Pas besoin de départs contraints au "Monde"

 |  | 70 mots
Cent sept salariés de la Société éditrice du Monde (SEM) ont adhéré au plan de départs volontaires clos le 30 juin. Le " niveau élevé " de ces départs " nous permet aujourd'hui de considérer que l'objectif d'économie de 9,4 millions d'euros fixés par le plan de sauvegarde de l'emploi [...] est atteint, voire légèrement dépassé ", affirme la direction dans une lettre aux salariés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :