Les Big Three se convertissent à l'écologie au Salon de Detroit

 |   |  463  mots
Si leurs comptes sont dans le rouge, les constructeurs automobiles américains virent au " vert " pour leurs technologies. C'est du moins ce qu'ils annoncent en fanfare. Le Salon de Detroit, qui ouvre ses portes aux professionnels dimanche, se veut donc placé sous le signe de l'écologie et des économies d'énergie. Logique : les Big Three, qui n'arrêtent pas de perdre des parts de marché outre-Atlantique, doivent coûte que coûte garder leurs clients pour les gros 4x4 et pick-up, qui génèrent l'essentiel de leurs marges. Alors que les prix des carburants ont triplé depuis 2001.Ford présente ainsi le prototype du futur remplaçant de l'Explorer, le 4x4 le plus vendu aux États-Unis. Ce modèle fait notamment appel en entrée de gamme à un " petit " moteur turbo à injection directe de 2 litres de cylindrée à peine (comme une brave familiale européenne), censé générer la puissance d'un six-cylindres (275 chevaux), mais économisant 20 à 30 % de carburant. Déjà ça.DIVISER PAR DEUX LA CONSOMMATION EN VILLEGM compte commercialiser pour sa part début 2008 un énorme tout-terrain de luxe, le Cadillac Escalade hybride (motorisations thermique et électrique). À la fin de l'année, suivra un autre modèle de même technologie, plus petit, le Saturn Vue Green Line, capable, selon le constructeur, de diviser par deux la consommation en ville. GM assure vouloir lancer un nouveau modèle hybride tous les trois mois.Mais ce n'est pas tout. GM semble croire à la pile à combustible pour le plus long terme, avec le concept d'un " SUV " (mélange de break, 4x4 et monospace) à hydrogène, le Cadillac Provoq Fuel Cell, d'une autonomie de 480 kilomètres. Ce modèle utilise deux réservoirs d'hydrogène sous le plancher de chargement arrière, afin d'alimenter la pile à combustible sous le capot. À cet endroit, l'hydrogène se mélange à l'oxygène pour générer de l'électricité. Un panneau solaire dans le toit aide par ailleurs à alimenter les accessoires de bord.Chez Chrysler, on n'est pas en reste, en jouant la carte du diesel grâce aux liens techniques avec Mercedes, du temps de l'alliance Daimler-Chrysler. À Detroit, Jeep présente la Renegade Concept, qui préfigure un minuscule tout-terrain jeune et amusant combinant moteurs électrique et à gazole Bluetec, le diesel propre mis au point par Mercedes.UNE PETITE BERLINE FORDObnubilés par les 4x4 et pick-up, qui représentent toujours (avec les monospaces) plus de la moitié du marché américain, les Big Three s'intéressent aussi, toutefois, aux sobres petites berlines d'entrée de gamme. Ford exposera le prototype d'une citadine à quatre portes, l'équivalent de notre Fiesta européenne, qui devrait être fabriquée en Amérique du Nord. Histoire de contrer les modèles coréens et japonais. Les temps changent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :