Les banques françaises très exposées aux pays à risques

La consigne de l'Union européenne est claire : les tests de résistance doivent être conçus de manière à répondre aux inquiétudes des marchés sur l'exposition des banques au risque souverain. Les principales craintes reposent sur la Grèce, ?l'Irlande, le Portugal et l'Espagne. D'après la Banque des règlements internationaux, ce sont les banques françaises et allemandes qui sont les plus exposées à ces 4 pays. Ensemble, elles ont financé 16 % de la dette de ces États. Le secteur bancaire hexagonal compte 106 milliards de dollars (86,4 milliards d'euros) de créances souveraines à leur égard. A. M.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.