fortes capacités des transporteurs du Golfe.À coups de mégacommandes d'avions, leur développement inquiète leurs rivales européennes depuis des années. Surtout, contrairement à l'ensemble du secteur, les compagnies du Golfe continuent d'augmenter aujourd'hui leurs capacités. Et gagnent ainsi des parts de marché. L'offensive est notamment virulente en France. Au départ de Dubaï, Emirates augmente la voilure sur Nice le 1er janvier 2010, puis sur Paris en positionnant l'A380 en février. Qatar Airways ajoutera cet automne des vols entre Paris et Doha au moment où Oman Air ouvrira Mascate-Paris. Le danger est d'autant plus grand que ces compagnies disposent de puissants systèmes de correspondances (hubs) et concurrencent les européennes sur tous les axes reliant l'Europe à l'Asie. Fabrice Gliszczynsk

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.