Eternit : une centaine d'emplois menacés

La direction de l'usine de Thiant (Nord) d'Eternit a décidé de cesser immédiatement l'utilisation de l'amiante compte tenu de l'interdiction de ce produit annoncée par le gouvernement à compter du 1er janvier 1997. Cette mesure menace une centaine d'emplois sur le site qui compte un effectif de 330 personnes. Le tiers du personnel va se trouver en chômage technique vendredi soir avant de faire l'objet prochainement de procédures de licenciement, a précisé le directeur de l'usine, Marcel Bride. L'usine, qui fabrique des tôles ondulées, des ardoises et des tuyaux en amiante, a déjà reconverti 10 % de sa production et devrait parvenir d'ici à décembre à doubler ce pourcentage. « Nous nous attendions à cette interdiction, mais pas à cette échéance et nos installations ne sont pas prêtes », a déclaré Marcel Bride en affirmant par ailleurs qu'il n'y a pas de substitution possible pour les tuyaux. Eternit emploie 1.200 personnes en France sur cinq sites, tous concernés par cette interdiction, a précisé Marcel Bride.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.