Schneider et Legrand pénalisés par les brokers

1 mn

En début d'année, le groupe a réussi à passer 2 % de hausse de prix, qui devraienttirer la marge opérationnelle. Schneider pourrait même relever sa guidance annuelle de croissanceorganique (6-8 %), en indiquant pouvoir atteindre le haut de la fourchette. Les analystes sont convaincus que cette tendance ne durera pas. Avec l'avertissement deRockwell, les indicateurs avancés mettent en évidence une dégradation sensible de l'activité, tant dans la construction que dans l'industrie. " Legrand et Schneider sont les deux valeurs qui seront les plus affectées par ce retournement ", indique Oddo Securities, qui a révisé en baisse de 6 % ses estimations 2009 au niveau opérationnel et réduit son objectif de cours de 78 à 63 euros sur Schneider et de 18 à 15 euros, sur Legrand.MANQUE DE VISIBILITEUBS a fait de même hier, avec un nouvel objectif à 60 euros (contre 70) pour Schneider et 14 euros (contre 18) pour Legrand. Goldman Sachs, enfin, est passé de " neutre " à " vendre " sur Legrand. Au coeur des débats, le manque de visibilité. Les prochains trimestres devraient être difficiles, " avec seulement trois mois de visibilité en carnet [...], Schneider devrait enregistrer une forte dégradation de sa croissance dès le second semestre de cette année, affecté notamment par son exposition au non résidentiel américain et à l'industrie en Europe " , indique Oddo .

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.