Première introduction à la Bourse de Douala

 |   |  154  mots
Le Cameroun a enfin sa Bourse. La Douala Stock Exchange (DSX) a fêté vendredi 30 juin sa première introduction, celle de la Société des Eaux Minérales du Cameroun (SEMC), société publique qui mettait 20 % de son capital sur le marché. D'autres cessions de titres de l'État en Bourse devraient suivre. On évoque notamment la Safacam (bois), la Sosucam (sucre), l'Alubassa et la Socatral (aluminium). La DSX a été lancée en avril 2002, mais elle n'avait pas vraiment démarré depuis. Elle affirme aujourd'hui " fonctionner selon les standards internationaux " et propose un marché au comptant et une cotation au fixing.DSX se veut la Bourse de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cemac) qui regroupe, outre le Cameroun, le Gabon, le Congo-Brazzaville, la Guinée équatoriale, Centrafrique et le Tchad. Elle est en concurrence avec la BVMAC, une Bourse régionale basée à Libreville (Gabon) et encore en projet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :