Air France : les vols vers les Antilles au départ de Roissy, ça ne marche toujours pas

 |   |  402  mots
Ce n\'est pas force d\'essayer. Un an et demi après leur réouverture, les vols d\'Air France vers les Antilles françaises au départ de l\'aéroport de Roissy vont fermer. Air France va les arrêter à partir du 13 mai et maintenir seulement les vols au départ de Paris Orly vers Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Fort-de-France (Martinique). C\'est la troisième fois en quelques années qu\'Air France tente de relier Roissy aux Antilles  sous la pression des professionnels du tourisme et des élus locaux. En vain.Réouverture annoncée par Nicolas SarkozyLa dernière fois, en novembre 2011, la réouverture avait été annoncée par l\'ancien président de la République Nicolas Sarkozy. A chaque fois, l\'idée est la même : profiter du système de correspondances d\'Air France à Roissy pour attirer de la clientèle plus internationale sur les vols vers les Antilles. A chaque fois, cela ne fonctionne pas. La clientèle des autres marchés européens ne se bouscule pas pour partir en vacances aux Antilles. Dans son communiqué, Air France indique qu\'après \"plus d\'un an et demi d\'exploitation, une offre adaptée et un soutien promotionnelle de la Guadeloupe et de la Martinique en Europe, le bilan économique des vols Paris-CDG Antilles ne (lui) permettent pas de poursuivre la desserte des Antilles au départ de l\'aéroport de Paris-CDG\". \"Malgré les moyens mis en place et les efforts consentis, la part du trafic européen de et vers les Antilles françaises est restée à 8% sur janvier/octobre 2012, très en deçà des attentes\", souligne Air France.Les marchés européens sont atonesL\'atonie des marchés italiens et espagnols, notamment, dans un contexte de crise économique et financière n\'ont pas permis la poursuite de l\'expérience, précise-t-on auprès de la délégation régionale à Fort-de-France. \"Air France continuera à promouvoir le tourisme européen vers les Antilles, notamment au départ de sa base d\'Orly qui offre des opportunités de correspondances entre l\'Europe, Fort-de-France et Pointe-à-Pitre\", assure la compagnie.En outre, avec l\'arrivée des vols à bas prix de XL Airways entre Roissy et les Antilles, Air France se retrouve aussi sous pression sur cet axe qui n\'a jamais été bien rentable. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :