Perte record pour Anglo Irish Bank

 |  | 203 mots
Lecture 1 min.
Triste record pour la nation irlandaise. Mercredi, celui de la plus grosse perte de l'histoire du pays a été battu par Anglo Irish Bank. L'établissement a publié un résultat net négatif de 12,7 milliards d'euros au titre de l'exercice 2009, qui a duré exceptionnellement 15 mois (d'octobre 2008 au 31 décembre dernier). L'exercice 2008 s'était soldé par un bénéfice de 664 millions d'euros.Conséquence de la dépression économique sur l'île, la valeur du portefeuille de crédit de la banque s'est effondrée depuis le début de la crise. Anglo Irish Bank a notamment été frappée de plein fouet par l'éclatement de la bulle immobilière. nouveau planEn janvier 2009, le gouvernement irlandais avait décidé de nationaliser la banque. Mardi, le ministre des Finances, Brian Lenihan, a annoncé la deuxième étape en jetant les bases d'un nouveau plan qui devrait conduire l'état à recapitaliser Anglo Irish Bank, dont les besoins en capitaux sont estimés à 10 milliards d'euros. Suite à ces déclarations, la Commission européenne a décidé mercredi l'ouverture d'une enquête approfondie. Bruxelles veut vérifier que ce type d'aide ne constitue pas un soutien désavantageux pour la concurrence. A. M., avec agence

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :